MEDIAS ET CAMPAGNES ELECTORALES

Sommaire:

 

 

                                                                                                                                                                                          

                                                                                

I-Introduction:

II-Quels médias présentent les hommes politiques?

III-Comment les candidats utilisent les médias?

IV-Notre conclusion:

 

I-Introduction:

       Lors des élections présidentielles, les français vont élire un des 18 candidats en liste. Chacun d'entre eux aura au préalable obtenu les 500 signatures de maires nécessaires pour pouvoir se présenter. Le premier tour des élections aura lieu le 21 avril 2002. Nous nous posons la question suivante:

        - Quels rôles jouent les médias dans les élections présidentielles?

Nous répondrons à ces deux questions en deux parties:

        - Quels médias présentent les hommes politiques ?

                - médias traditionnels (presse, télévision...)

                -internet (comparaison de sites)

        - Comment les candidats utilisent les médias ?

II-Quels médias présentent les hommes politiques?

       1- Médias traditionnels:

        Les hommes politiques utilisent toutes les formes de médias possibles. Les médias traditionnels comme la télévision, ils apparaissent aux émissions de Michel Drucker "Vivement Dimanche" sur France 2 ou celle de Thierry Ardisson non pas pour assurer leurs campagnes électorales  mais pour se faire apprécier des Français. Dans ces émissions les hommes politiques dévoilent leur vie privée. Tout ceci était inconcevable avant; les hommes politiques passaient dans les médias uniquement pour présenter leur programme. La presse a beaucoup parlé de Lionel Jospin qui a sorti sa biographie "Le temps de répondre" dans le but de faire parler de lui et de devancer Jacques Chirac.

        2- Les hommes politiques et leurs sites internet:

 

        Les hommes politiques utilisent aussi les nouveaux médias tels qu' Internet, d'ailleurs un grand nombre de candidats ont créé leurs propres sites pour annoncer leur campagne et leur programme. De plus un certains nombres de sites ont été noté par le journal Liberation ( www.liberation.fr   ). Les notes les plus élevées sont celles de Jacques Chirac qui a 4,9/10 avec le site www.chiracaveclafrance.net  et celle de Lionel Jospin la suit de prés car elle est de 4,8/10 avec le site www.lioneljospin.net .

Les notes ont été obtenues grâce à un certain nombre de critéres tels que :

-contenu et représentation : actualités au jour le jour , programmes , questions-réponses. Mais aussi une présentation claire .

-interactivité des forums thématiques.

-arsenal militant : des baniéres à coller sur son propre site , des tracts à télécharger, pub téléchargeable , messages de propagande...

-adresse accecible auprés des électeurs.

-liens : avec d'autres rubriques ou d'autres sites .

-vie privée : données personnelles dans le site.

-les qualités des sites ou les reproches à faire aux sites et à leurs créateurs.

 

   III-Comment les candidats utilisent les médias?  

            1-Des médias objectifs, des médias subjectifs:

        Les hommes politiques ont su exploiter tout le potenciel d'internet .Or comme ce sont les candidats eux mêmes qui créent leurs sites web, on peut penser que ce média n' est pas du tout objectif et qu' internet n est pas vraiment  fiable. De plus, au niveau politique les nombreux sites "parodiques" ont devancé les sites plus sérieux.

Leurs interventions télévisées sont plus interessantes. En effet, confronter à un journaliste, on peut voir qui répond aux questions et qui les détournent.

Si  les biographies, ne sont pas objectives, c'est parce que l'avis objectif doit être extérieur. Cepandant; personne ne peut réelement avoir un avis détaché sur cette question.

Même la presse traditionelle (Le nouvel observateur, Le point, Le monde ....) est politiquement orientée. Si certains journaux sont clairement à connotation "de gauche" ou "de droite", d'autres exercent leurs influences plus subtilement.

Ainsi, nous pouvons penser que les médias ont d'abord un rôle d' influence et donc que tout ce qui est dit ou ecrit dans les différents médias en période électorale est à prendre avec prudence.  

Nous pouvons donc penser que les médias sont fiables jusqu'a un certain degres mais qu ils sont loins d'être impartials.

       2- Les candidats savent faire parler d'eux:

 

        Les candidats savent également se servir des médias en leur faveur pour promouvoir leur image. En effet, comme on peut le constater à la télévision et dans les journaux, le livre de Lionel Jospin tient le haut de l'affiche. Il fait l'objet de tous les médias et chaque français se fait sa propre opinion du porte parole des socialistes suivant les critiques écrites à son propos. "L'oeuvre Jospine" influence les différents médias: cetains journaux ou sites internet critiquent le livre et son auteur ou au contraire ils les approuvent, ce qui prouve que chacun agit suivant son opinion. Cette biographie peut s'averer bénéfique à l'élection du candidat Jospin. A t-il fait en sorte d'être le plus médiatisé? Peut-être bien car c'est en faisant parler de lui qu'il assure ses arrières. Mais en publiant son livre, Lionel Jospin n'a pas réussi à écarter tout le monde du chemin qui mène à la place de président. En effet, même si il monopolise l'écran, une seul chaîne de télévision peut faire basculer le choix des Français: Canal + et présisement "les guignols de l'info", le journal caricatural de la politque. Dans celle-ci, diffusée tous les soirs à une heure d'écoute importante, c'est le candidat Chirac qui est le favori et Lionel Jospin un des plus ridicules. Apparement, son livre n'a pas plû à tout le monde et la chaîne veut bien montrer que Jacques Chirac n'a pas dit son dernier mot. Il peut dormir tranquillement, ses arrières sont assurés. On peut alors penser qu'en publiant son livre, Lionel Jospin a voulu faire oublier aux Français qu'il n'était pas le seul candidat aux élections. Il s'est servi des médias pour favoriser sa campagne, nous verrons s'il réussira. En tous cas, une seule chose est sure, même s' il y a près de 65 candidats aux éléctions, les médias ont leur "chouchou": soit Jospin, soit Chirac.

 

IV-Notre conclusion:

Finalement, à la fin de nos recherches, nous avons trouvé des réponses à nos questions :

Tous les médias parlent des élections présidentielles, la télévision, internet, la presse écrite.

Certains sont objectifs, d'autres subjectifs. Cepandant personne ne peut réellement parler d' un sujet aussi important que celui des élections présidentielles. Ainsi, on peut penser que plus qu'un rôle d' information, les médias ont aussi un rôle d'influence.

            En conclusion, nous pensons qu'on peut aborder les médias avec confiance mais qu il faut être plus méfiant en ce qui concerne les nouveaux médias.

Enfin, grâce à notre travail, nous avons compris l' importance capitale des médias lors des éléctions présidentielles

                                                                          Haut de page

Retour accueil