Certitudes, incertitudes et enjeux de la philosophie des sciences contemporaine par Léna Soler

mardi 18 mai 2010
par  Lydia COESSENS

Certitudes, incertitudes et enjeux de la philosophie des sciences contemporaine


Léna Soler

Résumés
Français English

Le présent article dresse un inventaire des principaux problèmes, mis en évidence par la philosophie des sciences contemporaines, auxquels se heurte la conception commune de la science comme ensemble de propositions bien assurées issues de l’observation et fondées sur elle. Il examine à partir de là ce qui peut encore être soustrait au doute, et soutient finalement que si la science n’est peut-être pas exactement ce que l’on avait cru, il n’y a pas pour autant lieu de conclure au relativisme extrême.

In this paper, I present the main charges, raised by contemporary philosophy of science, against the common conception of science as a set of unquestionable propositions issued from observation and grounded in it. I ask then if something can be preserved from doubt, and finally argue that if science is not exactly what one has believed, there is no good reason to endorse extreme relativism.

Plan


L’idée commune de science comme ensemble

de propositions vérifiées par l’expérience

Le « problème de l’induction »

Substituer à la vérification la confirmation ou la réfutation ?

Le problème de la base empirique

Le problème du holisme

Sous-détermination des théories par l’expérience et théories empiriquement équivalentes

Conservatisme théorique, préférences thématiques et variabilité des types d’arguments scientifiques convaincants

Science et quête d’absolu

Ce qui peut être soustrait au doute

Relativisme et réalisme

L’article dans sa totalité :
http://leportique.revues.org/index236.html


Navigation

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur