Vous êtes ici : Accueil > Présentation du Lycée > Formations > Les séries du baccalauréat, les options, la seconde GT > Pourquoi apprendre le chinois au lycée Gabriel Fauré
Publié : 16 février 2011

Pourquoi apprendre le chinois au lycée Gabriel Fauré

Le lycée Gabriel Fauré propose le chinois en LV3 depuis plusieurs années et compte aujourd’hui l’équivalent de 3 classes entre la seconde et la terminale.

En seconde il peut être choisi en enseignement d’exploration ou option facultative. Ensuite cette option devient nécessairement facultative dans les filières S et ES et peut être choisi comme enseignement spécifique pour la filière L, avec dans tous les cas un horaire de 3h par semaine.

Découvrir un nouvel univers linguistique et culturel...

En apprenant le chinois vous avez le plaisir de plonger dans un univers linguistique et culturel radicalement différent du vôtre et de tout ce que vous avez appris jusqu’ici. En début de seconde, le démarrage du chinois est souvent vécu comme une grande découverte excitante.

Tout est nouveau : les sons, le vocabulaire et bien sûr l’écriture. Vous entrez peu à peu dans une nouvelle logique et c’est une nouvelle façon de voir le réel, voire de penser que vous acquerrez.

Par exemple :

- 山 montagne

- 火山 feu + montagne = volcan

- 火山口 feu + montagne + bouche = cratère

- 人 homme

- 从 suivre (une personne qui suit une autre personne)

- 众 la foule

La pédagogie ...

En LV3, l’oral reste l’objectif principal . En fin de terminale, un élève est capable d’avoir un conversation simple sur des sujets de la vie quotidienne.

Bien entendu, les élèves apprennent (en général avec plaisir !) à lire et tracer les caractères chinois (450 caractères en 3 ans), mais pour ne pas ralentir la progression orale, les élèves savent dire les choses avant de savoir les écrire et n’apprennent pas systématiquement à écrire tout ce qu’ils savent dire.

Ce que nous attendons de nos élèves …

Ce n’est ni d’avoir des capacités exceptionnelles, ni un travail forcené mais… - d’être ouverts à un univers différent - d’être capables de fournir un travail extrêmement régulier

La possibilité d’être en contact avec des chinois...

Depuis 2009, nous bénéficions, en plus, d’un(e) assistant(e) de chinois, ce qui permet d’une part aux élèves de rencontrer un jeune chinois ou un jeune taiwanais, d’autre part de travailler régulièrement l’expression orale en tout petit groupe et de profiter au mieux du bain linguistique qu’offre l’assistant.

Il est de plus en plus facile de rencontrer de jeunes chinois en France, car ils sont de plus en plus nombreux à venir étudier chez nous. Le campus de Grenoble regorge à présent d’étudiants chinois. Ainsi, plusieurs élèves du lycée Fauré ont accueilli un(e) étudiant(e) chinoise chez eux pendant les vacances scolaires et ont été très heureux de cette rencontre et des liens qu’ils entretiennent depuis. Une élève de première a même été invitée à aller en Chine.

Les élèves des lycées peuvent aussi bénéficier de bourses très généreuses pour passer 6 mois à 1 an dans un lycée taiwanais. Cette année, plusieurs élèves du lycée seront candidats à ces bourses.

Enfin, un échange entre le lycée Fauré et le lycée Zhongshan de Taipei vient de voir le jour en octobre 2010, concluant des relations entretenues entre les chefs d’établissement des deux lycées depuis 2 ans. 26 filles apprenant le chinois se sont rendues dans les familles de leur correspondantes taiwanaises durant 15 jours. Elles ont suivi des cours de langue et de civilisation, ont échangé avec les lycéennes apprenant le français. Elles se sont aussi initiées à la culture chinoise en pratiquant le tai chi, le diabolo, la calligraphie, la cuisine.... Une belle façon de vivre l’international !

Faire 3 ans de chinois au lycée et après ? …

Les possibilités de continuer le chinois dans le supérieur se multiplient d’année en année. Ainsi de nombreux élèves en sortant de terminale cherchent à poursuivre le chinois à titre professionnel, le plus souvent en complément d’un cursus principal ou tout simplement pour le plaisir à travers les associations. Aujourd’hui, la plupart des écoles de commerce, beaucoup d’écoles d’ingénieurs et d’instituts de sciences politiques offrent des cours de chinois et de plus en plus d’écoles proposent le chinois à leur concours d’entrée. De nombreuses universités proposent des cursus anglais-chinois ou simplement chinois pour les plus enthousiastes !

Dans la région, il existe des cours de chinois par exemple :
- dans les IUT d’Annecy et de Lyon
- dans les écoles de commerces de Grenoble et de Lyon
- dans les écoles d’ingénieur de Lyon
- des cursus anglais-chinois axés sur l’économie (LEA) à Lyon et à Grenoble
- des cursus de langue et civilisation chinoise à Lyon, Grenoble et Genève etc…

Vous pouvez retrouver ces informations sur le site www.afpc.asso.fr à la rubrique carte du chinois / supérieur