Académie de Grenoble

Cinéclub La parole Lundi 21 novembre 2016 à 19h45 en salle poly 4 (nouvelle salle !) S 21, la machine de mort khmère rouge (2003, 101 mn) de Rithy Panh

Cinéclub
La parole
Lundi 21 novembre 2016 à 19h45 en salle poly 4
(nouvelle salle !)

S 21, la machine de mort khmère rouge

(2003, 101 mn)
de Rithy Panh

Positif critique de Sylvie Rollet : « un acte de foi dans le cinéma et la puissance de la parole ».
Au Cambodge, sous les Khmers rouges, S21 était le principal « bureau de la sécurité ». Dans ce centre de détention, un ancien lycée situé au cœur de Phnom Penh, près de 17 000 prisonniers ont été torturés, interrogés puis exécutés entre 1975 et 1979. Sept seulement ont survécu. Au moment du tournage, seuls trois d’entre eux étaient encore en vie, dont deux reviennent vingt-cinq ans plus tard témoigner, lors d’une confrontation avec leurs bourreaux (le peintre Vann Nath, l’un des protagonistes majeurs du film et l’un de ces deux survivants, est décédé le 5 septembre 2011). Dans la distribution du film, tous les personnages sont cambodgiens et jouent leur propre rôle.

Lecture recommandée :
Mouloud Boukala, « Quand faire c’est dire. S21, la machine de mort khmère rouge (Rithy Panh, 2004) », Frontières, Université du Québec à Montréal, Vol. 19, n°1, automne 2006, p. 31-37 : http://id.erudit.org/iderudit/016633ar

Prix François Chalais 2003 au festival de Cannes
Prix du cinéma européen 2003 du meilleur documentaire
Prix FIPRESCI et Colombe d’or 2003 au Festival international du documentaire et du film d’animation de Leipzig
Plaque d’or 2003 du meilleur documentaire au Festival international du film de Chicago
Prix du meilleur documentaire 2003 au Festival international du film de Valladolid
Runner-up Prize 2003 au Festival international du documentaire de Yamagata
International Human Rights Film Award 2003 au International Human Rights Film Festival Nuremberg
Prix spécial du jury et nomination au cygne d’or 2003 du festival du film international de Copenhague
Prix Albert-Londres 2004
Prix du meilleur documentaire humanitaire 2004 au Festival international du film de Hong Kong
Prix de meilleur réalisateur et prix spécial Vaclav Havel pour le film ayant le mieux contribuer à prendre en compte les droits de l’homme au Festival One World 2004 de Prague
Prix des droits de l’homme 2004 au festival du cinéma indépendant de Buenos Aires