Quelques poèmes de L’Atelier spirituel du poète, romancier, psychanalyste et dramaturge belge HENRY BAUCHAU

dimanche 25 octobre 2009
par  Lydia COESSENS

Laudes

Désirer d’amour, défricher

le corps des saisons manuelles.

Labourer le temps de ce monde

Dans l’année d’un grand rituel.

Ne plus te vouloir, écouter.

Ne plus te connaître, te voir.

T’éveiller, dormir, oublier

Et toujours, Soleil, te revoir

Et travailler ton existence

Dans l’atelier spirituel.

***********************************************************

Natif

de mes ruines surgissantes

(extrait de "Succinctes")

***********************************************************

Regards sur une enfance

Dans le fruitier du vent une pomme d’amour

une pomme à couteau

car la reine de ce pays est un chat noir

La main qui fait l’enclos du cœur

ouvre la ligne de vie

La langue prisonnière

servante inexorable

Dans les matinées de châtaignes

le vol des oies sauvages

Un ânon détalait

parfois comme un poème échappé dans les trèfles

Sur le seuil de la grange

le doux colporteur de l’enfance

ouvre son sac

éblouissant

Dans la voix que j’aimais

la note scandaleuse et haute des colères

Et plus tard qui es-tu ?

Toujours l’enfant qui donne à l’impossible amour

de coups de pied dans les poubelles

Oui, ton enfance

veille sur toi

Vers le plaisir, j’entends toujours mes pas d’enfant

les pas tremblants, dans les greniers du mal de naître

Extraits de L’atelier spirituel d’Henry Bauchau en collaboration avec Myriam Watthée-Delmotte (mars 2008 Actes Sud)


Portfolio

Portait d'Henry Bauchau

Navigation

Articles de la rubrique

  • Quelques poèmes de L’Atelier spirituel du poète, romancier, psychanalyste et dramaturge belge HENRY BAUCHAU

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur