Seyssins - Ecole Maternelle des Iles

  Impressions - Expressions des élèves ( les moyens et les grands )  suite à l’exercice de mise en sûreté (P.P.M.S)

Ce travail de langage collectif intervient juste après un exercice de mise de sûreté ( exercice différent d’une évacuation - incendie ) :
  • dans le cadre de la campagne nationale de protection contre les risques majeurs
  • et de l’exercice de sécurité civile "grandeur nature" réalisé sur la ville de Seyssins le mardi 19 mars 2013.

► Les expressions sont celles des élèves.

Seuls les mots écrits en italique sont apportés par la maîtresse pour aider l’élève à s’exprimer ou se faire comprendre des autres enfants et des adultes de l’école.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

« Il ne fallait pas avoir peur, c’était juste un exercice. »

« C’était un exercice parce qu’il pouvait  (y) avoir un problème dehors avec un produit chimique. »

« C’ était bien mais c’était long ! Et puis, on a dû changer de place car il fallait partir loin des fenêtres ( il fallait s’éloigner des baies vitrées) . »

« Alors … moi ... je croyais qu’il y avait des voleurs dehors ... et puis ... heu … j’avais ( je n’avais pas ) pas tout compris ! »

« Heu …c’était parce que ... il fallait travailler ... sans s’inquiéter ? »

« On était tous dans la classe avec des adultes et il ne fallait pas trop bouger et s’exciter car il faisait vite chaud. »

« Dans la classe, il y avait les 2 maîtresses mais aussi Véronique ( une animatrice de cantine ) et Sabah ( un agent de restauration )  ; elles sont restées avec nous car elles n’avaient pas le droit de sortir dehors ! C’est la maîtresse qui leur a dit. »

« Il ne fallait surtout pas faire de bruit car les petits continuaient de dormir dans le dortoir juste à côté . Et quand ils se sont tous réveillés, on a pu faire des jeux dans le dortoir. »

« Et est – ce qu’on restera aussi à l’ intérieur si, un jour, une ruche ( un essaim ) d’abeilles éclate ? »

« C’était juste un exercice, c’était pour s’entraîner ! »

« De toute façon, y a ( il n’ y a ) rien de grave car on est avec les maîtresses et puis on avait avec nous la boîte de pansements ( la trousse de secours )  ! »

« C’était long mais heureusement on avait le droit de discuter avec les copains. »

« La sirène fait des vagues et quand on l’entend, ça veut dire qu’ il faut suivre les maîtresses et rester avec elles dans la classe et le dortoir. »

« C’est un peu embêtant car il fait chaud en classe ; alors, on peut boire car on a de l’eau et des verres mais la maîtresse a dit aussi d’enlever mon pull polaire. »

« On avait pas mis la lumière ( on n’avait pas allumé ) dans la classe comme si l’électricité ne marchait pas ( ne fonctionnait pas ) . »

« C’était quand même un peu long et puis on n’était pas dans notre classe ! »

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

LE LENDEMAIN : Séance de langage à partir des photos prises lors de l’exercice ( « débriefing » élèves ) :

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Certains élèves n’ont pas voulu parler en collectif ( par manque de vocabulaire, d’intérêt ou ne s’étant pas aperçu de cette mise en sûreté ) et/ou en individuel avec la maîtresse lors d’une seconde séance de langage. 

MARS 2013 


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
133 articles | 39 589 visites depuis le début | popularité 3448