Utilisé pour former les élèves dans le domaine de la vente

Période de Formation en Milieu Professionnel

Bâtiment A et bâtiment C

767
766
765
764
763

Rencontre avec Thomas Clarion

Originaire de Sallanches, membre du club handisport de Bonneville, médaillé en ski nordique aux jeux paralympiques de Sotchi de 2014 et de Pyeongchang en 2018, Thomas Clarion nous a fait l’honneur de venir présenter son parcours le 27 mars dernier.

Le premier mot qui vient à l’esprit pour décrire les rencontres avec cet athlète est RESPECT. D’une modestie et d’une simplicité désarmantes, Thomas n’énumère pas du tout son palmarès mais revient sur son parcours.

Devenu non-voyant à l’âge de vingt ans, après une lente dégradation de sa vision due à une maladie génétique, Thomas a terminé ses études de masseur-kinésithérapeute et exerce aujourd’hui ce métier à Bonneville. Déjà bon skieur avant de perdre la vue, il a continué à pratiquer le ski de fond et le biathlon.

Alors qu’une vidéo d’un entraînement sur piste cyclable filmée en caméra embarquée défile en arrière-plan, Thomas commente ce que nous voyons : son guide qui fait « hop ! » à chaque impulsion pour lui indiquer la direction. Le public retient son souffle à chaque virage, se demandant comment tout ceci ne se termine pas hors de la piste. Thomas explique comment il travaille avec son guide, comment il s’entraîne, comment il se dirige lors des courses, comment est calculé le taux de handicap utilisé lors des compétitions, ajoutant d’autres détails techniques en fonction des questions, auxquelles ils répond volontiers.

Thomas explique qu’il aimerait changer les regards sur le handicap. Il cite des exemples montrant que la notion est très subjective, certains non-voyants menant une vie restreinte à un village alors que d’autres agissent comme s’ils n’avaient aucun handicap. Père d’un petit garçon, il explique aussi que des parents à la sortie de l’école sont parfois gênés par les questions de leurs enfants (« pourquoi le monsieur a une canne ? »), alors qu’il suffirait de leur expliquer pourquoi sans détourner la question.

N’ayant jamais eu lui-même à subir de véritable situation de discrimination, il est la preuve vivante que l’on peut accomplir de belles choses et vivre ses rêves malgré son handicap.

Les élèves ont beaucoup apprécié ces interventions, qui se sont prolongées de façon informelle pendant les pauses. De l’avis général, elles constituent une belle leçon de vie.

Nos locaux en photos

 

Réseaux sociaux

Vous pouvez suivre la section européenne à Londres via le compte Facebook "section.lgf"

Nous contacter

Lycée Guillaume Fichet

219 rue de Pressy
CS 400150

74136 BONNEVILLE Cedex

Tél : 04.50.97.20.62
Fax : 04.50.97.24.89