Choix de disques de chants et musiques sépharades / Selección de discos de cantes y músicas sefardíes

lundi 3 juillet 2006
par  Thierry MULLER

GIF - 906 octets
Nous allons commencer par donner une liste des disques qui nous ont particulièrement plu.Par la suite, nous apporterons des commentaires plus poussés ainsi que des pistes pédagogiques.

GIF - 83 octets
En esta sección que vamos a desarrollar poquito a poco, encontrarás una lista de los discos que llamaron particularmente nuestra atención. No vaciles en contactarnos para proponernos más.Dentro de poco daremos pistas acerca de la utilización de estos materiales en clases de lengua española, música e historia.


- Quelques pistes concernant l’utilisation de la Musique Sépharade en classe d’espagnol et d’arts plastiques

En ce qui concerne son emploi en classe, il est évident que les pistes données pour les Cantigas sont aussi valables pour ce type de musique.
Pour les élèves en "L" option "Arts", il serait intressant de travailler avec un professeur d’arts plastiques, sur la calligraphie et les enluminures des textes et chansons juifs.Un autre travail consisterait à embaucher un professeur d’histoire géographie pour comparer les 3 religions du Livre et étudier un court texte de chaque religion.Pour notre part, nous estimons l’aide d’un rabbin indispensable pour comprendre certains textes et la pensée qui les sous tend.Rares sont les villes qui n’ont pas une petite communauté juive.
La recherche iconographique est vivement conseillée : les enluminure des Bibles, des Hagadás etc. sont une source d’enrichissement.
Pour les professeurs intéressés il existe aussi des contes et des proverbes en ladino ou en djudeo espagnol.En France et en Espagne, vous trouverez des librairies judaïques où vous pourrez acheter ces ouvrages bien plus accessibles qu’il n’y paraît.De plus, ces petites histoires sont tout à fait révélatrices de l’esprit de ces communautés et constituent un témoignage authentique d’une culture dont on parle bien souvent de manière théorique.
Pour les professeurs qui organisent des voyages scolaires en Espagne et plus spécialment ceux qui le font dans le cadre d’appariement, il peut-être intéressant de faire des recherches en commun avec les élèves de l’autre pays. Les professeurs d’Espagne sont souvent mieux formés et sensibuilisés à cette culture que nous mêmes.
N’oubliez pas de visiter le Musée sépharade de la Synagogue du Tránsito à Tolède.La direction du Musée laisse souvent nos élèves s’asseoir pour admirer les plafonds mudéjars de l’édifice.Les pièces exposées sont particulièrement intéressantes.Elles vont depuis les premiers temps de la présence juive en Espagne jusqu’à l’époque moderne.
Enfin, en abordant la culture sépharade, n’oubliez pas de rappeler que cette communauté est célèbre à travers les rôles et les films de Roger Hanin, lui même sépharade et surtout à travers "la Vérité si je mens" grand succès cinématographique français.

- Vous trouverez ici quelques uns des chants et Romances séphardes les plus connus.

- Gül Pembe - Chants du Sefarland -
par Claire Zalamansly
ARN64632

JPEG - 182.3 ko

Provenance : Turquie et Balkans.

  1. Una ora en la ventana
  2. De edad de quinze anos
  3. Las Morillas de Jaén
  4. Una matica de ruda
  5. Las esuegras de agora
  6. Stanbol
  7. Una tarde de verano
  8. Por la puerta yo pasi
  9. La vida do por el raki
  10. Kuando el rey Nimrod
  11. La suegra
  12. Hidjaz taskim (instr.)
  13. Me stas mirando
  14. Dos amantes
  15. El regateo de las esuegras.

Commentaires :
Peut-être le disque le plus accessible pour découvrir les musiques et chants sépharades.Sa couleur musicale et la qualité de l’enregistrement font qu’il peut séduire tous les publics. C’est aussi l’un des plus "dansants" de la sélection proposée ici.La chanteuse a beaucoup de "punch" et elle sait nous le transmettre.Il plaira donc aux élèves, mais aussi aux mélomanes avertis en quête de la perle rare. Le livret d’accompagnement comporte toutes les paroles en 3 langues ainsi que des commentaires à la fois clairs et simples.Les chansons retenues par la chanteuse sont à la fois le reflet du temps passé mais aussi d’une musique qui s’inscrit dans le présent, contrairement à d’autres qui sentent parfois un peu le "musée".La plupart des versions ont été recueillies vers le début du XXe siècle, majoritairement dans les Balkans.
Une autre de ses caractéristiques est de nous faire écouter le dialogue entre les musiques d’origine turque avec les paroles en judéo-espagnole.

- Esther Lamandier - Romances séfarades et chants araméens-
Alienor - AL 1012

JPEG - 127.3 ko

  1. La Rosa enflorece (Anon., sephardic, Balkans)
  2. Yo m’enamori (Anon., sephardic)
  3. La madre de la novia (Anon., sephardic, Tetouan)
  4. Hija mia (Anon., sephardic, Balkans)
  5. Una caza chica (Anon., sephardic, Balkans)
  6. Puncha Puncha (Anon., sephardic, Balkans)
  7. Y una madre (Anon., sephardic)
  8. Durme mi angelico (Anon., sephardic, Balkans)
  9. Noches buenas (Anon., sephardic, Balkans)
  10. El Conde nino (Anon., sephardic, Rhodes)
  11. El villano vil Anon., sephardic, Rhodes)
  12. La sirena (Anon., sephardic, Balkans)
  13. Gerineldo (Anon., sephardic, Thessalonia)
  14. David y Absalon (Anon., sephardic, Rhodes)
  15. Morenica sos (Anon., sephardic, Orient)
  16. Ithyo (Anon., aramean)
  17. Ilono (Anon., aramean)
  18. Ak Egartho (Anon., aramean)

Commentaires :

Esther Lamandier est l’une des grandes spécialistes du répertoire médiéval et connait particulièrement bien les chants religieux et profanes juifs. Sa belle voix de soprano met en valeur les pièces qu’elle interprète. Cependant il ne s’agit pas d’une soprane de plus car elle utilise un effet de glotte, qui lui est propre et qui rappelle cetains mellismes orientaux.
Il convient de signaler qu’Esther Lamandier chante en s’accompagnant elle même, fort bien, de divers instruments (surtout de la harpe.
Parallèlement à ses activités d’artiste , Esther Lamandier mène des recherches sur l’Araméen et les textes bibliques. Dans l’une des pages de son site, on découvre tout un travail fort intéressant sur les ressemblances entre les textes bibliques et ceux de l’Egypte ancienne.On se rend compte, alors des implications que pourraient avoir le rapprochement et la comparaison de ces textes, dans la compréhension et le respect mutuel des peuples habitant le Moyen-Orient.

- DIÁSPORA SEFARDÍ - Romances & Música Instrumental -
por Hesperion XXI - Dir.Jordi Savall canto : Montserrat Figueras.
Aliavox AV9809

JPEG - 31.3 ko

  1. El Moro De Antequera (Rhodes)
  2. Levantose El Conde Nino (Salonique)
  3. El Rey De Francia (Smirne)
  4. Por Alli Paso Un Cavallero (Turquie)
  5. Por Que Llorax Blanca Nina (Sarajevo)
  6. La Guirnalda De Rosas (Rhodes)
  7. Nani Nani (Maroc)
  8. El Rey Que Tanto Madruga (Sofia)
  9. Las Estrellas De Los Cielos (Alexandrie)
  10. En La Santa Helena (Sofia)
  11. A La Una Yo Naci (Sarajevo)
  12. Improvisacion (oud et percussion)
  13. Paxarico Tu Te Llamas (Sarajevo)
  14. Yo Era Nina De Casa Alta (Smirne)
  15. Longe De Mi Tu Estaras (Sofia)
  16. Hermoza Muchachica (Jérusalem)
  17. Axerico De Quinze Anos (Salonique)
  18. Improvisacion Sobre ’Axerico’

Commentaires :
Une bonne partie de ce qui a été dit sur les Savall (disque Alfonso X El Sabio : Cantigas de Santa María Strela do dia) peut parfaitement s’appliquer pour ce disque.Jordi Savall avait déjà sorti un disque fort intéressant sur ce même sujet pour la maison EMI ("Weltliche Musik im christenlichen und jüdichen spanien" réf. CMS 7 634312).Près de 20 plus tard, ce double CD, fruit d’une lente maturation, est une agréable surprise.Les musiciens qui accompagnent les Savall sont parfaits et la voix de Montserrat Figueras portent avec grâce et élégance les vers de ces beaux romances d’avant l’exil de 1492. Cependant, son utilisation en classe est plus difficile, du moins si les élèves n’ont pas été préparés à écouter ce type de voix.
La version des célèbres "El Rey de Francia" et "Por allí pasó un cavallero" sont peut-être les pièces qui passeront le mieux auprès d’un public d’adolescents [1], car elles laissent entrevoir des recours théâtraux étudiables en classe. N’oublions pas que les commentaires des Romances ne sont pas concevables sans un minimum d’étude du monde théâtral et de ses codes. On peut même se risquer à faire intérpréter ces oeuvres, voire même à les transposer pour le théâtre après une réélaboration et une amplification des parties dialoguées si caractéristiques des Romances.
Nous préconisons tout spécialisement l’étude des Romances fronterizos car ils impliquent un complexe jeu de perspectives : La vision du poète chrétien, qui revêt par la pensée l’habit d’un alter égo musulman jugeant le monde chrétien et ses héros. L’exercice devient encore plus complexe quand ces oeuvres sont reprises par des interprètes sépharades qui judaïsent le tout.
Le deuxième disque est une version instrumentale de Romances [2] normalement chantés. Nous aimons tout particulièrement la subtile harmonie dialoguée entre la flûte douce et le luth arabe ou entre la flûte et la percussion.La musique devient presque tactile tant le son est velouté sans pour autant tomber dans la sucrerie musicale "loukoumesque" (et pourtant nous aimons les loukoums !) de certains orchestres. La voix des instruments se couvre d’un léger voile de nostalgie, légèrement rugueux mais toujours beau qui laisse passer l’écho des voix du passé venues nous parler d’amour, de joies, mais aussi de douleur et de mort. Et que dire, alors, lorsque l’orchestre qui semblait absent vient, juste à la fin du morceau, nous apporter un vent de folie, subtilement réprimée, car comme le dit un poème arabo-andalou du XIIe siècle :

"c’est alors que je me suis contenu
car je ne suis pas comme le jeune chameau,
auquel on a retiré la muselière,
et qui à peine sevré et encore un peu fou,
ne pense qu’à brouter l’herbe
du joli jardin de sa maîtresse
"

Jordi Savall, comme vous l’aurez compris, a fait du bon travail, peut-être un brin "occidentalisé", mais à ce sujet nous ne dirons rien pour ne pas soulever une tempête musicologique.

- Gerineldo - Me vaya kappará - Cantos judeo-españoles - Chansons judéo-espagnoles - Judeo-Spanish Songs
por Gerineldo
Saga KPD 10.941

JPEG - 95.5 ko

  1. Hi torah lanu nitana
  2. Ventanas altas (Salonique)
  3. Ay, madre (Afrique du Nord)
  4. Arrelumbre
  5. La generosidad de Narváez (Maroc)
  6. Diego León (Maroc)
  7. Las prendas del ajuar (Bulgarie)
  8. Ya viene el Señor (Maroc)
  9. Me vaya kappará (Maroc)
  10. La blancaniña
  11. Landarico (Maroc)
  12. La doncella guerrera
  13. Hermana Simhá + Jacob y Mazaltov
  14. Don Bueso y su hermana
  15. Repulsa y compasión + Bernal Francés (Maroc)
  16. La novia del conde de Alba (Maroc)
  17. El rey Fernando en Francia (Maroc)
  18. Mi pi-El
  19. La consagración de Moisés
  20. Axuar nuevo
  21. Las coplas de las flores (Maroc)
  22. Tamar y Amnón
  23. Los tres padres de Israel
  24. Sol la saddika (Maroc 2°moité XIXe)
  25. Ashira keshirat Moshe

Commentaires :
Ce que nous écrivons ici vaut pour le disque suivant, car il a été réalisé par le même groupe.
Faisons court : nous ADORONS ces 2 disques pour leur saveur authentique. On se croirait réellement au Maroc (le vrai, par celui pour touristes), pays où ont toujours harmonieusement cohabité les populations musulmanes et juives, où les musiques se sont toujours rencontrées, où les communautés sont invitées aux mariages des autres, sans que la foi des autres ne soit un obstacle.
Le groupe Gerineldo ce n’est pas n’importe qui, c’est même le gratin dans le domaine de la musique judéoespagnole. Tout d’abord la Docteure Oro Anahory -Librowicz, la directrice artistique et fondatrice du groupe.C’est elle qui a recueilli, après moultes recherches, ce magnifique matériel musical.Elle a été aidée dans sa tâche par une autre grande Dame de la Musique, La Docteure Judith R.Cohen qui est aussi l’instrumentiste spécialisée du groupe.Toutes les deux sont accompagnées par les belles voix de Raquel Sultan Amar et du chanteur Solomon Lévy [3].
A noter que ces musiciens et chanteurs, à l’exception de Judith R.Cohen sont tous originaires du Maroc, ce qui peut expliquer l’authenticité de ces deux disques.

- De fiestas y alegrias - Cantos judeo-españoles - Chansons judéo-espagnoles - Judeo-Spanish Songs
por Gerineldo
Saga KPD 10.897 [CD]

JPEG - 188.2 ko

Provenance : essentiellement Maroc.

  1. La novia destrenza el pelo
  2. Las quejas de Ximena
  3. La entrega de la Ley
  4. Abenámar
  5. La cena del desposado
  6. El testamento del rey Felipe
  7. Gerineldo
  8. Cuando yo en ca de mi padre
  9. Esta noche de Purim
  10. Fray Pedro
  11. Levantime, madre
  12. Ni por cien navíos
  13. Búcar sobre Valencia
  14. Ansí se me arrimó
  15. El juicio del rey Salomó n
  16. La partida del esposo
  17. Dize la nuestra novia
  18. Rahel lastimosa
  19. Las bodas en París
  20. Hermanas reina y cautiva
  21. Vivardueña
  22. Melisenda insomne
  23. Las prendas de Rahel
  24. ¿Por que no cantáis, la bella ?
  25. Coplas de Purim
  26. La novia se viste de verde
  27. Ya salió de la mar la galana

- Voice of the Turtle - Balkan Vistas - Spanish dreams
Music of the Spanish Jews of Bulgaria & Yugoslavia
Paths of exile - Quincentenary series - Vol.III
Titanic Records - Ti-203

JPEG - 131 ko

  1. La yave de Espanya (Flory Jagoda)
  2. Estaz cazaz (Bulgarie)
  3. Durme, durme (Bulgarie)
  4. La dolor de la prensesa (Bulgarie)
  5. Pregoneroz (Sarajevo)
  6. Andarletto (Sarajevo)
  7. Aman dermanjik (Bulgarie)
  8. El koron de loz mochachoz (Bulgarie)
  9. Chichi bunichi (famille Flory Jagoda - Sarajevo)
  10. Dame paraz (Bulgarie)
  11. Ija mia (Bulgarie)
  12. Ken es akeyo de la menyana (Sarajevo)
  13. Abashando de la skalera (Bulgarie)
  14. La sirena (Sarajevo)
  15. Nochez, nochez (Sarajevo)
  16. A la una (Bulgarie)
  17. Kuando Moshe (Bulgarie)
  18. Yo le mandi (Bulgarie)
  19. Si veriash a la ran (Bulgarie)

- Todas las voces de Sefarad
por Raices - Joaquín Díaz - La Bazanca - Rosa Zaragoza [4] - Cantos judeo-españoles de Marruecos [5] - Simane
Saga - KPD-881

JPEG - 161.2 ko

  1. Romance de andarleto (Vers.fictive, vers orient.) (R)
  2. La vida es un pasaje (R)
  3. El prisionero (Tetuán) (R)
  4. Amnon y Tamar (Israel) (R)
  5. Las tres hermanicas (Orient)(J.D)
  6. Por el valverde (Maroc)(J.D)
  7. La esposica(J.D)(Los Ángeles)
  8. Diego León(J.D) (Maroc)
  9. Sara la preta (Orient - Los Ángeles)(J.D)
  10. Nana de salónica (L.B)
  11. Pai pero (Catalogne) (L.B)
  12. Sir nasir hatan - Cantem uan cançó al nuvi (Cat) (R.Z)
  13. Sir hadas la-kal-la - Una nova cançó a la núvia (R.Z)
  14. Piyyut naeh - Poesía festiva (Catalogne) (R.Z)
  15. El polo (Melilla) (C.J.M)
  16. Nana (Tetuán) (C.J.M)
  17. Yigdal (Tánger)(C.J.M)
  18. Jolita Tetuán) (C.J.M)
  19. Piyyut del cabrito (Tánger)(C.J.M)
  20. Por la tu puerta yo pasí (S)
  21. Puncha, puncha (S)
  22. Cinco años va’zer (S)
  23. Romance del Conde niño (S)

Commentaires :
Ce disque de bonne facture nous présente une sélection de thèmes sépharades chantés par différents chanteurs et groupes espagnols agrébles à écouter. Certaines versions ont été modernisées et sont, de ce fait, peut-être plus accessibles à certaines oreilles européennes.Elles constitueront un tremplin pour explorer plus tard des musiques autrement plus complexes.

- 500 años después...La herencia judía en España.
La Bazanca - Raíces - Simane - María Escribano y Maíte Hernangómez - Raquel Israel - Letizia Arbeteta - María Muro - Ángel Carril - Aurora Moreno - Jaras de Alcor.
Several records - SCD-615/6

JPEG - 101.5 ko

Disque n°1

  1. Yo me acodro d’aquella noche (LB)
  2. Cuando el rey Nimrod (R)
  3. Por la tu puerta (S)
  4. A la una yo nazí (ME y MH)
  5. Jolita (RI-Comunidad Israelita de Madrid)
  6. Hablo con coraje (LB)
  7. Tres hermanicas (R)
  8. Puncha, puncha (S)
  9. Al tiruni (ME y MH)
  10. Novia de la cara blanca (LA)
  11. Don Amadí (LB)
  12. Mi padre era de Francia (R)
  13. Pamparampan (S)
  14. Kol dodi (ME y MH)
  15. Igdal (Moshe Bengio-Comunidad Israelita de Madrid)
  16. El novio le dijo ala novia (LB)
  17. Una tarde de verano (R)
  18. Cuatro años d’amor (S)
  19. A la nana y a la buba ((ME y MH)
  20. Diego León (Renée Amshelem-Comunidad Israelita de Madrid)
  21. Para que quiero yo más vivir (LB)
  22. El Paipero (R)
  23. Romance del conde niño (S)

Disque n°2

  1. La caleja de Matalón (S)
  2. Avridme galanica (ME y MH)
  3. El Polo (Clarita Benaim-Comunidad Israelita de Madrid)
  4. Tus ojitos joya mis (LB)
  5. Aunque yo no vendí nada (R)
  6. Sherele (ME y MH)
  7. Shecharchoret,(S)
  8. Scalerica de oro (MM)
  9. Girineldo (R)
  10. Una pastora (ME y MH)
  11. Ea judíos (AC)
  12. Axerico de quinze años (R)
  13. Cinco años ya va’zer (S)
  14. Agada (ME y MH)
  15. Morena me llaman (MM)
  16. Yo me levantí un lunes (AM)
  17. Coplas de Purim (R)
  18. La vecina catiná (S)
  19. La paloma (JdA)
  20. No la puso su madre (LA)
  21. Romance de Andarleto (R)
  22. Búrjula, la mi búrjula (S)
  23. Nana de Salónica (LB)

Commentaires :

Tout ce qui a été dit plus haut est valable pour cet excellent double CD. Le nombre d’oeuvres enregistrées étant plus grand, notre plaisir s’en accroit d’autant.

- Kantes djudeo-espanyoles
por Joaquín Díaz
Saga KPD 10.928

JPEG - 111.4 ko

  1. Las tres hermanicas (orient)
  2. Cuando tu madre te parió (orient)
  3. Cantica de bodas (Salonique)
  4. Por el valverde (Maroc)
  5. La esposica(orient)
  6. Rahel (Maroc)
  7. Por la tu puerta (orient)
  8. Arbolera (orient)
  9. Amor nuevo (orient)
  10. Diego León (Maroc)
  11. Sara la preta (orient)
  12. Tus ojicos (orient)
  13. También de la madrugada (sefardies de Londres)
  14. El cabretico (sefardies de Londres)

- Alta alta es la luna - Canciones sefarditas
por Joaquín Díaz (arrangements Carlos Montero)
Saga KPD 10.893

JPEG - 122.1 ko

  1. Alta es la luna
  2. Axer
  3. Tres palomicas
  4. Bendición de pascua
  5. Decidle a mi amor
  6. Decía el aguadero
  7. Hermana, hermana
  8. Durme durme mi angelico
  9. Marido así vivas vos
  10. Anoche mi madre
  11. Durmi chiquitico
  12. Cuando ya en ca de mi padre
  13. Criminal por amor
  14. El viejo era rico
  15. Mes de mayo

Commentaires :

Joaquín Díaz es un très grand nom dans le domaine des musiques traditionnelles espagnoles.Nous aurons largement l’occasion de développer ses travaux dans d’autres articles de la future rubrique "Musiques populaires et traditionnelles d’Espagne.Il nous est impossible de recenser tous les disques que J.Díaz a publiés.Tous ont été une réussite et ont contribué à faire connaitre un richissime patrimoine qui avait tendance a être vu comme une survivance quasi préhistorique. Son travail a consisté à arpenter inlassablement les routes d’Espagne, surtout les 2 Castilles, le León, mais aussi d4qutres provinces d’Espagne. Il a aussi travaillé avec de nombreux musiciens français et enregistré des airs du folklore français. Il est de plus à l’origine de la fondation Joaquin Díaz, que nous n’allons pas commenter car le lien que voici, va vous laisser pantois. D’autant plus qu’il est traduit en plusieurs langues, dont le français.
Allez visiter

  1. sa collection d’instruments musicaux
  2. son corpus de la lyrique ancienne avec des morceaux MP3 à télécharger et qui sont autant de survivances des XVIe et XVIIe.
  3. sa collection de photographies.
  4. la collection de chansons et d’images (type Epinal) qui se vendaient sur les places publiques au XIXe et XXe (pliegos de cordel y aleluyas) :
  5. La galerie d’images de costumes populaires
  6. Sa phonotèque hallucinante de 14000 oeuvres audios et 400 vidéos. Ce sont des oeuvres authentiques prises pendant les déplacements de Joaquín díaz à travers l’Espagne et plus loin encore.
  7. et enfin pour les musicologues, la Bibliothèque de la Fondation et surtout les archives consultables en ligne de la Revista de Folklore (Revue du Folklore) et là, croyez moi, c’est encore quelque chose d’exceptionnel : chapeau Mr Díaz, pour votre immense travail que nous savourons depuis 25 ans.

En ce qui concerne ses enregistrements consacrés à la Musique sépharade juste une petite remarque : le travail de Joaquín Díaz est irréprochable et sa voix douce est un régal pour les oreilles, mais sa prononciation du judéoespagnol est, peut-être, un peu trop castillane.

- Antología de la canción sefardí
por Raíces
arreglos y dirección musical : Carlos Montero
Several Records

GIF - 21.9 ko

  1. Ya salió del mar la galana
  2. La mujer de Juan Lorenzo
  3. Canto de circuncisión
  4. El caballero burlado
  5. Para que quero yo mas bivir
  6. Axerico de quinze años
  7. El culebro raptor
  8. La hermana cautiva
  9. Yo me levantara un lunes
  10. Por las torres de Gibraltar
  11. La fratricida por amor
  12. El baño de la novia
  13. El jugador
  14. La novia entre flores
  15. Hixa mía, mi querida

- La Tradición musical en España - Romancero sefardí
Variantes gemelas en la Tradición Oral Sefardí del Mediterráneo Oriental y Occidental- Susana Weich-Shahak.
Tradición Musical en España, vol.11
Tecnosaga 1998

JPEG - 68.4 ko

  1. I Blancaflor y Filomena
    1-Ia : Josepo Burgana (Esmirna, Turquía)
    2-Ib : Fortuna Zagury (Alcazarquivir, Marruecos)
  2. Hermanas reina y cautiva
    3-IIa : Jamila Ventura (Brusa, Turquía)
    4-IIb : Rina Benabu (Tánger, Marruecos)
  3. Don Bueso y su hermana
    5-IIIa : Rosa Avzaradel (Rocas, Grecia)
    6-IIIb : Alicia Bendayán (Tetuán, Marruecos)
  4. La partida del esposo
    7-IVa : Rahel Altalef (Esmirna, Turquía)
    8-IVb : Elvira Alfasi, Rahma Lucasi (Larache), Isaac Ben Ezra , Amram Amar (Tetuán)
  5. La mala suegra
    9-Va : Rahel Altalef (Esmirna, Turquía)
    10-Vb : Alicia Bendayan (Tetuán, Marruecos)
  6. VI. Landarico
    11-VIa : Mazaltó Lazar (Mustafa Pasa, Turquía)
    12-VIb : Henriette Benchimol (Tánger, Marruecos)
  7. Doncella guerrera
    13-VIIa : Josepo Burgana (Esmirna, Turquía)
    14-VII : Rina Benabu (Tánger, Marruecos)

Commentaires :
La Docteure en musicologie qu’est Susana (Shoshana) Weich-Shahaq, a entrepris un remarquable travail musicologique sur les chants des communautés séphrades et ce depuis 1970, principalement en Israel, pays où elle vit et enseigne, mais aussi en Orient, au Maroc et en Espagne. La plupart des chansons sont ’a capella’ et sont interprétées par de bons chanteurs qui, quoique amateurs, connaissent leur sujet.Et pour ne rien gâcher, les notes accompagnant les chansons sont très pointues.
Le disque aue nous vous proposons d’écouter est particulier car il nous offre, chose exceptionnelle, des versions parallèles de mêmes Romances, nous montrant ainsi , la préservation de ces trésors musicaux espagnols, sous divers cieux, avec leurs nombreuses variantes locales, surtout dans leurs modalités turques et marocaines. En fait nous avons deux mondes sonores et poétiques totalement différents, réunis par leurs origines sépharades communes.
Entre les différents morceaux, nous avons des commentaires en anglais qui nous racontent la vie et les coutumes des sépharades.Un grand moment mais réservé à nos collègues hispanistes et musiciens.Un peu plus haut, et dans la rubrique consacrée à l’explication de la musique sépharade, nous avions expliqué que ces communautés juives ont sauvé de la mort, de véritables chefs-d’oeuvres de la poésie espagnole.

- Maimónides - Edad de oro de Sefarad en Al-Andalus-
por Música Antigua dir. Eduardo Paniagua
Pneuma PN-580

JPEG - 152.3 ko

  1. Credo de Maimónides : "Ygdál" (Trad.Maroc)
  2. Pájaro en vuelo (instr.Trad.Andalousie)
  3. Oración te faré (instr.Anon.)
  4. A Ti, Señor, rogaré (Anon. XIVe s. Biblioteca del monasterio jerónimo de Valencia)
  5. Núba reml : Agua y fuego (Neklab Zidane, trad. garnati d’ Algerie)
  6. "Dror Yikrá" (Proclamará la libertad)(Dunásh Ben Labrat - Fez-Cordoue, XIe s.)
  7. Khlas núba reml : Gran consejo de los santos (instr. Anon.Trad.garnati d’Algérie)
  8. "Aspamia" (Licor de España) (Moshé ibn Ezra - Granada 1055 - 1135, Libro del collar)
  9. "Yiodujá ra’aionái" (Mis pensamientos son para Ti)(Israel Najara - XVIe s.)
  10. Modo raml al-máya : Me consume el amor (instr.Anon. zawya sufi-andalusi)
  11. "Adóm haléji" (Moaxaja Shemuél Hanaguid ibn Nagrella - Cordoue 993- Grenade 1055)
  12. Dios me protegerá (instr.Anon.judeo-marocain)
  13. "Ashut kehélej" (Vago cual caminante)(Shemuél Hanaguid ibn Nagrella / Jorge Rozenblum mélodie basée sur des modes traditionnels juifs sefarades et byzantins.)
  14. "Mi el nistár mispanái" (Quién es el Dios a mi vista velado)(Texte : Moshé ibn Ezra - Grenade 1055-1135./ Musique adaptation de la Cantiga 375 du Roi Alphonse X le Sage)

Commentaires :

Eduardo Paniagua est une pointure. Nous avons parlé de lui dans la rubrique consacrée aux Cantigas de Santa María. Pour un bon nombre d’experts, il est est considéré comme l’un des musiciens espagnols qui a le plus oeuvré pour la récupération du patrimoine musical médiéval.Autour de lui, on retrouve la fine fleur des musiciens et chanteurs espagnols, italiens et moyen-orientaux.Nous avons dans ce disque, par exemple, Jorge Rozenbaum qui est totalement imprégné de la Liturgie musicale juive et Wafir Sheik, dont nous apprécions tout spécialement la technique au luth arabe.L’ambiance sonore est une réussite.

Catalogue Pneuma : une collection à ne surtout pas rater.

Commentaires :

- Jana Lewitová & Rudolf Mèrinsky - Sephardic songs
Arta Records - F10047-2 (1993)

JPEG - 117.7 ko

  1. Avrix mi galanica
  2. A la nana, a la buba
  3. Aire de mujer
  4. Variation I sur le thème "El rey de Francia"
  5. Adio querida
  6. Al pasar por Casablanca
  7. Irme quiero
  8. Variation II
  9. El rey que muncho madruga
  10. Ven querida ; La serena
  11. Variation III
  12. Partos trocados
  13. Durme, durme
  14. Paxaro d’hermozura
  15. Variation IV
  16. Noches, noches
  17. Un lunes por la manana
  18. Variation V
  19. Ya viene el cativo
  20. Esta montana
  21. Quando el rey Nimrod

- Sones de Sefarad - Músicas Judías en Antiguos Instrumentos -
por Grupo Cinco Siglos
Fonoruz CDF-908

JPEG - 124.4 ko

Sources musicales : Tradition orale des Communautés sepharades de Tanger, Tetuan, Larache, Milas, Smirne, Tekirdag, Salonique, Constantinople et Jérusalem.

Instuments : Luth, guitare mauresque, violes, rebec, luth mauresque, kanun, flûtes douces, percussions.

  1. La fuente fría
  2. Triste estaba el Rey David
  3. Las quejas de Ximena
  4. El conde niño
  5. Qyria Yefefyia
  6. Esta Raquel lastimosa
  7. Alekhem kehal
  8. Dezilde a mi amor
  9. Morikos los mis morikos
  10. Tres hermanicas
  11. Ahot ketana
  12. La Consagración de Moisis
  13. Scalerica le hizo-El raptor pordiosero
  14. Y una madre comió asado
  15. Cuando el rey Nimrod

- Andalucía en la Música Judeo - Española
por Alia Musica dirigido por Miguel Sánchez
DSS 0111 Junta de Andalucía

JPEG - 300.9 ko

  1. Lesoni bonanta (Poème liturgique hébreu - Fête de Sukot et Pésah)
  2. El cautivo del renegado (Romance traditionnel - Turquie)
  3. Èt sa ’arè rason (Poème liturgique hébreu - Fête de Ros Hasana)
  4. Hermanas reina y cautiva (Romance traditionnel - Maroc et Salonique)
  5. Yesav hael (Hymnes liturgiques Selihot)
  6. Diego León (Roamnce traditionnel - Maroc)
  7. Adon ’olam (Hymne liturgique hébreu - Fête de la Pesah)
  8. Escogiendo novia (Romance traditionnel - jeu d’enfants -Maroc)
  9. Yoduja ra’ayonai (Poème liturgique hébreu - bacasot du samedi)
  10. El alcaide de Alhama (Romance traditionnel - Salonique)
  11. Dodi yarad legano (Poème liturgique hébreu - bacasot)

- Puerta de veluntad
por Alia Musica Dir.Miguel Sánchez
Harmonia Mundi - HMI 987026

JPEG - 25.3 ko

Liturgie et Mystique dans la musique judéo-espagnole.

  1. Ya semá ebioneja
  2. Eleja
  3. Yesav haEl
  4. Uri safón
  5. Yasen al teradam
  6. Sezufat semes Lesoni bonanta
  7. Vaya ’abor Adonay
  8. Sir hasirim
  9. Quéter
  10. Yede rasim nejelasim
  11. Lejá dodí nesé
  12. Adón ’Olam
  13. Az yasir Mosé
  14. Yonati bejagve
  15. El atán, el atado y el ara
  16. Vesamerú
  17. Anenu Elohé Abraham

Commentaires.

Le groupe Alia Musica a été créé en 1985 et s’est fixé pour but de diffuser la musique du Moyen-Âge ainsi que la musique judéoespagnole. Nous devons dire que les disques dont nous disposons, nous ont paticulièrement emballé.L’atmosphère sonore est magnifique, les voix masculines sont puissantes et bien timbrées et parviennent à nous faire plonger dans le mystère et la beauté épurée des chants liturgiques judéoespagnols. Malgré la complexité des thèmes évoqués et leurs implications philosophiques et religieuses, l’impression qui demeure est celle d’une poésie infinie.A aucun moment le fait que les textes soient chantés en hébreux, ne gênent l’auditeur. Bien au contraire.Parfois on a même l’impression étrange que la musique que nous écoutons nous rappelle nos chants grégoriens.Les recherches musicologiques de Miguel Sánchez sont un modèle du genre. Elles s’appuient sur les apports musicologiques les plus récent.Mais Miguel Sánchez se base sur ses propres analyses et n’hésitent pas à mêler l’étude théorique des sources à l’étude sur le terrain des traditions orales. Ce qui n’est pas toujours le cas.En effet certains groupes ont tendance à trop théoriser le chant et à en faire un produit bien léché mais, hélas, dénué de chaleur, voire d’âme.
Certains textes ont été écrit par de grands poètes juifs du Moyen-Âge : Yehuda haLevi et Ibn Gabirol.Ils ont été traduits dans l’excellent petit fascicule qui accompagne le disque.

GIF - 906 octets
- Quelques liens pour les enluminures :
GIF - 83 octets
Algunos enlaces muy útiles para acceder a una riquísima iconografía judía :

Voici quelques exemples de la British Library.
Algunos documentos de la British Library.
(1.
2. 3. 4.
5.
Hagadá Dorada de Barcelona->
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.

(Fin provisoire)


[1Il y en a d’autres, par exemple "la guirnalda de rosas", plus connue sous le titre de "una matica de rudas"

[2Mot au masculin pour le distinguer de la forme féminine qui désigne une ballade amoureuse

[3Pour entendre une interview Solomon Lévy / Para escuchar la entrevista a Salomon Lévy

[4Cantos de Bodas de los Judíos Catalanes

[5Recogidos en la Comunidad Israelita de Madrid


Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur