L’art et le temps chez Bergson Un problème philosophique au cœur d’un moment historique par Frédéric WORMS, philosophe

dimanche 23 janvier 2011
par  Lydia COESSENS

Vous trouverez le texte Frédéric Worms en document joint

une présentation très accessible de la philosophie de Bergson
http://squeniart.blogspot.com/2010/10/bergson-par-paula-jacques.html

A écouter sur le net l’ extrait d’une conférence sur l’Art donnée par Bergson à la Sorbonne, date inconnue. :http://crealisme.hautetfort.com/archive/2011/01/09/tous-artistes-voix-de-bergson.html

A écouter sur France -culture l’émission Bergson et Jaurès au début de laquelle vous entendez Bergson traiter de l’art...
http://www.franceculture.com/emission-la-fabrique-de-l-humain-bergson-et-jean-jaures-2011-01-20.html

Ils sont nés la même année, en 1859, et bien que tout les séparât dans l’allure, l’un avait une voix fluette et l’autre tonnait parmi le champs, l’un portait un jabot et l’autre une lavallière, ils étaient fait pour se croiser : la métaphysique était leur point commun. J’ai nommé Jean Jaurès qui tomba sous les balles de Raoul Villain le 31 juillet 1914 au café du Croissant à Paris et Henri Bergson mort en 1941. Tous deux meurent en pleine gloire. Le premier à l’aube de la guerre de 1914. Le second au début de la seconde guerre à Paris où il assiste impuissant à la montée et au triomphe de l’Allemagne nazie.

Bergson mourut dans sa 82e année, d’une congestion pulmonaire. Se relevant sur son lit avant d’expirer, il aurait dit assez distinctement pour que les personnes présentes puissent l’entendre : «  Messieurs, il est cinq heures, le cours est terminé. » C’était sans compter sur la postérité. Bergson n’a pas encore terminé son cours et Jean Jaurès a encore de grands discours à nous proposer. Le moment bergsonien et le moment jaurèsien ont ceci de particulier qu’ils n’en finissent pas de se croiser et de se renouveller. Le premier est cité par tous et telle Jeanne d’Arc appartient à tout le monde. De Marine Le Pen à Jean-Luc Mélanchon, tout le monde se l’arrache. Le second fait l’objet d’une intense activité éditoriale. Et de jeunes chercheurs se penchent sur son cas. Jaurès et Bergson, Bergson et Jaurès, il est un philosophe qui tente à nouveau de les réunir sous le vocable de vie. Il a décidé de les faire se rencontrer. Frédéric Worms est ce philosophe du moment Jaurès et du moment Bergson, il sera prendant une heure, à La Fabrique de l’Humain, notre maître de cérémonie…

Frédéric Worms : Professeur à Lille II

Directeur du Centre International de Philosophie Française Contemporaine


Documents joints

L'art et le temps chez Bergson par F. (...)
L'art et le temps chez Bergson par F. (...)

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur