ORGANON

Révisez avec les mots...
dimanche 4 mai 2008
par  Lydia COESSENS

\omicronn\rhô\gamma\alpha\nu\omicronn\nu

ORGANON

organon : « instrument, outil » désigne l’ensemble des ouvrages de logique d’Aristote(les Catégories , De l’Interprétation, les Analytiques, les Topiques, Des Sophismes) désigne un texte théorique et méthodologique destiné à servir de guide pour la réflexion philosophique.

1. RACINES GRECQUES

A ou an : absence, négation. Apathie : absence de passion. Ataraxie :absence de troubles. Anarchie :absence de principe, absence d’Etat. Atome : indivisible.

Agôgè : action d’emmener. Pédagogie :conduire un enfant, d’où art de l’éducation. Démagogie démagôgia : « art de conduire le peuple »1. Régime politique dont le pouvoir est à la merci de la foule ou de ceux qui gouvernent en son nom en flattant leurs passions. 2. Pratique politique de celui qui flatte les passions et els préjugés de la foule pour conquérir le pouvoir ou de l’influence, soit pour les conserver.

Aisthèsis : sensation . Anesthésie. Esthétique :le terme désigne chez Kant la théorie de la sensibilité ; son sens courant est celui de théorie du beau et/ou de l’art.

Alter : autre. Le grec distingue l’autre pluriel (allos, alius en latin) et l’autre singulier (heteros, alter en latin) Hétéros, alter, signifie l’un des deux, l’opposé du même (autos en grec) 1. Distinct, différent, étranger, séparé (alternance, alternative, altercation : trois modes de lutte avec l’autre)2. Précédé de l’article, l’autre est : a) le terme opposé, par rapport au même ou à l’identique, syn. D’altérité. ; b) autrui par rapport au moi. Chez Hegel, l’autre, loin de menacer l’identité, la constitue.

Anthropos : homme. Anthropologie 1. Au sens théologique, action de parler humainement des choses divines. 2. Science de l’homme en général. Sous l’influence de l’usage anglo-saxon, « anthropologie » a fini par remplacer en français « ethnologie », et par désigner la science humaine qui traite des sociétés primitives. Anthropomorphisme : fait de projeter sur du non-humain des qualités humaines.

Anti : contre. Antinomie : contradiction, conflit. Antithèse.

Apathéia : insensibilité, apathie 1. au sens général, état de complète insensibilité à l’égard des stimuli aboutissant à l’inaction. 2. Chez les sceptiques et les stoïciens, disposition de celui qui, par discipline intérieure, s’est rendu indifférent aux affects, et plus particulièrement à la douleur et aux craintes. Dans ce cadre moral, l’apathie est un idéal de sagesse.

Aponia : absence de douleur corporelle, composante physique indissociable du bonheur (chez Epicure et Lucrèce)

Archè : commencement ; commandement ; principe. Archétype : modèle originaire. Monarchie. Oligarchie : pouvoir de quelques- uns.

Askèsis : exercice, pratique d’un art soit corporel soit spirituel. Ascèse, ascétisme.(Cf. Supplément, l’éthique stoïcienne)

Ataraxia : ataraxie : absence de trouble ou d’agitation de l’âme.

Autos : lui-même. Autocrate :qui gouverne seul. Autonomie, autonome :pouvoir de se donner à soi-même les lois de sa conduite ; s’oppose à hétéronomie : recevoir ses lois d’autre chose ou d’autrui.

Axios : digne, méritant. Axiologie :ce qui concerne les valeurs(les trois valeurs classiques sont le vrai, le bien, le beau). Axiomatique : a) ensemble d’axiomes formant le système logique à l’intérieur duquel une partie des mathématiques prend valeur de vérité. B) ensemble de règles opératoires nécessaires à l’emploi des axiomes. Toute axiomatique comporte des termes non définis, axiome : du grec axiôma :Principe premier, vérité première dont la possession est indispensable à celui qui veut démontrer mais qui n’est pas elle-même susceptible de démonstration..

Biblios : livre. La Bible. Bibliographie.

Bios : vie. Biologie. Bio-éthique : ensemble des problèmes et controverses suscités par l’impact que les récents développements de la biotechnologie ont pu avoir sur l’existant humain(fécondation in vitro, génie génétique, euthanasie,...) Ce sont les termes extrêmes de l’existence, la naissance et la mort qui constituent la majeure partie des problèmes et controverses de la bioéthique. Discipline spécialisée dans l’étude de ces problèmes.

Chronos : temps. Chronique. Chronologie. Diachronie : point de vue historique et évolutif pour l’étude du langage, que Ferdinand de Saussure (1857-1913) oppose à la synchronie, point de vue structural (qu’il défend contre celui-là). diachronique :qui évolue dans le temps ; s’oppose à synchronique : simultané.
Tire du peuple la source de sa souveraineté et de sa légitimité.

Cosmos : ordre, parure, univers. Cosmologie : conception d’ensemble de l’univers. Science des structures de l’univers et des processus qui l’affectent.. Microcosme :univers en petit ; s’oppose à macrocosme : le grand univers.

Cratein : commander. Démocratie. Ploutocratie :pouvoir des riches. Aristocratie :pouvoir des meilleurs ou des nobles.

Cuclo : cercle. Cyclique. Encyclopédie : ce qui fait le tour des connaissances humaines.

Dêmiourgos : artisan. Démiurge : chez Homère (IX è S av. J.-C.) artisan spécialiste de son métier. Nom donné par Platon (428-347) dans le Timée à l’ordonnateur suprême du monde. Il fait lui-même l’âme du monde et crée des dieux inférieurs chargés de la création des êtres mortels/ le démiurge platonicien n’est pas le Dieu créateur judéo-chrétien. Alors que le démiurge organise le cosmos à partir d’une matière et d’une forme (Idée) éternelles, le créateur le fait passer de l’inexistence à l’existence aussi bien dans sa matière que dans sa structure. L’action du démiurge est imitatrice : il regarde les Idées et les prenant pour modèles (paradeigmata), il façonne la matière à leur ressemblance.

Daimôn : demi-dieu, être intermédiaire. Eudémonisme : doctrine qui identifie la vertu et le Souverain Bien avec le bonheur.

Démos : peuple. Démagogie (CF. Agôgè). Démocratie : régime politique qui, par opposition à la monarchie et à l’aristocratie,.

Despotès : maître. Despote. Despotisme : régime politique caractérisé par al violence et l’arbitraire de son exercice. Montesquieu (1689-1755), qui voit dans la crainte le ressort du despotisme, fait de celui-ci la corruption de la monarchie : il correspond au pouvoir d’un seul mais il ne repose pas sur la loi.

Dia : au travers, idée de parcours ou d’échange. Dialectique : art de la discussion, du raisonnement. Par opposition à la conception statique du réel et des idées, la dialectique qualifie le processus de leur transformation et de leur effectuation grâce au travail du négatif. Chez Hegel (1770-1831), le moment dialectique est le dépassement par soi-même des déterminations finies et du fini en général. Le moment dialectique qualifie le deuxième temps du processus de ce qui a sens et être (le moment de la négativité) en même temps que le processus tout entier. Toute chose est d’abord elle-même (A=A) mais elle ne l’est que de façon abstraite, immédiate. Pour qu’une chose devienne ce qu’elle est, il lui faut s’affirmer elle-même comme identique à sa non-identité (A=non-A)Mais cette relation s’annulant elle-même, elle doit être surmontée, dépassée par un troisième moment, spéculatif. . Dialogue. Dianoïa, chez Platon, la pensée discursive (raison)

Dikè : justice. Théodicée :mot créé par Leibniz pour désigner la justice divine. L’effort théorique de la théodicée consiste à préserver les attributs de bonté et de puissance divines malgré la réalité du mal -lequel sera, de ce fait, fortement relativisé.

Doxa : opinion. Pour Platon, l’opinion est une connaissance conjecturale qui porte sur les apparences. Doxographe : compilateur grec d’extraits des philosophes anciens. Diogène Laërce (IIIèS), auteur des Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres, et transmetteur des seuls textes d’Epicure que nous possédions, est le plus célèbre des doxographes..
Le terme grec de doxa peut être utilisé dans le sens d’opinion par opposition à la science. Platon distingue deux sortes de doxa : l’eïkasia, la conjecture qui traite des images du sensible et la pistis, la croyance en la consistance des réalités sensibles. Par ailleurs, il oppose l’opinion droite (orthê doxa) ou vraie (alêthês doxa) à l’opinion fausse (pseudês doxa).

Dunamis : force. Dynamique : 1.relatif à la force.2,.Relatif au mouvement par opp. à statique.

Eidôlon : simulacre. Idole : 1. Représentation d’une divinité vénérée comme la divinité même. L’idolâtrie constitue pour le monothéisme la marque spécifique du paganisme et du polythéisme. 2.Par extension, personne qui est l’objet d’une vénération collective particulièrement intense. 3. Chez F. Bacon (1561-1626), idée fausse et illusoire constituant autant d’obstacles à l’avancement des sciences.

Eidos : forme, idée.(Cf. lexique Platon)

Eikôn : image : 1. Apparence visible d’une personne ou d’une chose ; d’où le sens de ressemblance. 2. Représentation artistique qui peut être l’objet d’un culte. 3. Représentation technique d’un être ou d’une chose par le biais d’un appareil. 4. Représentation mentale d’une chose ou d’un être..
Icône : 1. Dans les pays de religion orthodoxe, peinture sacrée. 2. Image possédant une aura particulière .
Iconoclasme : 1. Aux VIIIè et IX e S, dans l’empire byzantin, doctrine et mouvement qui, tout en reconnaissant la légitimité du culte du Christ, de la Vierge et des saints, prohibaient comme idolâtres leurs représentations et la vénération de leurs images. 2. Par extension, toute doctrine et pratique d’inspiration religieuse qui, au nom de l’absolu de la divinité, considèrent comme blasphématoires sa représentation sensible et donc l’interdisent et la détruisent.

Ek : action de sortir de.
Existence : ex-sistere signifie moins le fait même d’être que son rapport à quelque origine, et c’est pourquoi les scolastiques entendront foncièrement par existere : ex alio sistere, à savoir « accéder à l’être en vertu d’une origine autre que soi », la faveur d’un détachement par rapport à une provenance qui se verra ultérieurement interprétée comme cause. On retrouve chez Schelling la dimension extatique de l’existence : n’existe que ce qui est à même de se dissocier de son propre fond, de s’y arracher à la mesure d’une crise comme , analogiquement, la lumière s’extrayant de la pesanteur.
Extase (du grec ekstasis, « transport ») Etat de celui qui se trouve soustrait au monde sensible et à la communication des consciences. Cet état peut avoir un sens : a) religieux : l’extase est de nature mystique, par elle l’âme est directement liée à Dieu et goûte la béatitude. b) psychiatrique l’extase est de nature pathologique, elle est un paroxysme symptomatique de la structure psychotique. C) existentiel : l’extase est de nature sensible (la contemplation d’une œuvre sublime) ou érotique (l’orgasme) ; d) phénoménologique et existentialiste : l’extase est la sortie hors de soi du Dasein et de la conscience ; elle est l’existence même.

Epi : sur, ce qui s’ajoute. Epiphénomène : phénomène secondaire.

Epistèmè : science. Science de l’être ou de l’essence, connaissance des Idées, ou des Formes intelligibles, chez Platon. Epistémique. Epistémologie : philosophie des sciences.

Epochè : suspension du jugement.

Eros : Dieu de l’Amour. Erotisme. Erotique platonicienne (mouvement de l’âme dans Le banquet). Chez Freud, Eros, pulsion sexuelle, s’oppose à Thanatos, pulsion de mort.

Ethnos : peuple. Ethnologie. Ethnocentrisme : fait de considérer sa culture(ou sa civilisation) comme supérieure à celle des autres.

Ethos : mœurs. Ethique ; bio-éthique.

Eu : bien, bon. Euthanasie (la bonne mort) Eugénisme

Eudaimôn : heureux. Eudémonisme.

 : terre. Géocentrisme. Géométrie.

Génésis : origine. Genèse. Ontogenèse. Phylogenèse.

Gnôsis : connaissance. Agnostique : qui doute de toute connaissance du surnaturel ; ce terme se distingue d’athée, qui nie l’existence de Dieu. Gnose. Gnoséologie.

Graphein : écrire.

Hèdonè : plaisir. Hédonisme : philosophie qui considère que le souverain Bien est le plaisir.

Hégémonikon : hégémonique : partie directrice de l’âme

Hermèneia : interprétation. Herméneutique.

Historia : enquête. Histoire. Historicité. Historiographie.

Huper : au-dessus. Hyperbole. Chez Descartes, doute hyperbolique : doute démesuré, qui porte sur tout.

Hupo : au-dessous. Hypostase : ce se tient au-dessous, substance, réalité subordonnée. Hypothèse. Anhypothétique : inconditionné. Hypothético-déductif : déduit à partir d’hypothèses.

Isos : égal. Isonomie : égalité devant la loi. Isègorie :à Athènes, égal droit à la aprole. Isomorphisme. Isotope.

Logos : discours ; science. Dialogie. Dialectique. Cosmologie. Logique. Psychologie. Sociologie.

Lusis : décomposition. Analyse. Psychanalyse.

Macros : grand. Macro-économie. Macroscosme.

Mathèma : objet de connaissance. Mathématiques.

Mathèsis : connaissance. Le terme grec de mathèsis peut être utilisé pour désigner la science.

Méchanè : machine. Mécanisme.

Méta : après, au-delà. Métaphysique. Métempsycose :réincarnation des âmes. Métapsychologie : chez Freud, superstructure théorique de la psychanalyse.

Micros : petit. Microcosme.

Mimèsis : imitation. Mime. Mimétisme. Mimétique.

Misein : haïr. Misanthrope. Misogyne. Misandre. Misologie : chez Platon, haine de la raison.

Monos : seul. Monade, monadologie. Monarchie. Monisme : théorie philosophique affirmant que toute réalité peut se ramener à un seul principe ; s’oppose à dualisme ou pluralisme. Monothéisme.

Morphè : forme. Anthropomorphisme. Métamorphose. Polymorphe.

Néo : nouveau.Néoplatonisme.

Noèsis : pensée. Noème. Noèse. Noétique.

Nomos : loi, règle. Opposé à phusis par les Sophistes : convention/nature. Anomie. Autonomie. Nomothète : législateur.

Nouménos : ce qui est pensé. Noumène : chez Kant : chose en soi ; opposé à phénomène.

Oikos(éco) : maison. Economie. Ecologie.

On, ontos : être. Ontogenèse. Ontologie. Ontique.

Onoma : nom. Onomastique. Homonyme. Paronyme. Synonyme.

Pan : le Tout. Panthéisme. Panlogisme.

Phantasia : de phainomai, « j’apparais » : tout comme la lumière, la représentation se révèle à chacun de nous et nous dévoile ce qui l’a engendrée. Ainsi, selon les Stoïciens, la « représentation » est le point de départ de toutes nos connaissances. Elle est une affection provoquée par nos organes sensoriels par un objet externe. Lorsque la représentation est caractérisée par la netteté, qu’elle forme quelque sorte dans l’âme une empreinte en conformité avec la chose, alors elle est dite « représentation compréhensive » ou kataleptique.

Pathos : souffrance, maladie, passion. Antipathie. Pathétique. Pathologie. Sympathie.

Phénoménon : ce qui apparaît. Phénomène. Phénoménologie.

Philein : aimer. Philanthropie. Philosophie.

Phusis : nature. Métaphysique. Physiologie. Physionomie. Physique.

Poièsis : fabrication. Poésie.

Polis : cité. Politique.

Politès : cosmopolite : citoyen du monde. Cosmopolitisme.

Polu (poly) : plusieurs. Polythéisme. Polyphonie.

Prattein : agir. Pratique, opposé à théorique .

Praxis : action. L’action humaine, morale, politique, historique.

Psuchè : âme. Psychisme. Psychologie. Psychanalyse. Psychosomatique.

Sémeion : signe. Polysémique. Séméiologie. Sémantique.

Skèpsis : examen. Scepticisme.

Sôma : corps. Somatique. Somatiser.

Sophia : sagesse. Philosophie.

Sophos : savant. Sophiste.

Sunkatathésis : assentiment (chez les Stoïciens) : accord volontaire ou compréhension de l’objet de l’entendement.

Sunthésis : action de poser ensemble. Synthèse : s’oppose à l’analyse.

Technè : art, travail, savoir-faire.

Télos : fin, but. Téléologie(CF. auteur Aristote théorie des quatre causes)

Thanatos : mort. Euthanasie.

Théorein : voir, contempler. Théorétique. Théorie.

Théos : dieu. Athéisme. Monothéisme. Polythéisme. Théisme. Théogonie. Théologie.

Thésis : action de poser, ce qui est posé. Anhypothétique. Thèse. Antithèse. Synthèse. Thétique.

Topos : lieu. Topique. Utopie : mot créé par Thomas More pour désigner une île imaginaire gouvernée avec sagesse.

Tupos : modèle, caractère. Archétype. Ectype : ce qui tire sa réalité d’un modèle préexistant.

II.RACINES LATINES

Abs-trahere : tirer de, considérer isolément. Abstraire. Abstraction. Abstrait.

Aequatio : égalisation. Equation. Adéquation.

Aequitas : égalité. Equité.

Alienus : étranger. Aliénation. Aliéné : ce qui est étranger à soi-même, i.e. dépossédé de soi ou fou. Aliéner : céder ou vendre.

Anima : âme. Animé. Animisme. Ame.

Arbitrum : volonté. Arbitraire : qui dépend de la seule volonté de quelqu’un. Arbitre. Libre-arbitre.

Ars : habileté, art. Artefact. Artificiel. Artisan,artiste.

Causa : chose,cause. Causalité :alors que pour Hume (1711-1776) la causalité est l’idée induite en notre esprit par la succession régulière des phénomènes, une habitude, Kant (1724-1804) la définit comme une catégorie transcendantale , un concept a priori de l’entendement qui lui permet de voir les phénomènes comme ordonnées dans l’expérience. Rapport de cause à effet.

Civis : citoyen. Civil. Civilité. Civisme.

Civitas : cité. Citoyen.

Cognoscere : connaître. Connaissance. Cognitif.

Com- prehendere : saisir ensemble. Comprendre. Compréhension.

Con-cipere : saisir ensemble. Concept. Conception, concevoir.

de-monstrare : montrer à partir de. Démontrer, démonstration.

Dominus : maître. Dominer ;domination.

Esse : être. Essence.

Explicare : dérouler, développer. Expliquer, explication.

Fanum : temple. Fanatique. Fanatisme.

Fatum : destin. Fatal, fatalisme, fatalité.

Imago : image, représentation. Image, imaginaire, imagination.

Individuum, indivisuum : corps non divisible. Individu. Individualisme. Individualité.

In-ducere : inférer, remonter des faits à la loi. Induire, induction.

Intelligere : comprendre. Intellect. Intelligence. Intelligible.

Intuitio : vision. Intuition.

Jus, juris : droit. Juridique, justice. Injure : ce qui s’oppose au droit.

Lex, legis : loi. Légal. Législation. Légitime.

Liber : libre. Libre. Libéralisme.

Materia : de mater, origine, mais aussi cœur de bois. Matérialisme. Matière.

Mores : les mœurs. Morale. Moralité.

Natura : de nascere, naître. Naturel, nature : s’oppose à artificiel ou à positif. Surnaturel.

Ob-jectum : ce qui est jeté devant. Objet. Objectal. Objectif.

Omnis : tout. Omniscient. Omnipotent.

Otium : loisir. Négoce :absence de loisir. Oisif, oisiveté.

Persona : masque, rôle. Personnage. Personne. Personnalité.

Positum : ce qui est posé. Positif, positivisme.

Princeps : premier. Prince. Principe. Premier.

Pro-fanum : ce qui est devant le temple. Profane.

Ratio : calcul, raison, jugement. Raison. Rationalisme. Rationalité.

Religio :religion. Peut-être rattaché à deux verbes : relegere : respecter et religare : relier.

Res : chose. Réalité. Réification. Surréalisme.

Res publica : chose publique. République.

Sacer : séparé, inviolable. Sacré. Sacrifice. Sacrement.

Scire : savoir. Science. Conscience. Inconscience. Inconscient.

Socius : associé. Social. Société.

Speculum : miroir. Spéculatif. Spéculation. Spéculer.

Status : manière d’être, de stare, se tenir debout. Station. Statique. Etat. Etatisme.

Sub-jectum : soumis, substance, support des qualités. Sujet, subjectif, subjectivité.

Sub-stans : qui se tient dessous. Substance.

Superus : supérieur. Supérieur. Supériorité. Souverain.

Valere : valoir. Valeur.

Virtus : vertu. De vir, l’homme. Vertu

Volere : vouloir. Vouloir. Volonté. Volition.

.


Tant au niveau des racines que des définitions, ce travail est inachevé ; je le reprends dès que possible, mais puisque vous êtes impatients...


Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur