Lettres


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 4 janvier 2015
par  Thierry JALLET

Des cadavres exquis dans deux secondes...

Après avoir découvert la poésie surréaliste, les élèves de 2nde 1 et 2nde 2 ont participé à un petit atelier d’écriture où, par groupe de cinq, ils ont composé des « cadavres exquis ». Rappelons qu’il s’agit d’un jeu littéraire typiquement surréaliste au cours duquel plusieurs scripteurs composent une même phrase, ajoutant un mot sans tenir compte de ce que les autres ont préalablement ajouté. Suivant différents schémas de phrases, le résultat obtenu est insolite, déroutant voire amusant. Il revient à chacun d’en décider alors… bonne lecture !

samedi 19 mars 2011
par  David SAINT-CLAIR

Bibliographie pour le lycée

Au cours de la journée portes ouvertes, le pôle lettres a proposé une liste des livres qu’il est bon d’avoir lu au cours de sa scolarité.
Il n’est jamais trop tôt pour commencer et toujours préférable de s’organiser pour finir en avance.
Cette liste est aussi à disposition des élèves tout au long de (...)

samedi 21 novembre 2009
par  Armelle BONNET

L’émergence d’une langue scientifique au XVIIIème siècle

C’est au XVIIIème siècle que l’abandon du latin comme langue scientifique est entériné : le français exprimera désormais les nouvelles réalités apparues avec le progrès des sciences et permettra la vulgarisation de la science dans son ensemble.

mardi 12 mai 2009
par  Armelle BONNET

A PROPOS DE LA POÉSIE

"La poésie est ce qui empêche la rouille de la pensée" ( Jakobson )

mardi 24 mars 2009
par  Armelle BONNET

" TOLLE , LEGE "

"Quand de l’abîme mystérieux de mon âme, un profond examen de conscience eut amené et rassemblé toute ma misère sous le regard de mon coeur, il s’y éleva une grande tempête, porteuse d’une abondante pluie de larmes...Je poussais des cris pitoyables :"Combien de temps, combien de temps, dirai-je demain et encore demain ? Pourquoi pas à l’instant ?..." Je parlais ainsi et je pleurais dans la très amère contrition de mon coeur. Et voici que j’entends, qui s’élève de la maison voisine, une voix, voix de jeune garçon ou de jeune fille, je ne sais. Elle dit en chantant et répète à plusieurs reprises :" Prends et lis ! Prends et lis !( Tolle, lege )" Et aussitôt, changeant de visage, je me mis à chercher attentivement dans mes souvenirs si ce n’était pas là quelque chanson pour accompagner les jeux enfantins, et je ne me souvenais pas d’avoir entendu rien de pareil. Je refoulai mes larmes et me levai. Une seule interprétation s’offrait à moi : la volonté divine m’ordonnait d’ouvrir le livre et de lire le premier chapitre que je rencontrerais...Je revins donc en hâte à l’endroit où j’avais laissé, en me levant, le livre de l’Apôtre. Je le pris, l’ouvris et lus en silence le premier chapitre où tombèrent mes yeux... A peine avais-je fini de lire la première phrase qu’une espèce de lumière rassurante s’était répandue dans mon coeur, y dissipant toutes les ténèbres de l’incertitude..." ( Saint Augustin , Confessions , Livre VIII, chapitre XII, première autobiographie reconnue où l’auteur retrace l’itinéraire de sa conversion religieuse. )
Espérons qu’en lisant les oeuvres proposées vous fassiez la rencontre qui vous convertira à la lecture...

Navigation

Sous-rubriques

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur