photo_bandeau_haut
Du jeu codifié au jeu sportif collectif
doc IEN Tarentaise
P.Anxionnaz
04/2010

* Résumé : Dossier élaboré à l'occasion des animations pédagogiques proposées, en 2009-2010, sur le thème des jeux collectifs

* Ce document est également indexé dans le(s) thème(s) suivant(s) :
Education physique et sportive > Jeux et sports collectifs >



le document au format PDF

 

Le principe général est de mettre en place des règles simples au départ, de faire jouer puis de faire évoluer les règles collectivement pour améliorer le jeu.


Les cinq variables retenues pour l’évolution du jeu sont les suivantes:

1 - le nombre de joueurs

2 - le matériel

3 - le droit des joueurs

4 - le statut des joueurs

5 - l'espace


Les jeux sont tirés du livre “Education Physique, le guide de l’enseignant - tome 2 - comment enseigner l’EPS aux enfants : les activités” éditions "Revue EPS"

 


LES JEUX

 

Les balles brûlantes

La balle au fond

Le trésor des écureuils

Les éperviers déménageurs

Les éperviers déménageurs

Le camp ruiné

Le ballon prisonnier

 

 

LES BALLES BRULANTES

CYCLES 1 et 2

commentaires


But : avoir dans son camp moins de balles que l’équipe adverse

Organisation : 2 équipes, 1 ballon ou une balle par élève

Règles

- rester dans son camp

- au signal de fin, on arrête de lancer.



Variante : diminuer l’aire de jeux (variable 5)



Permet d’être plus attentif aux balles venant du camp adverse.

Variante : augmenter la longueur du terrain (variable 5)

Permet de mieux se répartir sur le terrain


Variante : diminuer le nombre de ballons (variable 2)

Permet d’être plus attentif au renvoi de l’adversaire.


Variante : matérialiser une frontière par des caissettes( variable 5)

Permet d’établir de nouveaux lancers


Variante : avec des gros ballons, avec des petites balles

Permet d’adapter le geste






LA BALLE AU FOND

CYCLE 2



But : renvoyer les balles pour leur faire franchir la ligne du fond

Organisation : Un élastique ou un filet (1m50 hauteur)

Règles :

- tout ballon qui franchit la ligne est ”mort ”, il ne peut être remis en jeu.

- chaque équipe reste dans son camp.






Intéressant d’avoir une équipe arbitre qui neutralisera les ballons “ morts ” notamment.

Variante : augmenter la longueur du terrain (variable 5)

Permet l’étalement des joueurs.

Notion d’ “ intercepteurs ”  et de “ renvoyeurs ”


Variante : diminuer la longueur ou élargir la base (variable 5)


Permet l’étalement des joueurs.

Variante : varier la taille des ballons la hauteur du filet et demander de lancer par dessus ou par dessous (variable 2)

Permet l’adaptation du geste de lancer et permet des gestes “ techniques ” différents.


Variante : imposer le renvoi au pied (variable 3)


Rechercher l’habileté d’un geste




LE TRESOR DES ECUREUILS

CYCLE 2

commentaires

But : Ramener le plus d’objets dans son camp.

Organisation : 2 équipes avec, dans chaque équipe, un gardien identifié.

Règles :

- on ne peut transporter qu’un objet à la fois

- on sort de son camp par la porte.

- tout joueur touché doit rapporter son objet dans la réserve.



La réserve doit avoir un nombre important d’objets.

Variante  :

- le nombre d’attaquants diminue (variable 1)

- le nombre de gardiens augmente (variable 1)

Plus facile pour les gardiens qui n’étaient pas assez efficaces.

Variante : la distance entre la zone neutre et les refuges s’allonge.(variable 5)


Il faut plus d’attente et d’observation de la part des attaquants

Variante : ramener les ballons autrement, avec le pied par exemple. (variable 3)


Consigne difficile avec des cycle II mais idée intéressante en vue d’un sport collectif précis.

 

 


LES EPERVIERS DEMENAGEURS

CYCLE 2

commentaires


But : vider sa caisse avant les autres ou en avoir le moins possible à la fin de la partie.

Organisation : 2 équipes identifiées (foulard, maillot)

dans chaque équipe, un épervier identifié également

Règles :

- on ne peut transporter qu’un objet à la fois

- tout joueur touché doit rapporter son objet dans son camp.





Variante : diminuer le nombre de joueurs (variable1)


Permet de faire tourner par des temps de jeu assez courts des équipes moins nombreuses.






LES EPERVIERS DEMENAGEURS (par équipe)

CYCLE 3



But : vider sa caisse avant les autres ou en avoir le moins possible à la fin de la partie.

Organisation : 2 équipes identifiées (foulard, maillot)

dans chaque équipe, un épervier identifié également

Règles nouvelles : idem "éperviers déménageurs" + chaque équipe ne peut transporter qu’un ballon à la fois.(le 2° ne peut être mis en jeu que si le 1° a été déposé dans la caisse adverse)



Prendre des décisions collectivement

Variante : ajouter un épervier (variable 1)

Vigilance accrue pour les équipes


Variante : limiter l’action de l’épervier à une zone.(variable 3)


Permet de relâcher la vigilance de équipes


Variante : diminuer le nombre de refuges (variable5)


Meilleure vision du jeu nécessaire et augmentation du risque d’être pris.


Variante : faire rebondir obligatoirement le ballon en déplacement


Premières essais d’adresse pour acquérir le dribble.






LE CAMP RUINE

CYCLE 3

commentaires


But : garder le plus de joueurs possible dans son camp

Organisation : 2 équipes

1 ballon type volley

Règles :

- pour passer dans le camp adverse, il faut bloquer le ballon de volée.











Variante : diminuer le nombre de joueurs (variable 1)


Jeu plus aéré

Variante : diminuer la longueur de la zone neutre (variable 5)

Facilite les passes de l'arrière


 

 

 

LE BALLON PRISONNIER

CYCLE 3

commentaires


But : garder le plus de joueurs possible dans son camp

Organisation : 2 équipes

1 ballon type volley

Règles :

- tout joueur touché par le ballon va en prison, derrière le camp adverse.

- un prisonnier se délivre en touchant un joueur adverse, de volée.










Variante : on peut bloquer le ballon pour pouvoir délivrer un coéquipier (variante 3)


Prise de risques

Variante : la zone de prison peut se trouver tout autour du camp adverse(variable 5)

Faire preuve de plus de vigilance pour ne pas être pris


Variante : introduire plusieurs ballons (variable 2)

Les zones de tranquillité sont instables et se réduisent. Nécessite beaucoup d’attention et d’esquive


 


haut de page