Tablettes numériques expérimentation pédagogique






Scénarios d'utilisation iPad

iPad, premiers pas au lycée Pravaz
Réaliser une carte heuristique à partir de ses notes de cours.
Document réalisé par Didier Anselm, mission TICE.
Télécharger le zip contenant la version doc de ce document et ses annexes…


Capture d’écran 2011-05-08 à 12.18.00

Le vendredi 11 février en salle 107, branchement électrique terminé et prise RJ 45 installée, on a pu démarrer la première utilisation des tablettes en classe.


Configuration de la salle :


• Salle de classe pouvant accueillir 36 élèves,
• équipée d’un tableau numérique interactif,
• plus un chariot contenant 20 tablettes et une borne WiFi


Capture d’écran 2011-05-08 à 12.18.38                     Capture d’écran 2011-05-08 à 12.18.20


Public visé :


• 21 élèves de terminale Économique et Sociale
• Enseignement de spécialité en S.E.S.



Objectif et compétence :


• Thème du programme « Égalisation des conditions et démocratie », Alexis de Tocqueville.
• Repérer et ordonner les savoirs nécessaires pour traiter le thème
• Tâche à réaliser : créer une carte heuristique avec l’application
iThoughtsHD.


Déroulement de la séance (2 heures) :
• Il y a eu au préalable, la semaine précédente, un cours dialogué sur le thème s’appuyant sur des documents tirés du manuel (2 heures)

• Il n’y a pas eu de séance de prise en main des iPad ni d’apprentissage pour l’utilisation de l’application ; après avoir donné les consignes (présentation des principes d’une carte mentale et attentes sur le thème du programme), les élèves en groupe de deux se sont mis en activité en utilisant leurs prises de notes de la séance précédente.

• Avant la fin de la première heure, chaque groupe a envoyé par messagerie sur la boîte commune son fichier ; par défaut le message envoyé à partir d’iThoughtsHD est composé d’une structure texte du contenu de la carte dans le corps du message et d’un fichier au format pdf contenant la reproduction graphique de la carte.

• En classe entière, trois cartes ont été présentées sur le tableau puis commentées (carte 10 où il a fallu remettre de l’ordre, le contenu y étant – les cartes 8 et 4 sur lesquelles on a pu revenir sur des points de cours) ; toutes les cartes ont été affichées pour constater que la structure de celles-ci était proche. Des éléments du cours ont été revus et la prise de notes individuelle des élèves complétée.

• La séance s’est terminée sur des exercices en ligne :
   fiche_signaletique_Tocqueville.htm
Chaque élève, disposant d’une tablette (sauf un groupe de 2), a pu réaliser à son rythme les exercices (textes à trous réalisés par le LOG) et vérifier la compréhension du thème. Cette ressource étant en ligne et signalée dans l’ENT, les élèves peuvent reprendre ces exercices en dehors de la classe.


Les productions des élèves :
Carte 1Carte 2Carte 3
Carte 4Carte 5Carte 6
Carte 7Carte 8Carte 9
Carte 10Carte 11Carte 12
Il y a 12 cartes car trois élèves de la classe ont préféré travailler seuls.



Les constats :
• La prise en main de l’iPad n’a posé aucun problème, mais le fait que l’application iThoughtsHD soit en anglais a un peu dérouté certains mais n’a pas été un frein à la production. Il y a eu quelques échanges entre les groupes sur les fonctionnalités de l’application (Ajouter ou supprimer une branche – changer la couleur d’une flèche – déplacer une branche…)

• Pendant la réalisation des cartes, l’enseignant a pu faire le point sur la maîtrise ou non de la leçon et a pu échanger avec les élèves dont la compréhension ou les notes étaient incomplètes pendant que les autres terminaient leur carte. C’est particulièrement le cas de l’élève qui a produit la carte 6 dont le contenu est très partiel et pour qui le professeur est revenu sur des éléments de la leçon. (idem pour le groupe de la carte 5)

• Le dispositif a facilité l’évaluation formative et a permis au professeur de faire le bilan de la maîtrise des savoirs.

• Les cartes auraient pu être faites sur le papier (voir un
brouillon élève sur papier) mais sur la tablette, la construction et la modification en cours de réalisation sont facilitées après un temps de prise en main (cela s’est vérifié par la suite dans une autre séance sur la production d’autres cartes avec le même groupe). De surcroît, la production étant sous la forme d’un fichier, il est plus aisé de l’afficher sur le TNI pour la synthèse collective ou de se l’échanger.
Il est dommage toutefois que l’on n’ait pu enregistrer les fichiers directement de la tablette sur l’ENT-Itop.

• Le travail dans la salle de classe a paru plus « confortable » qu’en salle informatique : la tablette est sur le bureau de l’élève avec ses notes et le manuel et on gagne du temps car il n’y a pas de déplacement vers la salle informatique, ni de temps d’attente de connexion au réseau.