Une conférence au musée de Valence. La caverne du Pont d’Arc.

dimanche 9 novembre 2014
par  Lydia COESSENS

Chers collègues,

Vous trouverez le riche programme de conférences des amis du musée de Valence :http://amis-musee-valence.fr/Prog-amis-musee-valence-2014-15.pdf
La présentation de la conférence du 20 novembre à 18h  : "Une tête antique de Jules César au musée de Valence ?"

Et des informations sur les actions éducatives à la Caverne du Pont d’Arc, espace de restitution de la Grotte ornée dite Grotte Chauvet :
Vous trouverez les propositions en document joint.
Cet espace est en voie d’achèvement ; c’est avec une extrême minutie que la configuration de la grotte, découverte le 18 décembre 1994 par trois spéléologues Éliette Brunel, Jean-Marie Chauvet et Christian HIllaire, les oeuvres (dont les plans anciennes datent de 36000 ans) des Aurignaciens (hommes modernes du Paléolithique supérieur) , la splendeur des calcites, la multiplicité des crânes (d’ours essentiellement), les empreintes (d’ours, d’un enfant, d’un loup ou d’un chien...) ont été restituées, cela conformément à ce qu’exige le classement de la Grotte au Patrimoine mondial de l’UNESCO : rendre accessible ce site exceptionnel (sous forme d’un espace de restitution) tout en le conservant totalement (en en interdisant l’accès au public et en limitant de façon drastique les prélèvements ; nulle question de manipuler, de fouiller car fouiller c’est nécessairement détruire).

La grotte est une merveille géologique : massifs stalagmitiques effondrés, magnifiques et fragiles fistuleuses, des draperies transparentes et ondulantes (très bien rendues dans la Caverne), habillent les parois. Le sol est recouvert de cristaux de calcite colorée qui forment des gours [1] étagés et immobilisent les vestiges abandonnés .
Elle comporte un ouvrage maçonné, un bassin ; il s ’agit du premier geste de maçonnerie connu.

Tout ceci concourt à en faire un site d’exception, et ce qui participe à cette exception, c’est son état remarquable de conservation, sa fraîcheur. Ce qu’il s’agit d’absolument préserver.

Un article sur la géomorphologie de la grotte :http://paleo.revues.org/2291

Sachez également que les collaborateurs de Marie Bardisa, conservatrice de la Grotte, se déplacent dans les établissements scolaires pour faire une conférence sur la grotte Chauvet. Pour vous renseigner ou pour demander une date :
Contact : marie.bardisa@culture.gouv.fr
N’hésitez pas !

Pour ceux qui le souhaiteraient, je pourrai vous diffuser un diaporama sur le travail de restitution en particulier le travail de Gilles Tosello, préhistorien et plasticien qui a copié les panneaux des chevaux et des lions.
Mais aussi vous resituer l’art de Chauvet eu égard aux autres époques de la Préhistoire.
Là encore, n’hésitez pas !

le site du ministère de la culture :http://www.culture.gouv.fr/fr/arcnat/chauvet/fr/

Lydia Coessens, référent culture et professeur relais notamment, avec Maryse Eymes, chargées de la réflexion sur les actions pédagogiques autour de Chauvet et de la Caverne.


A relire : l’article publié lors de la projection du film de Werner Herzog en 3D au lycée ! :http://www.ac-grenoble.fr/lycee/vincent.indy/ecrire/?exec=article&id_article=1199


[1Les gours sont des dépôts de calcite particuliers. En contexte karstique, l’eau de pluie dissout le calcaire en s’infiltrant dans le sol et s’enrichit en carbonate de calcium. Lorsqu’elle parvient dans une cavité souterraine, l’eau peut s’évaporer et former différents types de spéléothèmes (stalactites, stalagmites, etc.).


Documents joints

PDF - 1015.5 ko
PDF - 1015.5 ko

Portfolio

PNG - 706.1 ko JPEG - 246.4 ko La paroi gauche de la salle Hillaire , in La (...) Une merveille géologique Vue d'ensemble de la Galerie du Cierge avec (...) Superbe tête de félin profondément gravée dans (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur