Une sélection de la sélection des émissions de France-Culture

samedi 22 janvier 2011
par  Lydia COESSENS

SAMEDI

à 7H05 Terre à terre par Ruth Stégassy. Le 22-01, Entretien avec Hervé Kempf, autour de son dernier livre L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie (Seuil, 2011)

à 8H10, L’Économie en questions par Dominique Rousset.

à 9H10, Répliques par Alain Finkielkraut. Le 22-01,La question totalitaire
Invités : Marcel Gauchet, historien Philosophe Directeur d’études à l’EHESS et rédacteur en chef de la revue Le Débat ; Philippe de Lara, maître de conférences à l’université Paris-II (philosophie et sciences politiques).

Marcel GauchetL’avènement de la démocratie, volume 3, à l’épreuve des totalitarismes 1914-1974 (Gallimard, 2010)

"Dans le sillage de la crise du libéralisme examinée dans le volume précédent, ce troisième volume est consacré à la crise totalitaire sur laquelle débouche la Grande Guerre. Il s’efforce d’en établir la signification dans l’histoire de la démocratie.
Les totalitarismes ne se contentent pas, en effet, de combattre les démocraties « bourgeoises » comme si elles leur étaient étrangères, ils en procèdent. Ils leur lancent un défi qu’elles sont mises en demeure de relever.
D’où ont-ils pu sortir ? Au-delà des circonstances, ils ont partie liée avec des idéologies d’un genre nouveau, nées autour de 1900, à l’enseigne de la révolution et de la nation. Marcel Gauchet en retrace la genèse. Elles sont à comprendre, montre-t-il, comme des « religions séculières », c’est-à-dire des antireligions religieuses résultant d’une phase spécifique et périlleuse du processus de sortie de la religion.
Le cœur de l’ouvrage est formé par la reconstitution des trois expériences qui méritent le nom de totalitaires au sens strict : le bolchevisme, le fascisme et le nazisme. L’accent est porté sur la dynamique qui les anime, voie royale pour en appréhender l’essence à partir de leurs contradictions intimes.
Mais l’intérêt de la perspective est aussi d’éclairer par contraste les transformations profondes qu’a connues la démocratie. Les grandes réformes politiques et sociales d’après 1945 prennent tout leur sens en tant que réponses au défi totalitaire. Au vrai, la « démocratie libérale » telle que nous la connaissons aujourd’hui est issue de cet effort pour surmonter les failles dont se nourrissaient les refus totalitaires.
Le XXe siècle n’a pas été seulement le théâtre de tragédies sans exemple. Il a été également le siège d’une réussite aussi méconnue que décisive qu’il n’est que temps de tirer de l’ombre.
" -Présentation de l’éditeur-

Du même auteur :
*
L’avènement de la démocratie. Tome 1 : La révolution moderne et tome 2 : La crise du libéralisme 1880-1914 ( 01/01/2007)
*
La condition politique ( Gallimard 01/01/2005 )

à 10H, Concordance des temps par Jean-Noël Jeannerey. Le 22-01, Le retour des larmes : mise en scène ou fin d’une pudeur Avec Anne Vincent-Buffault, historienne. Elle travaille sur les sentiments, la sensibilité et leurs formes d’expression dans la longue durée.
Bibliographie :
Anne Vincent-Buffault a notamment publié Histoire des larmes (Payot Rivages 2001) et L’Eclipse de la sensibilité : Eléments d’une histoire de l’indifférence (Parangon, 2009). Elle est également l’auteur d’une Histoire de l’amitié (Bayard, 2010).
Signalons également : Piroska Nagy, Le don des Larmes au Moyen Age (Albin Michel, 2000)

Programmation sonore :

- 1. Chanson "J’ai pleuré sur tes pas", de Tessier et Simons, interprétée par André CLAVEAU et enregistrée en 1943.

- 2. Interview de Catherine BREILLAT dans le cadre du magazine "Surpris par la nuit", enregistré le 16 avril 2002.

- 3. "Va, laisse couler mes larmes", extrait de l’Act III de Werther de Jules MASSENET, opéra de 1892 d’après Les souffrances du jeune Werther de Goethe. Charlotte est interprétée par Vesselina Kasarova.

- 4. Hommage d’André MALRAUX à Jean Moulin, 19 décembre 1964, témoignage du Colonel Passy.

- 5. Chanson "Celui qui ne savait pas pleurer", interprétée par Edith PIAF en 1945.

- 6. Extrait du film de Stephan FREARS, The Queen, 2006.

- 7. Chanson "Des millions de larmes" de Jean Broussolle et Hubert Giraud, interprétée par DALIDA et enregistrée en 1959.

à 12H La suite dans les idées par Sylvain Bourmeau. Le 22-01,Pierre Bouretz, philosophe, directeur d’études à l’EHESS auteur de D’un ton guerrier en philosophie (Gallimard, 2011)

à 13h30, Le bien commun par Antoine Garapon. Le 22-01, Des excuses marchandes ? Retour sur les récentes déclarations de Guillaume Pépy, Président de la SNCF, sur le rôle de cette dernière pendant la Shoah.
Invité : Mathias Emmerich, ancien directeur du Fret à la SNCF

à 15H, Tentatives premières par Ali Baddou. Le 08-01, Le Commencement
Adrien Landivier : "le début des synthétiseurs"
Tanguy Blum : Le big bang
Victor Macé de Lépinay : La lettre A dans tous ses états
Eva Bester : Nouvelle année, nouvel être : Georges Ivanovitch Gurdjieff
Merryl Moneghetti : "L’incipit des œuvres littéraires adaptées au cinéma", ITW de la critique de cinéma et réalisatrice, Florence Colombani.

Le 22-01, Le Bonheur
Eva Bester : Alain et ses Propos sur le bonheur
Pauline Muyl Peut-on mesurer le bonheur ?
Merryl Moneghetti : Le bonheur politique des Lumières à la Communauté européenne : une difficile construction ?
Meta Tshiteya : L’argent fait-il le bonheur ?
Anaëlle Blanchard : Micro-fiction

à 15h30, Radio libre par Arnaud Laporte.

Le 22-01, Soirée spéciale "Blaise Cendrars"
Du monde entier au cœur du monde France Culture – Société des Gens de Lettres
Soirée spéciale de 19h à minuit

à 19H, Mauvais genres Par François Angelier. Le 22-01, Cendrars
En ouverture d’une soirée spéciale consacrée, par France Culture, à Blaise Cendrars, Mauvais Genres s’est joint au chœur pour délivrer une vision atypique de l’auteur de "Rhum" et de "Bourlinguer". Cendrars y sera, en effet, saisi sous l’angle de la mystique (les lévitations de saint Joseph de Copertino), du jazz (un spectacle tiré du roman "L’Or", visible jusqu’en févrieret accompagné par l’harmioniciste Jean Jacques Milteau) du cinéma (Cendrars, reporter à Hollywood en 1936) et de la langue martienne (???).
haut les coeurs et taillons la route !
avec la collaboration et les voix de Mathias Enard, Jean Jacques Milteau, Jean-Baptiste Thoret et Antoine Guillot.

à 20H Fictions/Drôles de drames.

à 21H Ça rime à quoi par Sophie Nauleau.

DIMANCHE

à 6H10 et à 23h Culture d’Islam par Abdelwahab Meddeb. Le 23-01,Damas : la Mosquée des Omeyyades Avec Gérard Degeorges

à 7H05, Je l’entends comme je l’aime par François Noudelmann.

à 16H Une vie, une œuvre par Matthieu Garrigou-Lagrange. le 23-01, Harold Pinter (1930-2008) par Matthieu Garrigou Lagrange et Ghislaine David

La lecture des pièces de Pinter est une expérience sensorielle. Elle nous fait ressentir ce fluide malsain qui lie entre eux les êtres, et qui est fait de pouvoir : Celui qu’on subit, celui qu’on fait peser sur l’autre.

En mettant simplement en présence des personnages sans histoire propre, Pinter déploie, avec la puissance que n’aura jamais la démonstration théorique, une pensée philosophique. Le totalitarisme est pour lui partout, y compris et surtout dans nos sociétés dites démocratiques, et c’est ce qu’il a asséné une fois encore lors de la réception de son prix Nobel de littérature, en 2005.

Pinter lui même n’était pas dénué d’ambigüité. Ne jouait-il pas de son pouvoir, lui aussi ? N’était-il pas colérique ? Prêt à faire le coup de poing ? Dans ce numéro d’Une vie, Une Œuvre qui lui est consacré, nous tâcherons d’en apprendre plus l’homme tout autant que sur sa pensée. Nous donnerons aussi à entendre l’écriture « pinteresque » et apprendrons à écouter ses silences.

Avec Jean Rochefort, acteur ; Claude Régy, metteur en scène ; Brigitte Gauthier, universitaire, auteur de Mettre en scène Pinter éd. L’Entretemps 2010 ; Roberto Ando, cinéaste ; Laure de Gramont, amie de Pinter ; Stuart Seide, metteur en scène ; Michel Ciment, critique de cinéma pour France Culture et Positif, auteur de Kazan, Losey : entretiens avec Michel Ciment éd. Stock 2009
A lire :
Vous partez déjà ? Ma vie avec Harold Pinter d’Antonia Fraser éd. Baker Street, Prix 2010 du Meilleur Livre Etranger Hyatt catégorie Essai

La biographie d’ Harold Pinter par Michael Billington (en anglais)

A consulter : les sites conseillés par les documentalistes de Radio France

http://www.theatre-contemporain.net/biographies/Harold-Pinter/Site spécialisé français où l’on retrouve l’actualité d’Harold Pinter, une biographie et une bibliographie
http://www.haroldpinter.org/home/index.shtml
Site officiel d’Harold Pinter (en anglais) très détaillé évidemment : filmographie, biographie, prises de positions politiques, mises en scène, productions TV, bibliographie, activités autres : son sport favori le cricket…des images…
http://fr.wikipedia.org/wiki/Harold_Pinter
Une page dédiée à l’auteur
http://www.mediapart.fr/club/blog/jamesinparis/271208/goodbye-harold-pinter-ou-le-courage-de-le-dire

Blog de Jamesinparis sur le site Mediapart. Hommage à H. Pinter lors de sa mort en décembre 2008.

à 18H10, Les Retours du dimanche par Agnès Chauveau. Le 09-01, A Fight in Tunisia, avec Souhayr Belhassen
Les Retours du Dimanche s’intitulent "A Fight in Tunisia" et invitent Souhayr Belhassen pour un retour sur l’actualité troublée en Tunisie, avec la présidente de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme.
Invité : Souhayr Belhassen, présidente de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme depuis 2007.

à 20H, Fictions/Théâtre et Cie par Blandine Masson. Le 23-01, "C’est l’heure des rêves et des apparitions" de Paul Claudel
Brangues
Depuis 2008, France Culture est partenaire des rencontres de Brangues.
Ces rencontres préfigurent la création du Centre Culturel de Rencontres de Brangues. Elles sont conçues par Christian Schiaretti, directeur du TNP avec la complicité de Jean-Pierre Jourdain et Gerald Garutti, membres de l’équipe du TNP. Elles ont lieu chaque année dans le château de Paul Claudel à Brangues.
En 2010, les rencontres de Brangues se sont déroulées du 25 au 27 juin.
Elles ont été imaginées en trois mouvements : un hommage à Jean-Louis Barrault, une réflexion autour de la traduction, et des débats autour de la création et de la transmission.
France Culture était présente tout au long de ces trois jours à Brangues. Le réalisateur François Christophe a enregistré à cette occasion l’hommage à Jean Louis Barrault que nous avons déjà diffusé sur notre antenne en septembre 2010. Nous avons également capté en plein air deux lectures, et nous diffusons l’une des deux ce soir :
« C’est l’heure des rêves et des apparitions », un montage de textes et de lettres de Paul Claudel, lu et proposé par Martine Pascal et Dominique Michel ;
En Avril 2011, nous diffuserons dans le cadre d’un cycle consacré à Alfred de Musset, « Les figures de Musset », extraits de pièces courtes de Musset mises en voix par Christophe Maltot avec les comédiens de la troupe du TNP. Ces « figures de Musset « ont également été enregistrées à Brangues en juin 2010 dans le cade des Rencontres.
C’est l’heure des rêves et des apparitions...
Extraits de textes de Paul Claudel choisis par Martine Pascal.
Avec Dominique Michel et Martine Pascal.
Une réalisation de Blandine Masson

Une heure de dialogue entre Paul Claudel et les deux femmes qui l’ont tour à tour déchiré et inspiré : Camille, sa sœur : "Je la revois cette superbe jeune fille dans l’éclat triomphal de la beauté et du génie..."
Et Rosalie Vetch que rencontre en 1900, sur le bateau Ernest Simons, qui les menait vers Fou-Tcheou. Le premier contact avec Rosie, Rose fût un choc. Paul indique :"Si notre âme n’était aussi brutalement attaquée, elle dormirait..."
Deux comédiennes Dominique Michel et Martine Pascal cherchent à travers l’œuvre de Paul Claudel l’empreinte de ces femmes.
"Ne savez vous pas que je suis une ombre qui passe ? Vous même ombre et apparence ?" Nous ne reviendrons plus vers vous."
Enregistré à Brangues, en juin 2010
Prise de son et mixage : Olivier Dupré
Assistance technique et montage : Manon Houssen
Assistante à la réalisation : Anne-Laure Chanel

à 21H, For intérieur, horaire exceptionnel le 23-01 . Sylvie Germain est écrivain. Elle a publié une trentaine de romans et d’essais écrits d’une plume flamboyante. Comment la littérature peut-elle exprimer des valeurs spirituelles ?
Réfénces musicales :
- Tom Waits - CD ’Big time’ - chanson : ’Clap hands’
- ’Natura Renovatur’ de Giacinto Scelsi

TOUS LES JOURS DE LA SEMAINE

à 9H06, La fabrique de l’histoire par Emmanuel Laurentin .

à 10H, Les nouveaux chemins de la connaissance par Raphaël Enthoven. Du 24 au 28-01, Jacques DERRIDA

à 13H30, Les pieds sur terre par Sonia Kronlund.

à 19H Le rendez-vous par Laurent Goumarre. EXCELLENTE ÉMISSION !!!
Le RenDez-Vous, le Direct Culture Média Musique, soit une heure d’actualité culturelle en 3 temps.
1. Le Journal de la culture : en 7 minutes, éditer le journal sur le fil des nouvelles culturelles et médiatiques internationales/nationales. Par Raphaël Bourgois
2. L’entretien croisé entre deux invités/personnalités du monde artistique et des médias (presse, télévision, radio), préparé par Manou Farine, Benoît Lagane et Matthieu Conquet
3. Une session live programmée par Mathieu Conquet : tous les jours de la musique en direct par les chanteurs et groupes de passage à Paris pour un instantané des scènes pop-rock, classique/lyrique, jazz, musiques du monde.
Signe particulier ? parce que la radio, ça se regarde aussi… un vendredi par mois, à l’heure des Nocturnes du Louvre, Le RenDez-Vous se donne en public en direct et en plateau depuis la Cour Marly du plus grand musée au monde.
Le RenDez-Vous s’associe aussi depuis l’an dernier à la fiction de France Culture pour créer des soirées spéciales, où se mêlent live, performances, vidéos, entretiens, archives, lectures…

à 20H A voix nue

à 22H15, Hors-champs par Laure Adler. Le 24-01, Florence Delay reçoit Florence Delay, écrivain, traductrice, actrice et scénariste. Le 25, Patrick Bouchain, architecte. Le 26, David Hockney, photographe. Le 27, Pascal Cribier, architecte-paysagiste.

à 23H30, Du jour au lendemain par Alain Veinstein. Le 24-01, Alain Veinstein reçoit Arnaldo Calveyra, auteur du récit poétique Le cahier grec(Actes Sud)... Le 25, Michel Grehen, - auteur de Feuilles volantes (L’Arpenteur) Le 26, Philippe Artières, - auteur de Les enseignes lumineuses (Bayard) Philippe Artières est chercheur en histoire à l’EHESS. Il développe une histoire de l’ordinaire entre Georges Perec et Michel Foucault. Il a notamment publié Rêves d’histoire. Les Prairies ordinaires, 2006, et Papiers des bas-fonds : Archives d’un savant du crime, 1843-1924, Textuel, 2009, et co-anime le blog www.scriptopolis.fr

LUNDI

à 14H, Continents sciences par Stéphane Deligeorges.

à 21H Questions d’éthique par par Monique Canto-Sperber.

MARDI

à 14H Avec ou sans RV, par Par O. Lyon-Caen.

à 15H, Les mardis de l’expo par Emmanuel Couturier.Le 25-01, Berthe Morisot
A l’occasion de la publication de "Berthe Morisot" de J.D Rey aux editions Flammarion
Chronique de Clément Dirié sur le parcours et l’oeuvre de Niki de Saint-Phalle (1930-2002).
Site Internet : www.nikidesaintphalle.com
Invité(s) : Sylvie Patin, commissaire de l’exposition Monet au Grand Palais oragnisée fin 2010 par le Musée d’Orsay et la RMN
Jean-Dominique Rey, écrivain et critique d’art

à 21H, Les racines du ciel par Frédéric Lenoir . Le 25-01, De la mystique de l’amour en islam avec Salah Stétié
Salah Stétié, écrivain, poète d’origine libanaise, élève de Louis Massignon, auquel il a consacré un livre aux éditions Fata Morgana. On peut retrouver une partie de son œuvre dans En un lieu de brûlure chez Robert Laffont et il vient de publier un livre sur la première femme mystique de l’Islam Rabi’a de feu et de larmes chez Fata Morgana.

MUSIQUE :
- Ensemble IBN ARABI, chants soufis Arabo Andalous label longdistance
- Les Derviches Tourneurs de Damas, Liturgie soufie de la grande Mosquée des Omeyyades. Label musiques du monde
- Ensemble Al Kindi, transe soufie d’Alep (Syrie). label chant du monde
LECTURES :
- poème de Salah Stétié, "Oeuvre", En un lieu de brûlure, Robert Laffont (Bouquins)
- Salah Stétié a lu : Leili et Majnûn de Nézâmi, traduction inédite de Leili Anvar
- Poème de Rabi’a al-Adawiyâ, dans Salah Stétié, Rabi’a de feu et de larmes Fata Morgana
AGENDA CULTUREL :
- Jean-Michel Basquiat, Une rétrospective magistrale au Musée d’Art Moderne de la ville de paris

MERCREDI

à 14h30, à 14h30 Le salon noir par Vincent Charpentier .Le 26-01, Ni Néandertal ni Sapiens sapiens, qui est donc le sibérien de la grotte de Denisova, (Russie), un troisième type d’homme ?
Invités : Pascal Depaepe

à 15H, Les Mercredis du théâtre par Joëlle Gayot .

à 21H,

JEUDI

à 14H, La marche des sciences par A.Luneau.

à 15H Les jeudis de l’architecture par F.Chaslin. Le 27-01, Quel usage les architectes contemporains font-ils de la littérature ?
* Entretien avec Eric Touchaleaume, marchand, spécialiste notamment de l’œuvre de Jean Prouvé et de celle de Le Corbusier et Pierre Jeanneret en Inde.
* Quel usage les architectes contemporains font-ils de la littérature ? avec Géraldine Molina

à 21H, La fabrique de l’humain par Philippe Petit.

VENDREDI

à 14H Science publique par M.Alberganti.

à 15H, Les vendredis de la musique par J.M Vacher. Le 28-01, La Voix, passions multiples...
La semaine du son, qui se tient en ce mois de janvier 2011, investit la thématique de la voix. Nous nous emparerons de ce parcours pour en développer un panorama mondial au travers de questions telles que la multiplicité des timbres et l’unicité de la voix - Les usages et les techniques de la voix dans le monde...
Avec Valérie Philippin -chanteuse- et Martina A. Catella -chanteuse et ethnomusicologue-

à 21h, For intérieur par Olivier Germain-Thomas. Le 28-01, Ange Duino est un spécialiste de l’initiation dans les sociétés traditionnelles et du rire des dieux. Comment le ciel se moque-t-il des hommes ? Ce sera sa première émission.


Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur