Académie de Grenoble

Economie expérimentale

Mercredi 14 janvier 2015, les 1 éco 2 et 1 éco 3 ont participé pendant deux heures à une séance d’économie expérimentale sur les mécanismes de marché.

20 producteur fictifs rencontraient 20 acheteurs fictifs qui négociaient librement un prix , compris entre le coût marginal du producteur et l’utilité marginale du consommateur.
Ils venaient ensuite faire enregistrer par d’autres élèves le résultat de leurs transactions.
Les transactions s’achevaient au bout de cinq minutes.

http://www.ac-grenoble.fr/lycee/berthollet.annecy/IMG/jpg/2015-01-28_10.32.13.jpg

Ces opérations furent reconduites quatre fois

Enjeux :
Montrer que les modèles théoriques ne sont pas déconnectés de la réalité .
Vérifier que des producteurs et des consommateurs en situation d’information imparfaite (chacun ne connaissant que son coût marginal ou son utilité marginale mais pas l’ensemble des données), parviennent à converger vers un prix moyen, proche du prix d’équilibre sur un marché de concurrence pure et parfaite.
Faire apparaître le surplus du consommateur, du producteur et de la collectivité.

Leurs transactions réelles ont très rapidement converger vers le prix d’équilibre théorique de 5€

http://www.ac-grenoble.fr/lycee/berthollet.annecy/IMG/jpg/transactions2015_3_.jpg

Sur les quatre périodes de transactions, le prix moyen était soit de 5€ soit de 5,1€.
Au fur et à mesure des périodes de transactions , les prix de transactions se sont resserrés autour du prix d’équilibre.
A la 4ème période, sur les 16 transactions réalisées, 10 se sont faîtes au prix de 5€.

Le modèle théorique enseigné en cours fonctionne mutatis mutandis dans le cadre de transactions réelles organisées !
Le même type d’expérience d’économie expérimentale peut être conduite pour démontrer cette fois les limites du marché, dans le cas d’externalités.

Portfolio

  • Expérience de marché
  • Le prix d'équilibre