Le talentueux Mr Ripley - film de Anthony Minghella (2000) - Mardi 10 mai 2016 à 19h - Amphithéâtre

mercredi 27 avril 2016
par  Damien MERCADIE

JPEG - 26.9 ko

Italie, fin des années cinquante. Le jeune Dickie Greenleaf mène la dolce vita grâce à la fortune de son père, en compagnie de Marge Sherwood. Plutôt irrité par son comportement irresponsable, Herbert Greenleaf, riche armateur, demande à Tom Ripley de ramener son fils en Amérique. Tom découvre un monde éblouissant, qu’il ne soupconnait pas, et ira jusqu’au meurtre pour conserver cette vie de rêve.

JPEG - 29.9 ko

Il fait beau, il fait chaud, on rêve tous de vacances : le moment idéal pour (re)plonger dans ce chef d’oeuvre qu’est Le Talentueux Mr Ripley. Je garde pourtant peu de souvenirs de sa sortie en salles il y a 15 ans. Je crois qu’à l’époque, mes attentes envers le réalisateur, Anthony Minghella, étaient tellement hautes après la réussite du Patient anglais que j’avais forcément été un peu déçue (j’ai beaucoup, beaucoup pleuré face au Patient anglais, summum du romantisme pour moi à l’époque). En plus, il s’agit quand même de l’histoire d’un menteur, et j’ai tellement de mal avec le mensonge, ça me met tellement mal à l’aise, que j’ai tout bonnement oublié la majeure partie du film aussitôt après l’avoir vu.

JPEG - 56.2 ko

Bien des costumes restaient tout de même gravés dans ma mémoire, que j’ai très sélective. Certaines paroles de Gwyneth Paltrow en interview aussi m’étaient restées en tête, notamment quand elle expliquait à quel point la rigidité des tenues du film l’avait aidée à comprendre ce que les années 1950 pouvaient avoir d’inconfortable pour les femmes, à tout point de vue.

En revoyant le film samedi soir avec Mark, un verre de spritz à la main, j’ai été surprise de constater qu’il avait particulièrement bien vieilli. C’est déjà un classique, à mes yeux plus réussi que Plein Soleil, dont il est remake. La mise en scène est extrêmement soignée, la photo magnifique et le scénario à la hauteur du livre de Patricia Highsmith. Et quel jeu d’acteurs ! Minghella avait eu le nez creux, réunissant à l’écran cinq comédiens ultra doués, déjà connus mais qui allaient par la suite devenir des super stars -Jude Law, Matt Damon, Gwyneth Paltrow, Cate Blanchett et le regretté Philip Seymour Hoffman.

JPEG - 25.6 ko

Le film raconte l’histoire, dans les années 1950, d’un jeune Américain d’origine modeste, Tom Ripley (Matt Damon), envoyé sur la Riviera italienne par un riche armateur pour tenter de convaincre le fils de ce dernier de rentrer au pays. Le fils en question, Dickie (Jude Law), mène près de Naples une telle vie de bohème aux frais de son père qu’il ne risque pas de se laisser convaincre. Lui et sa petite amie, Marge Sherwood, accueillent toutefois le nouveau venu avec mansuétude, séduits par sa finesse et son amour du jazz. Fasciné par la dolce vita de cette nouvelle jet-set, Tom Ripley en tombe amoureux au point de tout faire pour continuer d’en faire partie....

Bande annonce ci dessous

http://www.dailymotion.com/video/x95a3h_le-talentueux-mr-ripley-bande-annon_shortfilms