Académie de Grenoble

Admission et inscription

L’inscription au lycée Berthollet est soumise à plusieurs conditions :

L’affectation ne détermine pas l’admission à l’internat qui est réservé en priorité aux classes préparatoires, seuls les élèves avec option handball peuvent en faire la demande.

Admission en classe de seconde

L’inscription affelnet se fait directement par l’intermédiaire du collège d’origine (module AFFELNET) au troisième trimestre. Il n’existe pas de préinscription. Les élèves sont affectés par les services de la DASEN fin juin et le lycée convoque les familles pour l’inscription définitive fin juin/début juillet.

Consultez les détails de la procédure AFFELNET post 3è sur le site du rectorat.

Admission en première ou en terminale

Après le conseil de classe du troisième trimestre, faire une demande de dossier d’inscription au lycée qu’il faudra retourner avec les pièces demandées. L’inscription sera étudiée début juillet en partenariat avec les services académiques (DASEN) après l’inscription des élèves montant du lycée et selon les capacités d’accueil.

Secteur scolaire

Depuis le 1er septembre 2013, une nouvelle sectorisation des lycées de l’agglomération d’Annecy est en place. Le secteur scolaire du lycée Berthollet est désormais composé des communes suivantes :

Ne font plus partie du secteur de recrutement du lycée Berthollet les communes de Pringy, Argonay, Cuvat, Naves Parmelan. Les élèves des quartiers des Glaisins et de « sur les bois » de la commune d’Annecy le Vieux rejoindront désormais le lycée Lachenal d’Argonay.

Toutes les explications sont disponibles sur le site de la direction Académique de Haute Savoie.

Sans cette nouvelle sectorisation le lycée Berthollet ne pouvait accueillir davantage d’élèves en raison de la saturation des locaux. En l’état immobilier actuel, il ne peut être envisagé de dépasser 1800 élèves, post-bac inclus. Toute évolution au niveau du second cycle ou au niveau des classes préparatoires aux grandes écoles doit passer par une mobilisation de nouveaux locaux tels que le « petit gymnase » dont la réhabilitation à nouveau envisagée par la Région Rhône Alpes permettrait de gagner deux à trois salles de classe.