DES COMPTINES POUR RENOUVELER LE REPERTOIRE

L'air de quoi ?

Il a l'air de quoi,
ce ballon tout rond ?
Il n'a l'air de rien,
Mais il est bien plein.
Il est plein de quoi,
Ce ballon tout rond ?
Sans en avoir l'air
Il est rempli d'air.

Corinne Albaut

Cadeaux par ci, jouets par là

Qu' y a-t-il dans ce paquet-ci ?
Qu' ya-t-il dans ce paquet-là ?
Oh, le beau jouet que voici !
Oh, le beau jouet que voilà !

Moi, je préfère celui-ci.
Moi, je préfère celui-là.
Celui-ci est à moi, mais si !
Mais celui-là, je n'en veux pas.

Tu le gardes pour aujourd'hui
Et demain, on échangera.
Encore un paquet par ici !
Oh, encore un paquet par là !

Corinne Albau

Les lutins

Qui a tiré la queue du chien ?
C'est le lutin numéro Un.
Qui a perdu mon bonnet bleu ?
C'est le lutin numéro Deux.
Qui a mangé les chocolats ?
C'est le lutin numéro Trois.
Mais les trois lutins à la fois
Ont tous juré que c'était moi.

Corinne Albaut

Rondo du canard

Le canard de Ouagadougou
Soupe avec soin,
dîne avec goût.
Qu'il y ait de l'os ou du ragoût,
Le canard de Ouagadougou
A toujours la serviette au cou.

Françoise Morvan

Les instruments de musique

Le matin, pour dire bonjour,
Je joue du tambour.
Pour demander comment ça va,
Je joue de l'harmonica.
Pour parler avec les oiseaux,
Je joue du pipeau.
Quand j'ai envie de dire "zut",
Je joue de la flûte.

Corinne Albaut

(jeux de doigts - PS)

Monsieur et madame
sont à l'abri.
Ils regardent tomber la pluie
Il pleut sur la grand'route
Il pleut sur la prairie
Et le tout petit
Trotte sous son parapluie.

Autre comptine de la pluie

La pluie mouille
L'escarbouille
La pluie rouille
La grenouille
La pluie touille
La citrouille
Et ta bouille
Ouille ouille ouille

Georges Jean

Le petit loir

Le matin
Je suis un lapin
Plein d'entrain
A midi
Je suis une petite souris
Grignoti.
Et le soir
Je suis un petit loir
Qui dort. Bonsoir !

Corinne Albaut

A cheval

Sur les genoux
De mon papa
Au pas au pas
Dans la pampa !
Sur les genoux
De mon papa
Au petit trot
Dans les bois !
Sur les genoux
De mon papa
Au grand galop
Plouf ! Dans l'eau !

Marie Tenaille

Il est beau

Il est beau, le tableau,
Il n'est pas beau, le crapaud.
Il est chaud, le réchaud,
Il n'est pas chaud, l'esquimau.
Il est haut, la château,
Il n'est pas haut, le bateau.
Il est costaud, le taureau,
Il n'est pas costaud, le moineau.
Et l'artichaut ?
Il est juste comme il faut !

Corinne Albaut

Les voyelles

A marche à grands pas
en répétant : "ah ah ah !"
E est un peu bête :
Il se prend
pour une fourchette!
I pleure dans son coin :
" Hi hi ! J'ai perdu mon point !"
O regarde son bedon
et dit : "oh oh !
que je suis rond !
U cet hurluberlu
chante partout : "turlututu !
"Y n'use pas ses chaussettes
car il marche sur la tête.

Il y a des mots...

Il y a des mots,
c'est pour les dire
c'est pour les faire frire,
c'est pour rire.

Il y a des mots,
c'est pour les chanter
c'est pour rêver,
c'est pour les manger.

Georges Jean

Des mots magiques et doux

Bonjour,
mon p'tit amour.
S'il te plaît
mon p'tit bébé.
Merci,
mon p'tit chéri.
Pardon
mon p'tit mignon.
Coucou,
mon p'tit loup.
A tout à l'heure,
mon p'tit coeur.
A bientôt,
mon p'tit oiseau.
Au-revoir,
mon p'tit canard.
Bonne nuit,
mon p'tit ami.
A demain,
mon p'tit lapin.

Chanson de l'araignée

L'araignée du soir
Aime les trous noirs.
Celle du matin
Aime le jardin.
L'araignée du vent
Aime le beau temps.
Celle de la pluie
Dit qu'elle s'ennuie.
L'araignée du froid
Se gèle les doigts.
Celle de l'été
Quitte ses souliers.
L'araignée des murs
Mange son pain dur.
Celle de la grange
Suce des oranges.
L'araignée des mers
Voit tout à l'envers.

Georges Jean

Un mouton
Deux moutons
Trois moutons
Dans un pré
Se demandaient
Comment s'amuser:
Dansons le rigodon
Faisons des mirlitons...
Mais non, voyons !
Jouons à saute-mouton !

Petit oiseau

Petit oiseau d'or et d'argent
Ta mère t'appelle au bout du champ
Pour y manger du lait caillé
Que la souris a barboté
Pendant une heure de temps
Petit oiseau va-t-en!
Petit oiseau reviens.

Mon doudou

Pour faire un gros dodo
Il me faut
Un oreiller
Rembourré,
Un matelas,
Raplapla,
Une bonne couette
Bien douillette,
Et par-dessus tout
Un doudou très doux.

Corinne Albaut

- Où t'en vas-tu, Benoît,
Avec ta jambe de bois ?
- Je m'en vais à Paris
manger de la soupe au riz.
- Qu'as - tu rencontré ?
- Une maison brûlée.
- Qu'est-ce qu'il y avait dedans ?
- Trois jeunes enfants.
- Que leur as-tu donné ?
- Trois sous pour s'amuser.
- Qu'est-ce qu'ils t'ont répondu ?
- Merci le petit bossu !
- Je ne suis pas bossu,
je suis juste un peu tordu.

A la queue leu leu

refrain
Tous à la queue leu leu,
on va faire, on va faire...
Tous à la queue leu leu,
faire le tour de la terre.

Un petit tour comme ça
en levant très haut les bras.
3 pas sur le côté gauche,
3 pas sur le côté droit.

On recule comme ça
en croisant très bien les bras.
3 pas sur le côté gauche,
3 pas sur le côté droit.

La farandole

refrain
Dans la cour de mon école,
on fait une farandole.
La main dans la main,
farandole vole, vole...
La main dans la main,
farandole vole au loin.

La farandole soudain
suit un drôle de chemin :
elle tourne, tourne en rond
comme un vrai colimaçon !
Dans la cour de mon école
,la farandole un peu folle
s'est arrêtée de tourner...
Elle était trop fatiguée.

La petite fleur est fermée
(poing fermé)
Elle s'ouvre
(ouvrir les doigts)
Un papillon s'envole
(autre main, imiter le papillon)
et se pose sur la fleur
(la main papillon se pose sur la fleur)
Il s'en va,
La petite fleur est triste
Elle se ferme
(la main se ferme)
se fane et tout disparaît
(poing dans le dos)
Je veux voyager
Je veux voyager
Partir en auto
Partir en bateau
Partir en avion
Faire le tour du monde
Sur mon petit vélo

J'ai sorti de ma poche
une petite cloche
pour dire à mes amis
que le couvert est mis.

J'ai attendu une heure
en croquant des p'tits beurres;
comme ils n'arrivaient pas
j'ai tout gardé pour moi.

Petit oiseau d'or et d'argent
Ta mère t'appelle au bout du champ,
Pour y manger du lait caillé
Que la souris a barboté
Pendant une heure de temps,
Petit oiseau, va-t'en !
Va-t'en , va-t'en !
J'ai vu un chien qui faisait du patin
J'ai vu un poisson qui jouait au ballon
J'ai vu une coccinelle monter sur une échelle
J'ai vu un chat qui buvait du chocolat
J'ai vu un oiseau qui jouait du pipeau
J'ai vu une poule qui jouait aux boules
Dring, dring, le réveil sonne.
Zut ! il n'y a plus personne…
Pour construire une maison,
il faut empiler des briques
du plancher jusqu'au plafond ;
Pour construire une maison
4 murs
1 porte
des fenêtres
des balcons.
Comment ! une feuille morte
est entrée dans ma maison
Oh ! j'ai oublié le toit;
il sera pointu, comme ça !
Dans une année, il y a quoi ?
Il y a juste 12 mois…
Et dans un mois, pas de problème,
Il y a juste 4 semaines…
Dans une semaine, compte toujours,
Il y a juste 7 petits jour
Qui rentrent tous dans la semaine
Et les semaines font les mois,
Les mois font les années.
Tu peux compter et recompter :
C'est ainsi et c'est comme ça :
Il y a 7 jours dans la semaine.

 

Et comme toujours,
jour après jour,
les jours s'enchaînent
toujours les mêmes…

Et ça commence par un lundi qui arrive à pas de souris.
Il attend le mardi
Qui vient juste après lui.
Quand au mercredi,
Il se fait tout petit pour faire place au jeudi.
Et ainsi petit à petit
Apparaît le vendredi.
Mais la semaine n'est pas finie,
Il reste le samedi
Qui attend le dimanche
Pour que tout recommence

Et comme toujours,
jour après jour,
les jours s'enchaînent
toujours les mêmes…

Pêche une sole
Pêche une raie
Pêche une plie
Poêle la sole
Poêle la raie
Poêle la plie
Sale la sole
Sale la raie
Sale la plie
Poissons plats sont
Plats de poissons.

Les habits des quatre saisons

C'est le printemps, il fait frais
Nounours met un bonnet.
C'est l'été, il fait chaud
Nounours enfile un maillot.
C'est l'automne, il fait gris
Nounours prend un parapluie.
C'est l'hiver, il fait froid
Nounours porte une parka.

Corinne Albaut

Les gâteaux toqués

Des gaufrettes frét-illantes
Des galettes ét-onnantes
Des petits fours four-rés
Des petits beurres beur-rés
Des macarons ronds-ronds
Des puddings ding-dung dong
Des babas ba-riolés
Des beignets niais-niais !

Corinne Albaut

Ces petits chaussons
ne sont pas pour tes petons.
On ne les achète pas
chez le marchand de chaussures.
On ne choisit pas
leur couleur ni leur pointure.
Ces petits chaussons,
on les croque et c'est bon !
Sais-tu comment ils se nomment ?
Chaussons aux pommes !

A Marseille - on fait les bouteilles,
A Versailles - on les empaille,
A Toulon - on met les bouchons,
A Paris - on les emplit,
En Savoie - on les boit.……

une comptine locale à consommer avec modération !

Les comptines de Grigrigrocha

Grigrigrocha Grignote des croquettes
Qui font cric crac
Comme des cacahuètes
CRAC CRAC !
Fait Grigri
En craquant ses croquettes

Le homard

C'est bizarre ! Dit le homard,
C'est trop bête ! Dit la crevette,
C'est cocasse ! Disent les gambas,
Incroyable ! Dit le crabe,
Dès qu'on passe à la casserole,
On attrape la rougeole.

J'ai vu passer

J'ai vu passer un lapin
Qui détalait par ici,
J'ai vu passer un poulain
Qui galopait par là-bas.

J'ai vu passer un poussin
Qui picorait par ici.
J'ai vu passer un pingouin
Qui se dandinait par là.

Maintenant, il ne passe plus rien !
Et je m'ennuie, voilà !

Hep taxi !

Hep taxi !
Par ici
Je veux aller à Passy !

Hep camion !
Attention
Tu gênes la circulation

Hep métro !
au galop
Je vais au Trocadéro

Autobus
Omnibus
Mène moi au terminus

Le monstre biscornu

Torse velu
Jambes tordues
Pattes griffues
Queue fourchue
Et dos bossu.
Le reconnais-tu
Ce monstre biscornu ?

Cheveux touffus
Menton barbu
Nez crochu
Dents pointues
Oreilles poilues.

Je l'ai reconnu
C'est Grifourbachu

Cinq petits voiliers

Dans la régate des alizés
Il y avait cinq petits voiliers
La voile bleue s'est déchirée.

Dans la régate des alizés
Il y avait quatre petits voiliers
Le mât blanc s'est cassé.

Dans la régate des alizés
Il y avait trois petits voiliers
La coque jaune s'est fendillée.

Dans la régate des alizés
Il y avait deux petits voiliers
L'ancre noire s'est entortillée.

Dans la régate des alizés
Ne reste qu'un petit voilier
C'est lui, le rouge, qui a gagné.

 

A propos du calendrier :

          Lundi est dans la lune.
              Mardi lui rit au nez
                  Mercredi mange des prunes
                        Jeudi boit du thé
                            Vendredi suce son pouce
                                Samedi joue aux dés
                                    et Dimanche dort toute la journée
 
 
 
 

            Le Lundi est tout gris
            Jaune clair est le Mardi
            Puis vient Mercredi rose : on se repose
            Jeudi bleu vient à son tour
            Vendredi vert le suit toujours
            Samedi rouge,
            Dimanche blanc, c'est la joie pour tous les enfants
 
 

    Combien y-a-t'il des jours dans la semaine ?
    1 , 2 , 3 , 4 , 5, 6, 7,
    Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et enfin dimanche
 

            Mon ours a 7 habits :

    un vert pour le lundi, un jaune  pour le mardi,
    un rouge pour le mercredi, un bleu pour le jeudi,
    un rose pour le vendredi, un violet pour le samedi
    et le orange qui n'a pas de manche, c'est pour le dimanche.
 

 Bonjour lundi

Bonjour Lundi,

Comment va Mardi ?

Très bien Mercredi.

Je viens de la part de Jeudi

Dire à Vendredi

Qu'il se prépare Samedi

Pour le voyage de Dimanche


  Sept petits enfants
LUNDI, tout petit - jeu de doigts

Le LUNDI tout petit             (Joindre le pouce et l'index)
Le MARDI tout gentil            (Une main caresse le dos de l'autre main)
Le MERCREDI bien à l'abri       (joindre les 2 mains, au dessus de la tête, en forme de toit)
Le JEUDI tout dégourdi  (secouer son corps)
Le VENDREDI tout étourdi                (Secouer la tête, écarquiller les yeux)
Le SAMEDI tout endormi  (tête posée sur les mains jointes en forme d'oreiller)
Le DIMANCHE tout recommence     (faire un rond en l'air avec l'index)

variante : Le VENDREDI bien assis
 
 

Nous partons le lundi matin

                    Nous partons le lundi matin
                    Sac au dos pleins d'entrain
                    Nous croisons sur le bord du chemin
                    Le joyeux Tyrolien
                    Alalaidilalalala youkou (ter)
                    Alalaidilala
                    Nous partons le mardi matin
                    Sac au dos etc...
                    Alalaidilalalala youkou youkou (ter)
                    Alalaidilala
                    Nous partons le mercredi matin
                    Sac au dos etc...
                    Alalaidilalalala youkou youkou youkou(ter)
                    Alalaidilala
                    Nous partons le jeudi matin
                    Sac au dos etc...
                    Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou(ter)
                    Alalaidilala
                    Nous partons le vendredi matin
                    Sac au dos etc...
                    Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou youkou(ter)
                    Alalaidilala
                    Nous partons le samedi matin
                    Sac au dos etc...
                    Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou youkou youkou(ter)
                    Alalaidilala
                    Nous partons le dimanche matin
                    Sac au dos etc...
                    Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou youkou youkou youkou(ter)
                    Alalaidilala
 
 

Janvier

                    Janvier, pour dire à l'année "bonjour"
                    Février pour dire à la neige "il faut fondre"
                    Mars pour dire à l'oiseau migrateur "reviens"
                    Avril pour dire à la fleur "ouvre-toi"
                    Mai pour dire "ouvriers nos amis"
                    Juin pour dire à la mer "emporte nous très loin"
                    Juillet pour dire au soleil "c'est ta saison"
                    Août pour dire "l'homme est heureux d'être homme"
                    Septembre pour dire au blé "change toi en or"
                    Octobre pour dire "camarades, la liberté"
                    Novembre pour dire aux arbres "déshabillez vous"
                    Décembre pour dire à l'année "adieu, bonne chance"
                    Et douze mois de plus par an,
                    Mon fils
                    Pour te dire que je t'aime.
                    ©Alain Bosquet