René CHALLE

Sorti de Saint-Cyr, il participe à la campagne de France au GC III/7. Le 15 mai 1940, il est grièvement blessé en combat aérien et abattu en flammes après une première victoire. Evadé de France par l'Espagne, il est volontaire pour le "Normandie" qu'il rejoint fin février 1944. Il y commande la 4° puis la 1ère escadrille, remporte 8 victoires officielles et une probable. Il est grièvement blessé en combat aérien le 17 janvier 1945. Il a occupé un certain nombre de postes dans l'armée de l'Air, notamment à l'Ecole supérieure de Guerre aérienne (1949-1950), à la base aérienne d'Oran qu'il dirige de 1954 à 1957. De 1958 à 1959, il est chef de la branche "Doctrine" de la division "P and P" (Plans and Policy) du SHAPE, puis affecté au Centre des Hautes Etudes militaires et à l'Institut des Hautes Etudes de Défense nationale de 1959 à 1960. Il quitte l'armée de l'Air de son plein gré, début mai 1961; il était alors colonel, chef d'état-major de l'Inspection générale de l'Armée de l'Air.

 

Les hommes du "Normandie-Niémen"

Histoire du "Normandie-Niémen"