Des propositions du Canopé ; des expositions à l’ESAD ; expo René SAUSSE ; Le Festival Images et paroles d’Afrique se poursuit ; des conférences philosophiques sur les Forces et faiblesses de la démocratie

vendredi 4 novembre 2016
par  Lydia COESSENS

Bonjour à tous,
Voici les nouveautés culturelles !
Bonne lecture
Lydia Coessens, référent culture.

Mme Véronique Pugeat, présidente de l’École Supérieure d’Art et Design •Grenoble •Valence, M. Jacques Norigeon, directeur de l’ÉSAD •Grenoble •Valence, et toute l’équipe de l’ÉSAD ••, vous convient au vernissage de l’exposition de Soo Kyoung Lee, le mardi 15 novembre à 18 h 00.
L’exposition de Soo Kyoung Lee a lieu du 16 au 28 novembre 2016 à l’ÉSAD •Valence ; elle est ouverte du lundi au vendredi de 9 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 17 h 00 (entrée libre).
le communiqué de presse : http://depot.esad-gv.fr/pdf/cp_expo...

EXPOSITION DONNÉES ILLIMITÉES DE DANA BURNS

Les ateliers tous publics de l’ÉSAD •Grenoble accueillent une exposition de l’artiste américaine Dana Burns. Entre figuration et formes libres, sa peinture est colorée, chatoyante et positive. Une œuvre à découvrir sans modération !
L’exposition Données illimitées de Dana Burns a lieu du 9 novembre au 16 décembre 2016, aux ateliers tous publics de l’ÉSAD •Grenoble ; elle est ouverte du lundi au jeudi de 14 h 00 à 18 h 00 et le vendredi de 14 h 00 à 17 h 00. Vernissage le mercredi 9 novembre à 18 h 00.

http://depot.esad-gv.fr/pdf/carton_...

  • Les expo de notre ancien collègue RENÉ SAUSSE : Samedi 5 et dimanche 6 Novembre Expo à la salle des fêtes de St Symphorien sous Chomérac. Vernissage samedi 5 vers 18H. En plus de l’expo on fera "vide atelier" avec vente d’oeuvres à "prix bas".

Les 17, 18, 19 et dimanche 20 Novembre
Expo salle du Triolet à Chomérac
vernissage vendredi 18 à 18h30
Il présentera une dizaine de toiles.

Du vendredi 18 au dimanche 27 Novembre
Expo Salle Paul Avon au TEIL
Vernissage vendredi 18 à 18h
Il présentera trois toiles sur New York.
sa galerie de peinture :
http://rene.sausse.free.fr/galerie07/

  • il est encore temps de réserver vos places pour assister à une représentation scolaire du spectacle :

Soundiata l’enfant buffle, de la Cie Le Pied Nu

au Centre Le Bournot à Aubenas, le mardi 8 novembre aux séances de 9h30 et de 14h.

au Théâtre de Privas, le vendredi 18 novembre à 9h30. (plus que quelques places !)

Tout public à partir de 5 ans Durée 40 min - Tarif des places : 3.50€/élève
Réservations par mail ou par téléphone (laissez un message avec vos coordonnées en cas d’absence, je vous rappellerai dès que possible).

Ce spectacle est présenté dans le cadre du Festival solidaire Images et Paroles d’Afrique. La Cie Le Pied Nu, est intervenue dans des établissement scolaires de l’Ardèche du 10 au 14 octobre avec des ateliers conte, théâtre d’ombres et danse sur le thème de Soundiata.

Claudia Prévôt | Coordination - Administration
Ardèche Afrique Solidaires - Pôle référent SSI
1 Bd Lancelot 07000 Privas
04.75.20.82.99 - 07.81.75.91.71
Lundi, mardi et jeudi : de 9H à 12H30 et de 13H00 à 17H20
Par téléphone portable et courriel : le mercredi de 9H à 13H30
www.ardecheafriquesolidaires.com - https://www.facebook.com/ardecheafr...

  • UNIVERSITE DE CHAMBERY LLSH - ASSOCIATION DES PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE DE L’ENSEIGNEMENT PUBLIC

CONFÉRENCES PHILOSOPHIQUES

Nous avons notre cycle de conférences qui cette année encore vous invite à une réflexion partagée sur les

Forces et faiblesses de la démocratie

Les conférences continuent de se tenir à l’Université, rue Marcoz le mercredi de 18h à 20H, soit dans l’amphithéâtre soit salle 3 ( Le lieu sera précisé dans l’entrée)

La démocratie l’a sans doute emporté aujourd’hui dans les esprits, malgré les tyrannies qui continueront de sévir encore longtemps de par le monde. Mais la division sociale du travail trouve un écho inquiétant dans la séparation de la sphère politique d’avec le peuple, sans compter l’obstacle majeur à la démocratie que constitue l’invocation et l’influence d’une sphère économique que l’on fait passer pour une seconde nature. Mais encore...il arrive au peuple d’errer et de consentir à de nouvelles servitudes. Si, donc, la démocratie est le meilleur des régimes au point d’être la mesure de la légitimité et du Droit, il s’agit bien d’en analyser les écueils pour continuer de la défendre et de la promouvoir.

La prochaine conférence :

Conférence n° 2, le 9 novembre :
La démocratie et le travail.

Martine Verlhac, professeur honoraire de philosophie en Première Supérieure.

Ayant fait du travail une marchandise, qui plus est en voie de raréfaction, l’idéologie à l’appui du capitalisme n’incline point à en faire ni une occasion, ni un lieu de la démocratie. La seule démocratisation concernant le travail consisterait en une redistribution des richesses par ailleurs toujours remise en cause, s’il est vrai que le travail, dans le rapport capital/travail n’a de sens pour le capitalisme que comme objet de profit.
Mais que le travail puisse être l’objet d’une discussion démocratique comme vecteur de la puissance de chacun, condition de sa souveraineté, et comme médiateur de la coopération et de la socialité, voilà ce que n’ont pas conçu ceux qui dominent le jeu. C’est d’ailleurs tellement vrai que les meilleurs esprits, séparant le social du politique, ont relégué le travail à la sphère des revendications de telle sorte qu’il n’appartiendrait pas à celle du débat au sens noble et politique d’un terme. Les avant-gardes socialistes (ou communistes) qui ont historiquement séparé la politique et le syndicalisme furent en même temps gagnées à la religion des forces productives ce qui leur fit accepter le taylorisme. Dès lors la propagation de nouveaux modes d’oppression, justifiés par une innovation technique jugée neutre impliquait de fait la séparation du travail et de la démocratie au sens plein du terme.
Le salutaire appel de l’OIT, en 1944, à Philadelphie voulait refonder conjointement travail, justice sociale et démocratie. Mais il semble n’avoir plus aucun effet s’il est vrai que l’ultra-libéralisme n’a besoin du travail que comme fantôme des activités financières livrées à leur logique autistique et que les gouvernements ont été gagnés à l’antienne de la compétitivité du travail qui en nie la qualité et le sens démocratique.
Il se peut que la résistance contre la Loi Travail en France qui veut, à l’instigation des injonctions ultra-libérales, entériner la marginalité du travail, soit le signe d’un sursaut qui exigerait que le travail conquière sa vraie place. Allons-nous entendre cette exigence comme celle de l’élaboration d’une des conditions essentielles de la démocratie ?

Rappel de l’ensemble du programme/
http://www.llseti.univ-smb.fr/web/l...

Pour tout courrier : martine.verlhac@orange.fr/ bpascalbouvier@aol.com

et toujours  :

- l’exposition sur le temps à la galerie du théâtre  : le dossier pédagogique : http://www.theatredeprivas.com/pdf/...

- le moi(s) en folie : Cf. programme joint


Documents joints

Zip - 270.1 ko
Zip - 270.1 ko
PDF - 4.5 Mo
PDF - 4.5 Mo

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur