LA CULTURE

Visite de M. Mundiya Kepanga, papou de Papouasie-Nouvelle-Guinée, du 13 au 16 novembre 2009. Lycée Deschaux.

"Ils sont venus de là-bas. On n'avait rien vu de semblable. D'où venait l'homme blanc ? De la terre ? Du ciel ? De l'eau ?
On ne savait rien de lui.  Pourquoi était-il venu ? Nous étions ébahis."
Récit d'un Papou dans le film First Contact de Connolly & Anderson

1. INTRODUCTION

    Bien qu'il ignore tout de la philosophie, M. Kepanga nous a proposé une métaphore remarquable pour mesurer l'importance de la notion de culture, la métaphore de l'oeuf.
    Pour éclore et resplendir, toute culture demande qu'on la couve. Qu'on en prenne soin comme s'il s'agissait de son propre enfant. Car si on la laisse tomber, c'est soi-même en vérité qu'on fait disparaître de la surface de la terre, par assèchement. A l'appui de cette idée, il mit en évidence comment les Hulis eux-mêmes ont senti ce danger qui les guettait : argent, alcool, marijuana ont très rapidement commencé à provoquer l'abandon des coutumes et la dislocation de leur tissu social.
    Ce sont les échanges avec l'occident qui, paradoxalement, leur ont fait prendre conscience de ce péril et leur ont permis finalement de se sauver. Avant d'être totalement absorbés par le mouvement inexorable de la mondialisation — l'homogénéisation technique-occidentale de la planète — ils ont ressorti leurs merveilleuses parures et savoir-faire pour les exposer à la face du monde et faire à nouveau "briller les dieux [papous] dans la présence", suivant une expression grecque de l'antiquité.
    Et le privilège que nous avons eu, c'est de recevoir cette leçon directement d'un ambassadeur papou venus du coeur des montagnes de la Papouasie-Nouvelle Guinée.


Analyse et problématisation d'un extrait du documentaire de marc Dozier : "L'exploration inversée".

    Question 1. De quoi s'agit-il ?
    De la confrontation de deux cultures. Nous abordons ici la notion de culture, partant du point de vue d'une autre culture sur la notre : la culture papou découvrant la culture française et occidentale.
    Ce choix de l'auteur donne au documentaire une dimension paradoxale : s'il s'agit bien d'une découverte des Papous en un sens, il s'agit également d'une redécouverte de nous-mêmes.

    Question 2. En quoi cela nous concerne-t-il ?
    Ce film nous aide ainsi à poser le problème du rapport de culture à culture et à réaliser que cette notion concerne toutes les dimensions de la vie humaine : nous y voyons en effet que la différenciation entre les culture commence dès la sphère des besoins élémentaires et s'élève jusqu'à ses formes les plus évoluées telles que l'art.
    D'un côté, la réflexion des Papous eux-mêmes sur leur culture semble situer "naturellement" celle-ci comme plus simple que la nôtre, étant seulement fondée sur deux principes : 1. une terre commune à tous, et 2. une culture de partage [mais de partage qui n'a rien de systématique : peut-on parler dans ce cas d'un "communisme primitif" au sens de Marx ?].
    D'un autre côté, leur regard extérieur nous force à considérer ce que nous ne voyons pas ou ne pouvons pas voir nous-mêmes, faute d'être immergés dans la complexité relative de notre propre culture. Ainsi, le degré de sophistication de notre culture est souligné à plusieurs reprises par les Papous ("trop compliqué"), tout comme ses contradictions : on s'aperçoit, à l'occasion de cette "exploration Papoue", que la notion de différence culturelle n'a pas seulement de sens de eux à nous, mais aussi bien à l'intérieur de notre propre pays. L'exemple de la visite du château du Périgord puis de celle de la cité du Havre et de leurs habitants respectifs le montre de façon particulièrement contrastée. Tout comme les remarques successives des Papous au sujet  de nos manières respectives de marcher, de manger et d'éprouver des sentiments (cf. la honte et la peur au sein de la cité) etc. Par conséquent, derrière l'apparente simplicité de la notion de Culture se cache en réalité une diversité de déterminations que nous aurons intérêt à penser et comparer d'eux à nous, de manière à vérifier aussi si leur culture n'est pas plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord.

  2. ANALYSE : DIFFERENCE & IDENTITE.

En dressant un tableau, commençons par analyser les différences patentes entre culture Papou et culture occidentale. Il nous sera plus facile ensuite  de penser ce qu'elle ont de commun, d'autant que  M. M. Kepanga nous y aide à plusieurs reprises.

Document 1.  La prise de conscience de soi de la culture Papou.
Document 2.  Exemple du feu :  une technique sans technologie.


NOTIONS
Papous
Nous
Culture
Une et donc plus simple, du moins en apparence.
Multiculturalisme : complexe.
Art
Intégré
Séparé
Travail
Culture de la terre. Indivision.
Salariat. Propriété privée. Division de la terre et du travail.
Technique Expérience
Expérience + Science
Echanges
Echanges fondés sur le partage direct
... sur l'économie ou la médiation systématique  de l'argent
Religion Polythéisme [Animisme], avant évangélisation.
Monothéismes.
Nature
Intégration et lutte. Séparation et exploitation.


3. PROBLEMATISATION

3.1. Nos cultures sont-elles dans un rapport de rupture ou de continuité avec la nature ?
3.2. Y a-t-il une hiérarchie des cultures ou sont-elles égales par nature ?
3.3. Les cultures "primitives" sont-elles des cultures du passé ?

   
Eléments sur la notion de culture pour continuer.


Travail à rendre début 2° trimestre.