Académie de Grenoble

23/9 14h Le rapport animal/homme dans le judaïsme : entre soumission et mission du souci

Dans le cadre du programme des concours en ECS, conférence du 23/9 14h salle poly 1-2-3 : Le rapport animal/homme dans le judaïsme :entre soumission et mission du souci. Par Gérard Manent (Beit GIL, Genève) professeur au lycée Berthollet.
Résumé : Peter Singer, dans son désormais classique Animal Liberation, aura plus que tout autre mis le feu aux poudres : c’est la Bible, et donc éminemment le judaïsme puisque le texte de la Torah est d’abord hébraïque, qui aurait imposé le joug aux animaux qui peuplent la Terre, par la seule existence d’un verset (Genèse 1:28) qui, relayant l’injonction divine « Croissez et multipliez ! remplissez la terre et soumettez-la ! commandez aux poissons de la mer, aux oiseaux du ciel, à tous les animaux qui se meuvent sur la terre ! », donne à l’humanité les clés de la Création et tout pouvoir sur la gent animale. Par une approche plurielle (à la fois anthropologique, littéraire et talmudique) on tentera de montrer que pareille condamnation lapidaire est viciée par ce qui relève d’une faute de raisonnement que nous nommerons, à la suite de Gilbert Ryle, « category mistake ».