Utilisé pour former les élèves dans le domaine de la vente

Période de Formation en Milieu Professionnel

Bâtiment A et bâtiment C

767
766
765
764
763

Historique du Lycée

Aux origines du Lycée
Le collège de Bonneville vers 1930Au XVllle siècle existe à BONNEVILLE, capitale du Faucigny -État Sarde- un collège où l'on enseigne la grammaire et la rhétorique. On pense que les Barnabites, établis à BONNEVILLE en 1648, en assuraient la direction. Une chaire de Belles Lettres est créée en 1767. Une classe élémentaire est annexée en 1772. En 1774, l'effectif est composé d'un Préfet des Études, quatre Professeurs et soixante-dix élèves. En 1792, les troupes françaises envahissent la Savoie. A la fin de la tourmente révolutionnaire en 1815, le Collège est complètement anéanti. Le Conseil de Ville de BONNEVILLE demande au Gouvernement Royal à TURIN le rétablissement du Collège, successivement en 1821 et 1822, mais il essuie un refus. Ce n'est que le 18 Octobre 1825 qu'un décret du Président de la Réforme des Études en Savoie autorise la ville à établir un Collège «jusqu'à la grammaire incluse ». Le 1er Novembre de la même année, le Conseil Municipal se réunit, fixe les traitements des Professeurs et les indemnités à payer par les élèves, affecte plusieurs salles de l'Hôtel de Ville pour les classes sauf pour la quatrième et la troisième hébergées au Presbytère. L’ensemble ne comprend pas d'internat. Le 12 janvier 1828, le Conseil de Réforme autorise la création des classes de Latinistes.

Le 18 Février 1828, le Conseil Municipal et les Notables de la ville, lors d'une réunion commune, décident d'acheter un terrain pour édifier le Collège. Trois jours plus tard, c'est-à-dire le 21, «la ville de BONNEVILLE achète de Dame Joséphine, fille de feu Gaspard DUCRET, veuve de Pierre Georges DESSAIX, une pièce de terre de nature champ et vigne, lieu-dit « au Pressy », d'une contenance de un journal deux cent cinquante deux toises, pour le prix de 3260 livres neuves, payables dans un délai de six mois, rapportant intérêt à 5% plus 300 livres neuves à titre d'épingle ». Afin de créer l'allée d'entrée, la ville acquiert de Jean-Marie THEVENET, fils de feu Pierre François, une pièce de terre de quatre vingt six toises quatre pieds pour le prix de 1 000 livres neuves. Pour financer les travaux, Monsieur le Syndic de BONNEVILLE lance une proclamation, ouvrant une souscription publique. 40.000 livres sont rapidement réunies et en 1831 et 1832, le bâtiment principal est construit et couvert. Seuls le rez-de-chaussée et le premier étage sont achevés. Le 1er Novembre 1833 a lieu l'ouverture des classes dans le bâtiment. Monsieur l'abbé MAISTRE est nommé Directeur et Monsieur GEX, Préfet des Études. En 1834, l'établissement obtient le titre de Collège Royal.

Le Collège, en 1851 , ne peut faire face à ses frais et au service de l'intérêt à verser à ses souscripteurs. Ces derniers, pour le sauver, abandonnent leur créance. L’année suivante la direction de l'établissement est retirée aux Congréganistes et confiée à Monsieur MEGUIN DE GUERLE. Aux études classiques sont joints des cours d'enseignement professionnel. Lors du rattachement de la Savoie à la France, en 1860, le Collège prend le nom de « Collège Impérial de BONNEVILLE ». En 1885, Adolphe DUMONT et Jules GUY créent l'Association des Anciens Élèves du Collège. La conciergerie est construite en 1895.

Le lycée au XXe siècle

Equipe éducative vers 1900

Dès 1909, d'importants travaux de modernisation sont entrepris : construction du réfectoire, de l'aile Est, de la salle de dessin, d'une infirmerie au-dessus du bûcher ; installation du chauffage à vapeur. La salle de gymnastique est construite en 1911. Durant la première guerre mondiale 1914-1918, quarante trois anciens élèves tombent au champ d'honneur. Dès le 18 Juin 1918, la ville avait fait créer une chaire d'enseignement commercial. Afin d'installer un dortoir supplémentaire et une école de commerce annexée au Collège, l'immeuble JACQUIER est acheté en 1921. Le 21 Mai 1926, le Conseil Municipal obtient l'ouverture d'une école de commerce annexée au Collège de Garçons.

Le 27 Mai 1934, on fête le centenaire de la fondation du Collège.

En 1939, le collège est réquisitionné pour le 7e Spahi pendant un mois et sera à nouveau occupé par les gardes durant les vacances 1942. Le 2 Août 1944, les troupes allemandes d'occupation élèvent des fortins pour mettre les bâtiments en état de défense. Deux jours avant la libération, ils évacuent le Collège sans combat. Le 18 Août 1944, le Faucigny est libéré. Les mêmes Allemands, après avoir été faits prisonniers à SCIONZIER, sont internés au Collège qui devient le casernement de la Compagnie FTP 93/13 jusqu'à la rentrée. Durant cette seconde guerre mondiale, vingt trois anciens élèves sont morts pour la France.

En 1948, on modernise les dortoirs du 3e étage et on crée un foyer des élèves. En 1954, la toiture du bâtiment central est remise à neuf et les combles sont aménagées pour créer un dortoir supplémentaire. En janvier 1955 est créé le service de l'économat qui deviendra, quelques années plus tard, Intendance.

Après de longs pourparlers, les travaux commencent en 1955 pour une transformation totale des bâtiment en service.

Au cours des années qui vont suivre, tour à tour disparaîtront : l'ancienne chapelle, l'aile Ouest, le bûcher, l'aile Est, les bâtiments de la conciergerie, la salle de gymnastique, l'entrée monumentale. Les jardins sont détruits et une surface importante de la propriété BARD, avoisinant le Collège, sera acquise pour élever les bâtiments nouveaux. Le 21 Août 1958, Monsieur le Maire préside la pose de la première pierre. En Octobre 1959, le nouveau bâtiment de l'externat est ouvert dans la partie Est de la propriété du Collège. Les élèves peuvent profiter d'une installation entièrement nouvelle tant au point de vue construction qu'au point de vue matériel d'enseignement, dont le montant s'élève à 500 millions d'anciens francs. Le Collège de BONNEVILLE est alors l'un des premiers établissements pilotes construits en France suivant les dernières directives de l'éducation nouvelle.

Le 18 Septembre 1960, on peut lire au Journal Officiel, page 8544 : « par arrêté du 6 Septembre 1960, le Collège Classique et Moderne de Garçons et le Collège Moderne et Technique de Jeunes Filles de BONNEVILLE sont fusionnés en un Collège Classique, Moderne et Technique Mixte ».

Le Collège de BONNEVILLE reçoit le nom de Lycée Municipal et Technique Mixte.

Le Lycée de Bonneville est jumelé avec le lycée allemand de STAUFEN AM BREISGAU (Bade-Wurtemberg) et le lycée polonais de JEDLICZE (appariement en date du 30 janvier 1996).

Le 21 Octobre 1960, Monsieur JOXE, Ministre de l'Éducation Nationale, inaugure le Lycée en même temps que le Collège Hôtelier Féminin.

Le 31 Août 1961 , le Lycée devient par décision ministérielle, le Lycée Guillaume FICHET. Le 24 Février 1962, il est nationalisé, avec effet au 1er Janvier 1962 (Journal Officiel du 25 Février 1962).

A la rentrée scolaire 1971 , il perd son premier cycle qui va s'installer au Collège d'Enseignement Secondaire construit Avenue du Coteau et devient Lycée Polyvalent de Second Cycle.

Au printemps 1993, commencent d'importants travaux d'extension et de rénovation. Sur le terrain acquis par la municipalité (ancienne propriété CACHAT) s'élèvent le nouveau bâtiment –F- et la conciergerie. L'entrée principale du lycée est désormais située rue de Pressy et l'accès rue Pertuiset supprimé. Ces nouveaux locaux financés par le Conseil Régional sont officiellement inaugurés le 9 septembre 1994. Ainsi, dès la rentrée 1994, tous les élèves de l'enseignement professionnel tertiaire, cours précédemment installé à l'annexe du Quai d'Arve, sont regroupés sur le site de Pressy. Parallèlement, le GRETA ARVE-FAUCIGNY est transféré dans les locaux du Quai d'Arve remis à neuf. Ceux-ci comportent également tout l'internat et des logements de fonction.

Le bâtiment A, entièrement restauré, est remis en service au printemps 1996.

Informations tirées des livres de M.Paul Guichonnet, professeur honoraire de l'Université de Genève, spécialiste de l'histoire de la Savoie.

 

Nos locaux en photos

 

Réseaux sociaux

Vous pouvez suivre la section européenne à Londres via le compte Facebook "section.lgf"

Nous contacter

Lycée Guillaume Fichet

219 rue de Pressy
CS 400150

74136 BONNEVILLE Cedex

Tél : 04.50.97.20.62
Fax : 04.50.97.24.89