Visitez notre page

Utilisé pour former les élèves dans le domaine de la vente

Période de Formation en Milieu Professionnel

Bâtiment A et bâtiment C

767
766
765
764
763

Notre contrat d'objectifs 2018 - 2022

          

PRÉAMBULE
En Auvergne-Rhône-Alpes, les autorités académiques, autorités de l’Etat compétentes en
matière d’éducation, et la Région s’associent, pour définir leurs priorités partagées dans le
respect de leurs compétences respectives et contribuer, par une coopération renforcée, aux
orientations et aux chantiers engagés au service de la réussite des élèves. Cette collaboration
s’articule autour de trois principaux objectifs :
• Elever le niveau de connaissances, de compétences et de culture de tous les
jeunes,
• Réduire les inégalités sociales et territoriales pour tenir la promesse républicaine
de la réussite éducative pour tous,
• Diviser par deux la proportion d’élèves sortant du système scolaire sans
qualification
Les parties entendent ainsi promouvoir en tout premier lieu les valeurs et les principes de la
République tel que le principe de laïcité. Elles s’engagent également à préparer les élèves à
vivre en société et à devenir des citoyens responsables, ouverts sur le monde, à favoriser
l’innovation dans le système éducatif, l’autonomie des établissements et leur adaptation aux
postes et aux enjeux multiples du système éducatif.
Véritable outil de partenariat et de pilotage stratégique des lycées, le contrat d’objectif
tripartite permet de conforter le dialogue entre l’établissement, l’autorité académique et la
collectivité territoriale de rattachement. Il renforce la convergence des politiques publiques et
favorise la démarche de projet au service de la réussite des élèves.
Dans l’établissement, le contrat d’objectifs tripartite est un outil de pilotage pédagogique et
éducatif, construit et partagé avec les équipes.
Il est signé entre l’établissement, l’autorité académique et la région Auvergne-Rhône-Alpes
pour une durée de quatre ans.
Il comprend un diagnostic, deux à quatre objectifs, des leviers stratégiques, des mesures
d’accompagnement et des indicateurs de réussite (circulaire 2015-004 du 14-01-2015, BO n°3
- 2015).
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
3
1 - DIAGNOSTIC
Chaque établissement dispose d’un dossier d’aide à l’auto-évaluation qui regroupe les
principaux indicateurs communs de l’établissement. Il servira de base à l’élaboration du
diagnostic par le lycée, qui sera partagé lors de la phase de dialogue entre les trois parties. Le
diagnostic met en exergue les éléments de contexte, les points d’appui et d’amélioration, à
partir desquels seront dégagés la problématique de l’établissement et des axes de progrès.
1/ Eléments de contexte : caractéristiques de l'établissement, du public accueilli et
inscription territoriale
Le Lycée Guillaume FICHET est un établissement dont l’identité est fortement axé sur le
tertiaire : série technologique STMG, filières professionnelles commerce et gestion &
administration, CAP vente et BTS management des unités commerciales.
Le lycée est aussi établissement support du GRETA Arve Faucigny.
Le lycée Guillaume FICHET, comme les autres établissements scolaires du bassin de
formation « pays du Mont Blanc », a vu ses effectifs en augmentation au cours de ces
3 dernières années. Cette hausse est cependant minimisée compte tenu de la
proximité d’établissements privés proches qui attirent une grande partie des élèves très
profilés scolairement.
Le contexte scolaire de l’établissement est marqué par une forte représentation des
PCS défavorisées (39 % sur le LGT avec une nette hausse à la rentrée 2015 et 58 %
en moyenne depuis 3 ans sur la SEP)
Le taux de boursiers est également en hausse et notamment le % de boursiers ayant
10 parts et plus. (4.7 % sur l’établissement contre 3.6 % au niveau départemental)
Le pourcentage d’élèves en retard d’un an et plus à l’entrée en 2nde GT est nettement
plus élevé (10.2 %) que la moyenne départementale et académique (7.7% et 7.5%).
Globalement le niveau scolaire des entrants au lycée est inférieur de 1 point par rapport
au niveau départemental et académique (10.6 % contre 11.6)
La SEP est caractérisée par un % élevé de filles (56.5), par l’origine des élèves (8.4
sont issus de ZUS contre 2.8 au niveau du département), par un taux de boursiers de
10 part et plus qui est supérieur au niveau départemental (16.8 au niveau de
l’établissement contre 11.2 au niveau départemental).
Depuis 5 ans, on constate une diminution importante du nombre d’élèves arrivant en
retard en 2nde (33.9% d’élèves en retard contre 36.3% au départemental et
académique). Il est a noté une forte diminution depuis 2015 (moins 25.4 points)
Le constat global sur l’affection et l’orientation est contrasté.
Les indicateurs de la valeur ajoutée montrent que le lycée a régulièrement progressé mais
cependant en deçà de la valeur attendue (- 2 points sur le LGT et positive de 13 point sur la
SEP)
Les résultats de l’orientation en seconde montrent une évolution positive quant au taux de
redoublement en seconde GT. Cependant le taux de passage en STMG et le taux de
réorientation (+1 point / au niveau académique) restent encore trop élevés.
S’inscrivant dans la dynamique du bassin, l’établissement a intégré depuis cette année
le Campus des métiers et des qualifications de la vallée de l’Arve. Opportunité qui va
permettre à l’établissement d’enrichir et de développer ses liens avec le monde de
l’entreprise.
L’établissement participe également à l’élargissement de l’offre de formation du bassin
et en cohérence avec les objectifs de l’académie, en ayant déposé un premier projet, en
lien avec le LP de Bise, demandant l’ouverture d’un CAP vente POP et, un deuxième
projet d’ouverture de formation en alternance sur la section BTS MUC.
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
4
2/ Points d'appui et d’amélioration
Les points d’appui
-Des équipes enseignantes qui oeuvrent pour offrir aux élèves une grande ouverture culturelle,
citoyenne, scientifique et linguistique. De nombreux projets demandant un fort investissement
personnel ont ainsi été proposés aux lycéens : programmes européens proposés sur toutes
les filières du LPO, parcours citoyen, parcours culturel, actions de prévention dans le cadre du
CESC, etc.
- De nombreux partenariats avec les structures associatives locales et extérieures. Une réelle
implication de l’association des parents d’élèves dans la vie de l’établissement à travers leur
présence active dans des instances d’accompagnement des élèves en difficultés, dans la
cellules de lutte contre les discrimination ou dans le soutien des actions pour l’orientation.
- Un environnement numérique riche et en pleine expansion qui favorise une dynamique de
pédagogique innovante. Un ENT en plein essor qui développe les liens avec les familles et
qui permet une réelle avancée quant au travail collaboratif dans l’établissement et à la
maison.
Plusieurs points d'amélioration sont identifiés :
- La remobilisation des équipes autour des pratiques pédagogiques via la formation et
notamment les formations d'initiatives territoriales.
- La mise en place de projets favorisant la complémentarité entre la pédagogie et l'éducatif
afin de développer des compétences permettant aux élèves d'être acteurs de leurs savoirs et
d'acquérir une réelle autonomie.
- L'amélioration de la prise en charge individuelle des élèves en poursuivant notamment le
travail engagé dans le cadre des liaisons inter degré.
3/ Problématique de l’établissement et axes de progrès
Deux problématiques émergent de cette analyse :
- Quelle politique d'établissement mettre en place pour faire émerger une identité forte, plus
favorable à l'image de marque du lycée, et ainsi attirer un public plus diversifié?
- Comment ancrer l'image Lycée des métiers du tertiaire moderne et dynamique au sein du
campus des métiers et des qualifications de la vallée de l'Arve ?
Un certain nombre de leviers vont permettre à l'établissement de répondre à ces enjeux :
- La mise en place d'un pilotage partagé sur une politique de communication définie dans le
cadre du projet d'établissement,
- L'évolution de la carte des formations en lien avec la dynamique de territoire.
- La mise en place une politique de formation sur 4 années en articulant les formations
individuelles et collectives.
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
5
2 - OBJECTIFS STRATÉGIQUES
L’apprenant est au centre du contrat. Ainsi, les objectifs sont centrés sur les élèves accueillis
au sein de l’établissement.
Les partenaires identifient et priorisent deux à quatre objectifs stratégiques pédagogiques et
éducatifs.
En cohérence avec le projet d’établissement, ces objectifs doivent satisfaire aux orientations
nationales et académiques. Ils intègrent les spécificités locales et le projet éducatif porté par
la collectivité de rattachement. Ils doivent tenir compte des besoins et de la spécificité de
l’établissement.
Objectif 1 : Favoriser la continuité des parcours des élèves en faisant évoluer
l'identité de l'établissement et en l'inscrivant dans la dynamique de territoire
Créer une lisibilité des métiers connexes au sein du campus, enrichir et rendre attractive l'offre
de formation
Agir sur l’image de l’établissement au travers d’une politique de communication auprès des
familles et des partenaires du territoire
Développer le sentiment d’appartenance pour la communauté éducative.
Objectif 2 : Prendre en compte l’hétérogénéité des publics afin de faire réussir
tous les élèves
Accompagner chaque élève vers la réussite en tenant compte de ses besoins.
Maitriser ses choix d’orientation à travers le parcours avenir
Valoriser et accompagner l’engagement et l’autonomie des élèves
Objectif 3 : Permettre la mise en valeur des compétences de chaque élève en
favorisant les pratiques pédagogiques innovantes
Mettre en place un plan de formation construit à l’interne.
Développer l’usage pédagogique au service des élèves à travers des outils de travail
collaboratifs.
Développer la culture numérique auprès des élèves.
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
6
3 - LEVIERS STRATÉGIQUES
Les leviers stratégiques reposent sur les politiques éducatives partagées par l’Etat et la
Région.
Pour l’établissement, les équipes décrivent les leviers sur lesquels elles souhaitent agir pour
atteindre les objectifs stratégiques.
Leviers transversaux
Décloisonner les identités professionnelles liées au statut en diversifiant les missions au
service de la réussite des élèves.
Dynamiser la politique du numérique afin de faciliter son appropriation par tous les
membres de la communauté éducative.
Stratégie d’ouverture artistique et culturelle
Politique linguistique
Objectif 1 : Favoriser la continuité des parcours des élèves en faisant évoluer l'identité
de l'établissement et en l'inscrivant dans la dynamique de territoire
Mise en place d’un pilotage partagé sur une politique de communication définie dans le
cadre du projet d’établissement.
Faire évoluer la carte des formations en lien avec la dynamique de territoire
Objectif 2 : Prendre en compte l’hétérogénéité des publics afin de faire réussir tous les
élèves
Construire et articuler collectivement les différents parcours.
Adapter au mieux les dispositifs d’accompagnement existants en mettant en place une
politique d’évaluation de ces dispositifs
Objectif 3 : Permettre la mise en valeur des compétences de chaque élève en favorisant
les pratiques pédagogiques innovantes
Mettre en place une politique de formation en articulant les formations individuelles et
collectives.
Recenser , accompagner et mutualiser les pratiques pédagogiques innovantes.
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
7
4 - LES INDICATEURS
Les indicateurs permettront d’apprécier la réalisation des objectifs fixés dans le contrat. Ils
comprennent une valeur initiale et une valeur cible
Objectif 1 : Favoriser la continuité des parcours des élèves en faisant évoluer
l'identité de l'établissement et en l'inscrivant dans la dynamique de territoire
Intitulé des indicateurs Valeur initiale Valeur cible
Proposer et adapter des formations en lien avec la dynamique de territoire
du campus 0 6
% d’élèves de 3ème qui choisissent le lycée en 1er voeu d’affectation 67.5 80
Politique éducative 2 4
Objectif 2 : Prendre en compte l’hétérogénéité des publics afin de faire réussir tous
les élèves
Intitulé des indicateurs Valeur initiale Valeur cible
Taux d'accès de la seconde au bac 72 80
indicateurs de la valeur ajoutée pour la voie technologique 1 5
indicateurs de la valeur ajoutée pour la voie professionnelle -5 5
Taux de bacheliers ne poursuivant pas d'études dans le supérieur 14 8
Objectif 3 : Permettre la mise en valeur des compétences de chaque élève en
favorisant les pratiques pédagogiques innovantes
Intitulé des indicateurs Valeur initiale Valeur cible
politique culturelle 3 5
politique numérique 3 5
politique documentaire 3 5
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
8
5 - ACCOMPAGNEMENT (AUTORITÉ ACADÉMIQUE ET RÉGION)
Chaque partie identifiera et formalisera les accompagnements possibles ainsi que leurs
conditions de mise en oeuvre pour aider l’établissement à atteindre les objectifs fixés.
Autorité académique
Accompagnement proposé
Préambule :
La dotation globale allouée au lycée est fonction des effectifs et de la carte des formations
spécifiques de l’établissement. Elle se décline en heures poste (HP), heures supplémentaires
année (HSA) et en indemnités pour missions particulières (IMP). L’ensemble des moyens
ainsi délégués doit permettre de conforter les choix effectués par l’établissement en mobilisant
sa marge de manoeuvre.
L’accompagnement des équipes à la mise en oeuvre du contrat a été élaboré :
-en s’appuyant sur les éléments d’analyse issus du dialogue stratégique et du dialogue de
validation statuant sur le projet de contrat
-lors du conseil de contractualisation d’accompagnement
Formations :
La FTLV propose à l’établissement de planifier sa stratégie de formation sur les 4 ans du
contrat et de demander des Formations d’Initiatives Territoriales (FIT) dans les 4 axes de
culture commune :
•Faire réussir tous les élèves
•Numérique et innovation
•Valeurs de la république
•Ouverture sur le monde
Au regard des objectifs et leviers stratégiques, ainsi que des demandes formulées, les thèmes
des formations identifiés sont :
-Diversifier ses pratiques-hétérogénéité et/ou Adapter ses pratiques aux élèves à besoins
particuliers
-Citoyenneté et enseignement moral et civique: favoriser l’engagement de l’élève
-Climat scolaire, gestion des conflits ,des incivilités (à poursuivre)
-Enseigner avec le numérique
Expertise-conseils :
- Se rapprocher de Mme Lanz pour préciser l’ouverture sur le monde
Région
Mesure d'accompagnement n°1
Pour permettre aux élèves de mieux s’orienter et de développer leurs ambitions, la Région
s’engage à soutenir l’établissement dans ses actions destinées à accompagner les élèves
dans leur orientation
Mesure d'accompagnement n°2
Afin d’aider l’établissement sur son objectif d’apprendre autrement, la Région s’engage à
favoriser le développement des usages du numérique éducatif au sein de l’établissement
dans le cadre de la politique régionale.
Mesure d'accompagnement n°3
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
9
Pour accompagner l’établissement dans son objectif de développement de l’esprit citoyen des
élèves, la Région s’engage à soutenir les projets favorisant la citoyenneté dans le cadre du
dispositif « Découverte Région ».
CONTRAT D’OBJECTIFS TRIPARTITE 2018 - 2022
10

Nos locaux en photos

 

Réseaux sociaux

Vous pouvez suivre la section européenne à Londres via le compte Facebook "section.lgf"

Nous contacter

Lycée Guillaume Fichet

219 rue de Pressy
CS 400150

74136 BONNEVILLE Cedex

Tél : 04.50.97.20.62
Fax : 04.50.97.24.89