Les genres littéraires

Un genre est un ensemble d’objets qui partagent une série de caractères communs. En répondant à la question " Qu’est-ce que c’est ? ", on définit le genre. En littérature, un genre est un ensemble d’œuvres, une grande catégorie de textes, définie par des thèmes et des caractéristiques formelles communes. Leur définition a évolué selon les époques. On distingue aujourd’hui quatre grandes catégories, regroupant chacune plusieurs genres apparentés. De nombreuses œuvres se trouvent à la frontière entre plusieurs genres. Ainsi les fables de La Fontaine appartiennent au genre poétique, et aussi narratif et argumentatif.

1 Les genres narratifs ou récits (appelé parfois " roman ") regroupent les textes qui rapportent une histoire, fictive ou non. Le roman est le genre narratif majeur depuis le XIXe s.

 

CONTE

NOUVELLE

ROMAN

époque

Ttes époques, ms grand dvt depuis fin XVIIe s.

Depuis XVe-XVIe s

Essor depuis XIXe s

longueur

Bref

Bref

Long

Forme

(en vers jusqu’au XIVe)

prose

Prose

(parfois en vers)

prose

Contenu

Fiction

Non vraisemblable, fait intervenir le surnaturel

(merveilleux ou fantastique)

Fiction

Vraisemblable

Relate un fait remarquable

Chute (fin inattendue)

Fiction

vraisemblable

 

Le biographique regroupe des récits de vie réelles, narrés à la troisième personne (biographies) ou à la première personne (autobiographies, mémoires, journaux intimes).

2. LE THEATRE (OU GENRES DRAMATIQUES)

Il représente l’action au lieu de la raconter, il est fait pour être joué. Le texte est constitué des répliques (paroles échangées sur scène par les personnages) et des didascalies (noms des personnages, indications de décor, de costume, de geste, d’intonation, etc.). Il se caractérise par la double énonciation : les personnages se parlent entre eux mais à travers leurs paroles, l’auteur s’adresse aux spectateurs. Depuis l’Antiquité, des genres dramatiques différents ont été définis, ils sont liés à des registres précis :

3. LA POESIE

Elle se définit par un usage différent de la langue, une recherche particulière sur les mots, un jeu sur leurs sens, leurs sonorités, un travail des rythmes. La poésie ancienne obéit à des contraintes (règles de versification avec types de vers, rimes, rythmes imposés ; formes fixes comme le sonnet, etc.) mais il y a aussi des poèmes en prose (XIXe s.). La poésie du XX e s a abandonné les règles de versification traditionnelles (vers libres) et recherche les effets sonores et rythmiques.

La poésie épique raconte des événements héroïques (Iliade, Odyssée) ; il existait une poésie didactique (poèmes philosophiques de l’Antiquité) ; la poésie lyrique exprime des sentiments personnels, surtout l’amour ; la poésie satirique dénonce en se moquant ; la poésie engagée prend parti (Hugo contre Napoléon III, Aragon ou Eluard contre le nazisme).

4. LES GENRES ARGUMENTATIFS (LITTERATURE D’IDEE)

Ces œuvres ont pour but essentiel de persuader ou convaincre le destinataire. Elles peuvent être :

retour