CHIENPHONIE EN RE MINEUR

vendredi 28 mai 2010
par  Hélène BOCHET

Mardi 18 Juin à 15h et 18h30, l’option théâtre présentait son 10ème spectacle de fin d’année au Théâtre de Privas. BON ANNIVERSAIRE ! et longue vie à l’option ; que la grisaille des restrictions budgétaires ne la mette jamais en danger !
Spectacle réussi et qui a plu selon les retours très positifs du public. Une grosse déception pourtant : l’absence du dessin de fond, devant être projeté sur le cyclo et qui servait de décor à la pièce. Ce dessin , réalisé par un groupe d’élèves de 2nde Arts Plastiques suite à un appel à projet, n’a pu être projeté faute de...projecteur, parti avec la tournée de Délire à deux. Tous les dessins ont tout de même été exposés dans le hall du Théâtre et l’un d’eux a été choisi pour l’affiche.
Le propos de la pièce : Quelque part, dans un terrain vague avec décharge et autoroute non loin, se retrouvent des gens un peu perdus, un peu marginaux : des évadés d’une prison ou d’un asile qui cherchent la ville et ne la trouvent jamais, des solitaires qui s’isolent dans des cercles imaginaires et vivent dans des cartons, des bourgeoises venues s’encanailler après une soirée bien arrosée, des miliciens brutaux mais pas futés, un aveugle guidé par son chien aveugle lui aussi, un aristocrate décadent et son chien qui scrutent l’infini en quête d’espoir, un portier d’hôtel miteux qui dialogue avec un chien perdu qui cherche à se faire adopter, et puis des chiens qui parlent et philosophent ou font parler d’eux. Ce spectacle est établi sur un montage de textes de 5 auteurs contemporains : Matéi Visniec (en majorité), Jean-Marie Piemme, Rodrigo Garcia, Eugène Durif et Jean-Michel Ribes
Quelques photos.


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur