» Réseaux numériques » Foire aux questions » Questions sur le Web » Comment faire rechercher de l’information à mes élèves sur Internet ?
mardi 25 juin 2019
B2i

 

Directeur de publication :
Baptiste Caroff
Webmestres : Animateurs TICE

4 visiteurs en ce moment


Comment faire rechercher de l’information à mes élèves sur Internet ?
 

Internet, le moteur de recherche Google, sont désormais devenus des références quasi-spontanées pour bon nombre d’enseignants qui pensent « recherche documentaire », dès lors qu’ils sont un tant soit peu aguerris à l’utilisation des TICE.

Mais c’est peut-être aller un peu trop vite, voire se tromper de démarche que de précipiter ou focaliser la recherche documentaire des élèves sur des outils tels qu’un moteur de recherche généraliste comme Google. Ceci pour deux raisons principales.

Les risques et écueils d’une recherche ouverte sur Internet précipitée

  • Le risque moral :
    L’environnement d’une telle recherche, tout d’abord, est totalement ouvert, et comporte de fait des risques pour la sécurité morale des élèves (consultation de sites indésirables de toutes sortes pour un public de jeune âge), si des conditions strictes de mise en oeuvre de l’activité ne sont pas respectées.
    Faisons remarquer à ce propos qu’aucun outil de sécurisation des pages Web comme il en fleurit de nombreux à ce jour (voir à ce sujet l’article "Comment sécuriser l’accès à Internet des élèves ?") ne peut être considéré comme totalement fiable et susceptible de se substituer à une démarche éducative.
    De fait, parallèlement aux savoir-faire développés en matière de recherche documentaire, il est impératif de mettre en oeuvre une telle démarche éducative afin d’inculquer aux élèves les attitudes correctes à adopter en cas de d’affichage éventuel de telles pages indésirables à l’écran (fermer immédiatement la fenêtre, signaler l’affichage apparu au maître, ...).
    Enfin, cette démarche éducative, si elle est nécessaire, ne se départit néanmoins pas de la mise en place de conditions garantissant à l’enseignant de disposer d’un contrôle strict des pages affichées par les élèves au cours de leur recherche. A savoir la nécessité qu’aucun élève n’ait l’occasion de se retrouver seul face à son écran lorsqu’il effectue une recherche sur Internet (activité directement encadrée par l’enseignant ou, a minima, dans le cadre d’un travail en "autonomie", écran en permanence visible du maître).
  • La surcharge cognitive :
    Par ailleurs, de telles recherches conduisent à fournir à l’élève un nombre de références tellement élevé que, la plupart du temps, il n’est pas à même de les gérer, subissant le phénomène de surcharge cognitive, voire, au bout du compte, de totale désorientation face à l’énorme flot d’informations très peu hiérarchisées que les recherches sur ces pages Web lui soumettent.

La recherche ouverte sur Internet n’est donc peut-être pas le type de recherche à proposer en première approche aux élèves.

Quelles étapes possibles ?

Plusieurs « étapes » (nommons-les ainsi même si la démarche n’est pas forcément linéaire) peuvent de fait être proposées dans le cadre d’une démarche qui aboutira, in fine seulement, à former les élèves à effectuer de telles recherches ouvertes sur Internet.

Une première étape peut tout d’abord consister à identifier les lieux et supports pertinents de recherche d’informations, qu’il s’agisse des lieux ressources pour la classe (fonds documentaires propres à la classe, BCD, bibliothèque de quartier, ...), ou des divers types de supports disponibles (livres, revues, affiches, CD-ROMs, ... et également Internet). Internet n’étant de fait qu’une des sources parmi d’autres, et pas forcément la plus pertinente pour l’ensemble des recherches (un livre dont on dispose immédiatement dans la bibliothèque de classe étant susceptible, par exemple, de nous apporter une information bien plus immédiate et efficace qu’une recherche souvent fastidieuse sur Internet).

Une autre étape, qui viserait plus particulièrement à former les élèves à la recherche d’informations sur des supports numériques, peut également être de privilégier un travail dans des environnements numériques fermés tels que :

  • Les CD-ROM / DVD ROM
  • Des sites consultés hors connexion par les élèves après avoir été aspirés au préalable par l’enseignant (voir l’article « Comment enregistrer des pages Web ? », paragraphe « Capturer (aspirer) un site Web »)

Par ailleurs, avant de lancer les élèves dans des recherches sur Internet au moyen de moteurs de recherche généralistes, un préalable intéressant peut être de leur proposer des recherches au moyen de moteurs de recherche dits pour enfants, qui sont en fait la plupart du temps plutôt des annuaires, cad dont les mots clefs pointent des sites répertoriés, dont le contenu aura été jugé fiable pour un jeune public. L’un de ces outils les plus plébiscités est le « moteur » Takatrouver.

Accompagnées d’une démarche éducative systématique, ces étapes pourront être susceptibles de conduire les élèves à mettre en oeuvre, à l’issue, une démarche de recherche plus pertinente sur Internet.

Une véritable stratégie de recherche documentaire et le développement de compétences méthodologiques

Outre ces considérations opérationnelles, liées aux différents environnements numériques dans lesquels l’information peut être recherchée, notons par ailleurs que le développement de compétences méthodologiques en termes de stratégies de recherche et d’exploitation des informations sont tout à fait fondamentales dans la démarche de recherche d’informations.
Un article en ligne des plus pertinents abordant ce sujet a été publié sur le site de l’IUFM de Créteil : "Accès à l’information : la recherche documentaire" .

Voici la présentation faite de cet article sur le site lui-même :
« Le World Wide Web est considéré comme la plus grande "bibliothèque" du monde. Cinquante, cent, deux cents millions de pages disponibles sur le réseau ? Nul ne sait aujourd’hui. On peut tout trouver sur Internet et pourtant souvent...on ne trouve rien. Cela est particulièrement vrai pour les internautes débutants. Etre performant pour trouver l’information nécessaire demande une bonne maîtrise des outils proposés et une grande pertinence dans ses stratégies de recherche. A l’école, la recherche documentaire, avec ou sans Internet, doit s’inscrire dans une démarche globale qui vise à développer, chez les élèves, les compétences méthodologiques du traitement de l’information. »

N.B. : Cette page du site de l’IUFM de Créteil :

  • Expose en tout premier lieu la démarche de formation de l’élève à la recherche, à l’analyse et à l’exploitation de l’information.
  • Resitue les informations tirées d’Internet parmi les différents types d’information existants.
  • Donne ensuite des pistes sur « comment » et « où »trouver la « bonne » information sur Internet :
    => Explications relatives aux différents outils (moteurs, répertoires, anneaux, agents...)
    => Références de sites, d’outils, ...
  • Précise en outre les apports pédagogiques de l’Internet dans la recherche documentaire.
  • Donne également des « conseils pour la classe ».
  • Et propose enfin quelques pistes pour évaluer un site Web.
 
 
Publié le jeudi 24 mars 2005
Mis à jour le lundi 3 octobre 2005

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le mercredi 12 novembre 2008
Mis à jour le lundi 7 mai 2012
 
Publié le jeudi 24 mars 2005
Mis à jour le vendredi 9 février 2007
 
 
Mentions légales     |     Plan du site     |     Espace rédacteurs     |    Se connecter       |    
  Mis à jour le vendredi 22 septembre 2017  |  571 articles  |  Nombres de visites : 8 aujourd'hui, 41 hier, 739 658 depuis le début, 45 en moyenne par jour (62 377 maximum)