infos générales
pédagogie
Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ac-grenoble.fr/pravaz/data/fr-articles.xml

L'action réalisée par rapport au projet énoncé (atelier, réalisation d'une production, visites, rencontres...) : 

 

7 spectacles ont pu être programmés entre septembre 2017 et juin mai 2018. Les classes participantes au projet ont chacune fait un parcours cohérent autour d'une problématique. Pour chaque classe, ces sorties ont été l'occasion de travailler : - sur la compréhension et l'analyse des textes de théâtre, sur le genre théâtral et ses problématiques : lecture et analyse d'extraits des pièces vues - sur les métiers du théâtre : l'analyse des spectacles en classe permet de mettre en lumière la diversité des intervenants : metteur en scène, techniciens, acteurs etc. - sur le statut du spectateur : apprendre à regarder, commenter, analyser, critiquer. - sur les compétences à argumenter (dépasser le j'aime / je n'aime pas). Les travaux ont été très variés : échanges en classe, écriture de textes critiques (pour le journal du lycée), écriture de textes plus analytiques (type dissertation), débats entre les élèves. 
Les effets identifiables de l'action au regard des objectifs (du point de vue des enseignants, des élèves, de l'établissement...) : 
L'organisation de ces parcours du spectateur nous donne le sentiment d'être vraiment utiles à nos élèves. Pour beaucoup, ils ne sont jamais allés au théâtre et la découverte de ce lieu sur lequel ils avaient beaucoup de préjugés les passionne et les motive. On observe : - une motivation accrue pour le travail de réflexion et d'analyse ; - le développement d'une appétence culturelle qu'ils étendent ensuite à d'autres domaines (cinéma, expositions, Opéra avec Cendrillon de Rossini...) ; - le sentiment d'être "réintégré" dans une partie de la société avec laquelle il ne s'identifiait pas et de les sensibiliser à la place de l'offre culturelle et à son rôle dans notre société et notre région. - le sentiment d'œuvrer de façon efficace à la formation de citoyens : les spectacles ont été l'occasion de réfléchir et de débattre sur des problématiques de société (La violence faite aux femmes avec George Dandin ; le politique avec Les Bas Fond et Blockbuster; la manipulation avec Blockbuster etc.) - un approfondissement de leur réflexion dans le travail de jugement critique : développement d'arguments, justifications... Cette ouverture culturelle permet de préparer non pas seulement des élèves à un examen mais des futurs citoyens intégrés, ouverts et curieux. 
Les atouts et les difficultés dans la mise en oeuvre du projet : 
Les atouts : la motivation des élèves et des professeurs dans cette action vécue ensemble. Les difficultés : la misère sociale, culturelle et économique de notre secteur géographique éloigné des pôles culturels. Il nous faut nous déplacer loin et souvent : notre principal problème est donc l'argent. 
La relation avec notre partenaire artistique : 
Relations très satisfaisantes qu'il faudrait pérenniser pour mieux se connaître et encore mieux travailler ensemble. 


Date de création : 19/09/2018 @ 08:40
Catégorie : Financements Région - 20172018
Page lue 26 fois

Calendrier
Financements Région
rentrée 2016-2017
ACTIONS DIVERSES