photo_bandeau_haut
Techniques littéraires : jouer avec les lettres, les mots, les sons
doc IEN Tarentaise
M.Pajean
11/1994
mise à jour 02/2005

* Résumé : Grâce à plusieurs règles de jeux simples, les élèves pourront manipuler de manière ludique sons, mots et phrases.

* Ce document est également indexé dans le(s) thème(s) suivant(s) :
Français > Graphisme, écriture et expression écrite > Cycle 2



 

le document au format PDF

 

Ces petits jeux ne visent pas à faire produire une quantité d'écrit aux enfants. Ils ont pour objectif, dans la foulée du travail technique de lecture (pour les CP et CE1), de mettre les enfants en situation de réinvestir ces savoirs sur le code dans de courts écrits esthétiques, amusants ; ce que l'on fait habituellement trop souvent faire sous forme d'exercices.

De plus, l'aspect ludique autorisant des choses farfelues, "dédramatise" l'écrit aux yeux des enfants.


REMARQUE IMPORTANTE

Au cycle 2, on insiste beaucoup sur la signification des mots, l'utilisation d'un vocabulaire juste, la nécessité pour une phrase d'être non seulement délimitée par une majuscule et un point mais d'être également une entité de sens... on pourrait donc voir un danger dans la pratique de ces jeux.

Il n'y aura pas de risques si on annonce clairement dans quel contexte on se situe: "on ne va pas être sérieux, on va jouer avec les mots, on va faire rire les copains..."

On ne se privera pas de répéter la question: "Est-ce que ça existe vraiment?"

 


LOGORALLYE ET ETUDE DE SON

Principe du logorallye

Produire un écrit en un temps donné en employant un certain nombre d'éléments imposés.

(Pour précisions sur logorallye, revoir BCU tarentaise n°74 p 13, 14, 15)

 

Exemple de production qui peut s'adapter à n'importe quel son : « le trombinoscope »

Présenter un personnage (enfant, animal) en utilisant les éléments suivants (On peut changer, en trouver d'autres):

Il (je) s'appelle ................[ u ]

Il (j') aime .......................[ u ]

Il (je) déteste ..................[ u ]

Son (mon) père ..............[ u ]

Sa (ma) mère ................ [ u ]

Etc...

 

Ca peut donner:

"Je m'appelle Scoubidou

J'aime les roudoudous

Je déteste les machines à sous

Mon père a mal au genou

Et ma mère a peur des loups."


Pour aider les enfants:

- On aura préalablement constitué collectivement une source de mots se terminant par le son [u].

- On commencera par travailler collectivement pour bien familiariser les enfants avec la forme et l'esprit de cet écrit.


Mise en valeur, plusieurs possibilités:

- Une illustration complètera agréablement chaque texte.

- Ensuite, on peut, par exemple, fabriquer au préalable un petit livret, soit vierge, soit contenant, sur chaque page, la partie imposée de chaque petite présentation, soit présentant les deux...pour chaque enfant. Il le complètera au fur et à mesure.

- On peut également fabriquer un album collectif pour chaque son, album qui ira au coin-lecture ou sera envoyé aux correspondants ou circulera dans les familles...

- Toute idée à votre convenance sera bonne, le support "petit album" restant privilégié.


Autre type d'écrit pouvant s'adapter à la technique du logorallye:

  • Certaines comptines et petites poésies auxquelles on ne laisse que les débuts et/ou les fins de vers.
  • "La comptine de la classe", fréquemment rencontrée, bénéficiera de cette technique littéraire pour être "rénovée":

Exemples de structures de phrase à utiliser pour chaque enfant de la classe:

".............. aime bien ........................... mais préfère ................................."

".............. déteste ............................... mais adore ......................................"

".............. voudrait aller à (en, au) ..................................................."

".............. dit à ...........................: "Jouons à .............................!"

" " " : "Veux-tu ...................................?"


==> "Amélie aime bien faire du ski mais préfère lire au lit."

==> "Amandine dit à Céline: " Veux-tu venir à la piscine?""



Autres façons d'utiliser la technique du logorallye en relation avec l'étude des lettres ou des sons:

  • Le maître, les yeux fermés, pointe 3 (ou 4 ou 2...) mots dans la liste, ou les phrases, ou le petit texte... trouvés en illustration de l'étude en cours. Il demande aux enfants de construire une "petite histoire" contenant ces mots. Il encouragera la construction mentale préalablement à la mise par écrit. Il précisera qu'il aimerait bien que l'histoire soit amusante. Il acceptera volontiers les histoires s'inspirant des sources de la classe.
  • En GS, l'histoire est construite à l'oral puis dictée à l'enseignant.
 
 
Correction de ces productions (valable pour tous ces écrits courts et fréquents)
 
- Tout d'abord, la maîtresse aide à la production, encourage l'utilisation des écrits de la classe, du dictionnaire (lorsque les enfants y sont bien familiarisés)...

- Ensuite, elle ménage un temps pour une relecture guidée par elle-même.

- Dans un 3ème temps, elle termine elle-même les corrrections.

- Le lendemain, les enfants recopient sur le support final.



ECRIRE UNE PHRASE A PARTIR D'UNE CONTRAINTE
SUR LES LETTRES OU LES SONS

- Ecrire une phrase, chaque mot commençant par la même lettre:

"Pierre et Paul portent un petit pot de peinture dans un panier."


- Ecrire une phrase, chaque mot contenant la même lettre (on doit l'entendre):

"Les papillons sautillent vivement sur les tulipes du massif."


- Ecrire la plus grande phrase possible, chaque mot contenant le même son (donné au départ):

"Amandine et sa maman pensent prendre des vacances à la campagne tous les ans en Septembre."


- Ecrire la plus grande phrase possible, tous les mots se terminant par le même son:

" Une sorcière se cache dans une chaudière particulière pleine de poussière et de lumière."

 

Remarque: On tolèrera bien sûr un ou deux mots hors contrainte.


LETTRES ET MOTS - IMAGES

- Composer un abécédaire sous forme d'affiche ou d'album, où chaque lettre, tracée en grand, sous la forme qu'on veut (la même pour tout l'abécédaire) sera, soit décorée, soit insérée dans un décor (comme élément principal).

Sous chaque lettre, on peut écrire quelque chose.

Par exemple: " M comme Montagne, Massif, Marmotte, Mouflon."


- Composer une affiche ou un album de "mots-images" :

Le mot étant écrit en majuscules d'imprimerie, on transformera la lettre qui s'y prête le mieux pour qu'elle devienne le dessin du mot.

L'album de mots-images prendra tout son sens s'il est communiqué aux plus petits qui le valideront en trouvant les mots.


Remarques:

- Cette technique n'amène pas les enfants à produire de l'écrit mais leur permet de s'approprier le sens des mots transformés. On pourra ainsi réactiver du vocabulaire.

L'aspect esthétique est à mettre en valeur.


MOTS-VALISES

- Voir le document "Fabriquer un imagier".

- Autre possibilité:

Créer un mot en accolant deux mots: le 2ème commençant par la dernière syllabe du 1er.

    Exemple:
    hibou - bouton ==> hibouton
    Puis écrire une phrase ou un petit texte racontant ce que peut bien faire ce "hibouton".
    Mise en valeur:
    créer un petit album, chaque page étant consacrée à un "animal" (dessin + nom + texte).


haut de page