Délire à 26

ou la folle journée des élèves de l’Option Théâtre (pour parodier Beaumarchais)
mercredi 20 mai 2009
par  Hélène BOCHET

Après un lundi après-midi et un mardi matin de répétition, les élèves sont (presque) prêts à présenter le résultat de leur travail devant un public très nombreux lors de 2 représentations, à 15h pour les lycéens et à 18h30 pour la famille et les amis. Vif succès si l’on en croit les applaudissements et les critiques en retour : les comédiens ont bien joué dans l’ensemble, le rythme était bon ( les 50 mn de spectacle sont passées très vite), l’esthétique de la scénographie a bien plu (merci Didier pour la mise enscène et Cyril pour les lumières). Toutefois, certains ont été déconcertés par les textes représentatifs du Théâtre de l’Absurde et ont cherché en vain un sens global à la pièce, construite à partir d’un montage de textes de Calaferte, Dubillard et Grumberg. Libre à eux de "délirer" sur des banalités quotidiennes, des tranches de vie ; d’où le titre du spectacle. Quant au chiffre 26, c’est parce qu’il y avait 26 comédiens sur scène...bien sûr !
Merci à Mireille Cluzet qui a pris les photos.


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur