photo_bandeau_haut

Fabriquer un imagier destiné aux petits
doc IEN Tarentaise
M.Pajean
04/2004

* Résumé : Tout pour mener à bien un projet de lecture – écriture simple au cours duquel les élèves manipuleront lexique sur un thème et segmentation des mots en syllabes.



le document au format PDF


Techniques littéraires employées :
« LES MOTS VALISES » et « les petits papiers » avec source de mots au tableau


* La maîtresse écrit au tableau, sous la dictée des enfants, une liste de noms d'une même catégorie:
- noms d'animaux
- noms de fruits et légumes
- noms d'arbres
- noms de fleurs

Contraintes à respecter:
- Les noms doivent tous avoir un minimum de trois syllabes.
- Les noms seront écrits en deux morceaux séparés (occasion pour faire distinguer les syllabes et travailler sur comment on coupe un mot).
Exemple:
croco dile
hippo potame
libel lule
élé phant
...


* Les enfants sont répartis en équipes de 2. Chaque équipe a plusieurs petits papiers. L'enfant n°1 écrit la 1ère partie d'un nom sur un petit papier (exemple: croco), cache, passe au n°2 qui écrit une 2ème partie de nom (exemple: potame).
Chaque équipe recommence le plus de fois possible pendant un temps donné (un tour de sablier par exemple).

* On lit les noms des animaux imaginaires que l'on vient de créer.
Exemples:
crocopotame - élélule - hippophant ...

* La maîtresse explique qu'on va en dessiner pour composer un imagier pour les petits de la maternelle. Chaque animal sera fait de l'avant de l'un et de l'arrière de l'autre.
Elle aura intérêt à montrer et à laisser manipuler aux enfants des imagiers empruntés à la maternelle.



LA FABRICATION DE L'IMAGIER

On s'attachera à approcher au plus près la présentation du commerce, en tout cas à produire un objet soigné et beau.

La maîtresse régulera le choix des enfants en fonction de la faisabilité du dessin.

Matériel

- Des fiches bristol blanches format A4 ou demi format (c'est la grandeur de l'imagier fini).
- Un classeur ou 4 gros anneaux
- Le matériel sélectionné pour la mise en couleur.


Préparation indispensable par la maîtresse:

- Sur chaque feuille placée en long, tracer une ligne médiane verticale au crayon. Sur cette ligne, placer 2 repères qui seront au même endroit pour chaque feuille: c'est par ces deux repères que passera le milieu du corps de chaque animal.

- A la même place pour chaque feuille, tracer un segment, perpendiculaire à la première ligne en son milieu et situé au bas de la feuille: c'est sur ce segment que les enfants écriront le nom de leur animal, une moitié de chaque côté de la ligne verticale.

 


Déroulement

- Les enfants dessinent chacun leur animal imaginaire en "pleine page" en respectant bien le passage par les deux repères. En-dessous, ils écrivent, en majuscules d'imprimerie, le nom de l'animal, de part et d'autre de la ligne médiane.
- Une fois les dessins terminés, on coupe le long de la ligne verticale et on place les anneaux. On obtient un album cartonné que l'on peut manipuler par demi-pages.

- On aura, bien entendu, auparavant, trouvé un titre à cet imagier et on aura créé la couverture.

Les jeunes lecteurs, en tournant les 1/2 pages à leur convenance, créeront d'autres animaux imaginaires et, avec l'aide de leur maîtresse, liront leur nom.


Remarque:
Si vous avez une classe unique, vous pouvez demander aux enfants de cycle 3 d'écrire pour chaque animal imaginaire, une carte d'identité précisant taille, poids, nourriture, lieu de vie, aspect physique, performances… en partant d'une recherche documentaire sur les deux animaux de départ (ex : écrire la carte d'identité du « crocophant » à partir d'une recherche sur le crocodile et sur l'éléphant). Cette activité peut être conduite avec des CE1 et un plus grand guidage du maître).



Exemple dans une classe du Val d'Aoste avec des noms d'arbres :

Prénom: salamier
Famille: salumier
Lieu: plateau
Hauteur: 3m
Largeur: 50cm
Caractéristiques:
Feuilles rondes et petites.
Ses fruits sont des saucissons comestibles, au goût bien sucré de confiture de cerise.

 


haut de page