Utilisé pour former les élèves dans le domaine de la vente

Période de Formation en Milieu Professionnel

Bâtiment A et bâtiment C

767
766
765
764
763

Notre contrat d'objectifs 2014 - 2018

           Lycée Guillaume Fichet   BONNEVILLE

             contrat d’objectif 2014-2018

 

Le lycée polyvalent Guillaume Fichet de Bonneville est un établissement de 1000 élèves, dont l’identité est fortement axée sur le tertiaire : série technologique STMG avec les filières mercatique, Ressources Humaines & Communication et Gestion & Finance, CAP Vente, Baccalauréats professionnels Commerce et Gestion & Administration, BTS Management des unités commerciales.

En enseignement général, le lycée propose les filières générales L, S et ES et dispose d’une section européenne ainsi qu’une coloration « numérique » par le biais de l’enseignement d’exploration « pratiques scientifiques et numériques » et l’enseignement de spécialité « informatique et sciences du numérique ».

Le lycée est aussi établissement support du GRETA Arve Faucigny

Un contexte socio-économique défavorable :

Les catégories socioprofessionnelles défavorisées représentent une part importante des élèves de l’établissement (36,6% des élèves du lycée et 58,3 %  des élèves de la SEP en 2013-2014). Ces taux, très au dessus des moyennes académiques et nationales, doivent toutefois être nuancés car les familles peuvent avoir un niveau de salaire plus élevé qu’ailleurs du fait d’une industrie de pointe dans la vallée (décolletage) et de la proximité de la Suisse. Mais le niveau culturel et les ambitions peuvent, malgré cela, rester faibles et représenter un handicap.

Le taux de chômage a fortement augmenté et de nombreuses familles sont en voie de précarisation et de paupérisation, la crise de ces dernières années ayant été profonde dans la vallée de l’Arve (licenciements, emploi partiel).

Un constat global contrasté sur l’affectation et l’orientation :

Les indicateurs de valeur ajoutée montrent que le lycée Guillaume Fichet reste en deçà des moyennes académique (-6 en 2012) ou nationale (-2 en 2012) pour l’accès de la seconde GT vers le bac général et technologique, et qu’il est plutôt performant pour l’accès de la seconde professionnelle au bac professionnel (+8).

Les résultats de l’orientation en seconde laissent apparaître un nombre trop important d’élèves qui redoublent (8,2 %) et d’élèves qui sont réorientés vers la voie professionnelle (8,6 %). Le peu de place en première bac pro pour faciliter les passerelles oblige des élèves qui veulent se réorienter vers la voie professionnelle à aller vers des secondes professionnelles ou premières années de CAP.

Le CAP vente et  le bac professionnel « administration & gestion » connaissent un très faible taux de pression, ce qui entraîne un recrutement  jusqu’après la rentrée de septembre d’élèves qui n’ont pas choisi ces filières. Les conséquences sont une démotivation très forte, des problèmes de comportement et des phénomènes de décrochage très précoces.

Il en est de même dans une moindre mesure avec la section de techniciens supérieurs « management des unités commerciales » où le vivier des candidats est vite épuisé. A noter cependant que le nombre d’étudiants provenant du bac professionnel « commerce » dans cette section a fortement augmenté depuis deux ans et les professeurs soulignent que ces étudiants sont souvent plus motivés que les autres et réussissent plutôt bien.

Les points forts :

1.       Une équipe dynamique : Les enseignants et les personnels d’éducation du lycée Guillaume Fichet, dont le dynamisme n’est pas à démontrer, ont dans le cadre du précédent contrat d’objectif, grandement œuvré pour une plus grande ouverture citoyenne, culturelle, scientifique et linguistique de l’établissement : de nombreux projets demandant un fort investissement ont vu le jour (programmes européens, projets culturels, implication dans le tissu économique et social du bassin, vie lycéenne, santé des élèves, e.t.c.). Tous les personnels de l’établissement se sont impliqués dans la réalisation de ces objectifs et plus largement les parents, les collectivités locales et les partenaires culturels locaux.

2.       Des résultats aux examens en progression : Les résultats aux examens ont été nettement meilleurs en 2013 et nous pouvons espérer que l’image du lycée en soit améliorée, à condition de savoir maintenir cette dynamique.

3.       Un pied dans le numérique : Un environnement numérique renforcé ces deux dernières années permet aux enseignants une pratique au quotidien de l’informatique, de la vidéo-projection et des TBI. Par ailleurs les ressources numériques seront plus accessibles partout dans l’établissement et à la maison.

 

Les points faibles :

1-      Un manque d’ambition : Au regard des indicateurs et des observations faites lors des conseils de classe ou des entretiens avec les familles, on note  trop souvent une autocensure de la part des élèves et/ou des familles quant aux choix d’orientation  dans les filières de formation. Il faut donc apporter une meilleure information aux familles et permettre aux élèves de développer des compétences dans les champs de l’orientation.

2-      Une hétérogénéité difficile à gérer : On constate l’arrivée au lycée de cohortes d’élèves de plus en plus hétérogènes en termes de niveau scolaire comme  en termes de motivation. D’autre part, les évolutions rapides du numérique obligent le corps enseignant à une réflexion sur l’impact de ces technologies dans leurs pratiques et dans l’accès au savoir des élèves. Dans le groupe « classe », dans une discipline donnée, comment aider les élèves en difficulté tout en poussant au maximum les élèves les plus à l’aise ? Cette réflexion est à mener dans le cadre de la dotation horaire globale.

3-      Un comportement peu citoyen : Nous remarquons au sein de l’établissement un manque de mixité sociale, des comportements identitaires  et des incidents qui ont trait à des aspects religieux, sexuels et autres. Les incivilités sont nombreuses et l’absentéisme est en forte augmentation. Depuis plusieurs années, il existe dans l’établissement une volonté d’atténuer les tensions et d’améliorer le climat scolaire mais la situation s’est dégradée cette année particulièrement.

Cela nous amène à nous donner les trois objectifs suivants pour les quatre années à venir :

1-      Développer les ambitions et développer des compétences pour s’orienter

2-      Apprendre autrement

3-      Devenir un citoyen responsable

 

Objectif n°1 :   développer les ambitions et développer des compétences pour s’orienter

Stratégie :

1.       S’appuyer sur la collaboration avec les Principaux des collèges du secteur pour permettre une meilleure information vers  les élèves de 3° et leurs familles mais aussi pour développer un échange approfondi entre les professeurs de collège et de lycée.

2.       S’appuyer sur les compétences présentes au sein de l’établissement afin de structurer les échanges avec les élèves et leurs familles pour un travail d’orientation tout au long du cursus au lycée.

3.       S’appuyer sur les nouvelles technologies pour accroître l’autonomie des élèves dans la construction de leur parcours d’orientation.

Objectifs opérationnels :

Ø  Structurer le programme d’information, d’orientation et de découverte des métiers et des formations de l’établissement et le faire vivre,

Ø  En amont du lycée, développer les actions d’information en direction des collégiens, de leurs familles et en direction des professeurs des collèges : mieux connaître les formations du lycée, mieux connaître les exigences de chacune d’entre elles.

Ø  Consolider les tables rondes en seconde et en première

Ø  Augmenter les taux de passage en filière générale et technologique et amener les taux de redoublement à Zéro.

Ø  Concevoir  et organiser un dispositif d’accompagnement des élèves les plus en difficulté.

Ø  Intensifier la découverte des lieux de savoir  (universités, écoles d’ingénieurs, centres de recherche scientifique), des lieux de culture (musées, cinémas, théâtres, opéras) et du monde de l’entreprise.

Ø  Organiser des rencontres d’entrepreneurs et de professionnels, de scientifiques et d’artistes.

Ø  Organiser des rencontres avec les anciens élèves.

Indicateurs et Outils d’évaluation de l’objectif :

ü  suivi de cohortes (bac -3/ bac + 3)

ü  taux de redoublement, taux d’accès au bac, taux d’accès dans les établissements d’enseignement supérieur

ü  Taux de sorties sans qualifications

Objectif n°2 :   Apprendre autrement

Stratégie : 

 

1.       Intensifier  la formation des enseignants sur le numérique et sur la gestion des groupes hétérogènes (stages individuels et stages d’établissement).

2.       S’assurer du bon fonctionnement du dispositif numérique de l’établissement (réseau, matériels, ENT) et accentuer la politique de développement des ressources numériques.

3.       Mener une réflexion sur la dotation globale horaire de l’établissement pour un meilleur accompagnement personnalisé et un réel soutien aux élèves en difficulté.

 

 

 

Objectifs opérationnels :

 

Ø  Structurer l’accompagnement personnalisé mené de la seconde à la terminale : programme sur trois ans, carnet de bord de l’élève.

Ø  Faire évoluer les pratiques d’évaluation des élèves : évaluation par compétences, différenciation  selon  l’orientation en seconde générale et technologique.

Ø  Consolider et renforcer  l’usage des outils numériques dans les pratiques pédagogiques.

Ø  Développer l’autonomie des élèves dans les apprentissages.

Ø  Transformer l’outil documentaire : Accès aux ressources documentaires partout dans l’établissement et à la maison via internet et  transformation du CDI.

Ø  Proposer un plan de formation des professeurs (stages établissement, stages PAF) en relation avec cet objectif.

Indicateurs et Outils d’évaluation de l’objectif :  

ü  Taux de réussite au bac, % de mention.

ü  Positionnement de l’établissement sur les tableaux indicateurs « politique numérique » et « politique documentaire » en début et en fin de contrat.

ü  Nombre d’heures de formation-stagiaires (pratiques pédagogiques, usage du numérique)

Objectif n°3 :   devenir un citoyen responsable

Stratégie :

1.       Donner un essor important au CESC en y impliquant toute la communauté éducative (parents, élèves, professeurs, personnels) et de nombreux intervenants extérieurs.

2.       Chercher des collaborations avec des associations ou organismes extérieurs pour mettre en place des mesures de responsabilisation.

3.       Harmoniser les pratiques des enseignants dans la gestion des classes.

4.       S’appuyer sur un projet « vie scolaire » structuré.

Objectifs opérationnels :

Ø  Soigner  l’accueil par des semaines d’intégration dans le lycée en début d’année scolaire pour les nouveaux élèves et en tutorant les nouveaux par les anciens (élèves comme personnels).

Ø  Entretenir dès la rentrée une relation étroite avec les familles.

Ø  Développer l’ouverture vers les organismes culturels locaux.

Ø  Mener des actions dans le cadre du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC)

Ø  Mener des actions dans le cadre du conseil de la vie lycéenne (CVL) et créer une MDL

Ø  Développer les actions au sein de l’association sportive,

Ø  Aller à la découverte des cultures des autres : projets interculturels et acculturation.

Indicateurs et Outils d’évaluation de l’objectif 

ü  Positionnement de l’établissement sur le tableau indicateur « politique éducative » en début et en fin de contrat.

ü  Nombre d’élèves impliqués dans une action citoyenne : participation aux instances du lycée (conseils de classe, CA, CVL, MDL, CESC, tutorat, actions humanitaires, don du sang….)

 

 

Les tableaux indicateurs :

 

objectif

indicateur

Valeur initiale (2014)

Valeur cible (2018)

observation

1

Taux de redoublement en seconde

8.2 %

2.0 %

 

1

% des bacheliers ayant une mention

(tout bac)

44.2 %

50 %

 

1

Taux d’accès de la seconde GT au bac GT

69 %

80 %

 

1

Taux d’accès de la seconde pro vers le bac pro

62 %

70 %

 

1

Taux d’accès des bac pro vers les BTS

nc

 

A définir

1

Taux d’accès des STMG vers les IUT

nc

 

A définir

1

Taux d’accès des bacheliers à l’enseignement supérieur

nc

 

A définir

1

Suivi de cohorte bac-3/bac +3

 

 

Tableur en cours

2

Taux de réussite au bac général et technologique

90.6 %

94 %

 

2

Taux de réussite au bac professionnel

79.6 %

84 %

 

2

Positionnement de l’établissement sur le tableau de politique documentaire

1

2

Voir tableau en annexe

2

Positionnement de l’établissement sur le tableau de politique numérique

1

2

Voir tableau en annexe

3

Positionnement de l’établissement sur le tableau de politique éducative

1

2

Voir tableau en annexe

3

Nombre d’élèves impliqués dans une action citoyenne : participation aux instances du lycée, tutorat, autres

Environ

10 %

25 %

 

 

Nos locaux en photos

 

Réseaux sociaux

Vous pouvez suivre la section européenne à Londres via le compte Facebook "section.lgf"

Nous contacter

Lycée Guillaume Fichet

219 rue de Pressy
CS 400150

74136 BONNEVILLE Cedex

Tél : 04.50.97.20.62
Fax : 04.50.97.24.89