LAÏCITE (SUITE) : NOUS POURSUIVONS NOTRE REFLEXION CE JEUDI 9 DECEMBRE

samedi 4 décembre 2010
par  Lydia COESSENS

LAÏCITÉ

de laïc ou laïque, du latin laicus, "commun" "populaire" "séculier" du grec laos "peuple"

Valeur fondatrice du projet républicain fondé sur l’idée d’une séparation du public et du religieux, celui-ci étant cantonné dans la sphère privée.

On appelle laïcisme la doctrine des partisans de la laïcisation des institutions.

Pour la laïcité, le religieux ne peut être source de conflits non profitables à l’intérêt commun (à la différence des conflits politiques). De plus, la meilleure façon pour un État républicain d’assurer la liberté de croyance et de culte est d’observer en ce domaine la plus stricte neutralité : l’école laïque sera non confessionnelle. En garantissant à tous les croyants ainsi qu’aux non-croyants la neutralité de l’espace public, la laïcité constitue une tolérance effective en matière religieuse.

http://www.thucydide.com/realisations/comprendre/laicite/france.htm

La réflexion d’un philosophe :
http://www.communautarisme.net/Principes-fondateurs-et-definition-de-la-laicite_a285.html

un dossier très complet :
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/laicite/index.shtml

http://fr.wikipedia.org/wiki/La%C3%AFcit%C3%A9


Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur