Un avis sur notre site ?
tampon-vae

Mon expérience...
Un diplôme !

Questions fréquentes

Cette foire aux questions répond aux interrogations les plus courantes.

Cliquez simplement sur une question pour afficher la réponse

Pour être recevable, il faut une année d’expérience sur le champ professionnel d’un diplôme. Les périodes d’activités professionnelles ou extra-professionnelles entrent dans le calcul.

Au moment où la demande de recevabilité est déposée au DAVA.

Toutes les certifications inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) de la Commission Nationale des Certifications Professionnelles.

Aucun diplôme n’est exigé. C’est votre expérience et votre niveau de responsabilité qui va déterminer le diplôme accessible par la VAE. Par exemple, il est possible d’obtenir un BTS même si vous n'êtes pas titulaire d'un BAC PRO. Attention, certains diplômes exigent des pré-requis. Par exemple, pour obtenir certains diplômes dans le secteur du bâtiment, il est nécessaire d'être en possession d'attestation(s) de formation aux travaux en hauteur.

S’ils ne sont pas de même type, vous pouvez présenter jusqu’à 3 demandes par année. Par exemple, un CAP, un BAC PRO et un BP. En revanche, vous ne pouvez pas demander de recevabilité sur deux BAC PRO.

Ce sont effectivement les mêmes diplômes. Ils ne comportent pas de mention indiquant que le diplôme a été obtenu en VAE.

Le conseiller VAE étudiera votre projet, sa faisabilité ; il pourra vous conseiller sur le choix du diplôme.

Oui, à condition que vous ayez eu une activité en lien avec le champ du diplôme sur lequel vous postulez.

Oui, cependant, vos justificatifs rédigés dans une langue autre que le Français doivent être accompagnés d’une traduction assurée par un traducteur assermenté.

Oui, s’il y a des preuves de cette activité.

Oui. Toutes les périodes d’activités professionnelles entrent dans le calcul de la durée qui donne accès à la VAE. Le conjoint collaborateur doit apporter la preuve de son statut mentionné au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers.

Oui. Vous devez fournir une attestation signée par deux responsables ayant pouvoir de signature de l’association dans laquelle vous avez exercé. Cette attestation est obligatoire pour que vos activités bénévoles soient prises en compte.

La recevabilité est prononcée au vu des informations et des pièces fournies dans votre Livret 1. Le DAVA vérifie les conditions d'accès à la VAE : la durée effective de l'ensemble des activités et le rapport entre celles-ci et les attendus du diplôme visé.

Vous pouvez fournir au choix vos attestations d'emploi, vos bulletins de salaire, vos certificats de travail ou les extraits Kbis. Attention : les contrats de travail ne seront pas acceptés car ils ne permettent pas de prouver la durée de l'activité exercée.

Oui, vous avez la possibilité de prolonger cette notification de recevabilité pour une nouvelle année à condition d’en faire la demande par courrier ou par mél auprès du DAVA, et seulement après échéance de celle-ci.

La durée est variable, elle dépend de votre disponibilité, de votre motivation, de la période de dépôt du livret 2 fixée par le calendrier académique. Elle peut aller de 6 mois à plus d’un an.

Cela peut paraître compliqué, parce qu’il s’agit d’un retour sur vous-même et sur votre expérience professionnelle. Faire une VAE, c’est prendre ses distances avec le professionnel que vous êtes, comprendre sur quoi vous vous appuyez pour être compétent (outils, normes, prévention des risques, savoirs…). Le rôle du DAVA et des accompagnateurs est de vous soutenir et de vous guider dans votre démarche.

Oui, cela est même recommandé même si l’accompagnement est facultatif. L’accompagnateur VAE formé et habilité par l’éducation nationale vous guidera : • dans l’identification et la sélection dans votre expérience des emplois et des activités les plus représentatifs du diplôme, • dans la description de votre expérience en termes d’activités et tâches réalisées, contexte de travail, étendue des responsabilités et outils utilisés, • à la préparation à l’entretien avec le jury.

Oui, néanmoins la prise en charge des accompagnements des salariés et demandeurs d’emploi est quasiment systématique. Vous pouvez mobiliser le CPF (Compte Personnel de Formation) ou le CIF (Congé Individuel de Formation) avec le FONGECIF ou l'OPCA dont votre entreprise dépend. Le pôle emploi ou le fonds de formation de l’entreprise peuvent également prendre en charge cet accompagnement.

Les candidats salariés peuvent bénéficier d'un congé pour Validation des Acquis de l'Expérience. Ce congé se traduit par une autorisation d'absence rémunérée d'une durée maximale de 24 heures, consécutives ou non.

Non, la VAE est un droit individuel, donc vous n'êtes pas obligé de demander l'autorisation à votre employeur. Cependant, son accord est nécessaire pour obtenir un congé de VAE si vous réalisez l'accompagnement sur votre temps de travail. Si vous effectuez votre accompagnement hors temps de travail, vous n'êtes pas obligé d'informer votre employeur et vous pouvez mobiliser directement le CPF (Compte Personnel de Formation) ou le CIF (Congé Individuel de Formation).

Non, il ne peut que la reporter en justifiant sa décision. De plus, ce report ne peut être supérieur à 6 mois à compter de la demande.

Le livret 2 se compose de plusieurs parties : • la synthèse de votre expérience, • le cadre de vos activités, • votre place dans l’organisation, • vos missions, • la description de vos activités, • les outils que vous utilisez… Vous devez sélectionner, dans votre expérience, les éléments pertinents, les organiser et rédiger un dossier.

Il s’agit d’un entretien qui dure entre 20 et 45 minutes avec des professionnels et des enseignants du diplôme qui visent d'une part à vérifier la véracité des informations fournies dans votre livret 2, et d’autre part à permettre au jury de faire correspondre vos activités à celles décrites dans le référentiel du diplôme. Ils vous inviteront à vous présenter, à présenter votre activité et expliciter certains points. Il s’agit d’un échange autour de vos pratiques professionnelles.

Oui, c’est nécessaire. Des simulations d’entretien vous seront proposées au cours de votre accompagnement VAE.

À l’issue de la réception de vos résultats, si vous n’avez pas obtenu la validation totale de votre diplôme, vous avez la possibilité d’être reçu pour un entretien post-jury, soit par votre accompagnateur, soit par le DAVA. Il existe différentes possibilités pour finaliser votre parcours en tenant compte des préconisations du jury.

Sauf exceptions, il n'y a pas de limite de temps à condition que le diplôme soit toujours en vigueur. Nous vous conseillons de prendre contact avec nos services.

En cas de doute, ou de question non traitée ici, nous vous invitons à prendre contact avec nos services.