Académie de Grenoble

Pourquoi choisir une prépa ?

Les classes prépas (CPGE) sont une formation en deux ans qui aboutissent sur des concours en fin de seconde année. Ces concours permettent d’intégrer les Grandes Écoles. La prépa donne ainsi accès à des écoles scientifiques délivrant des diplôme d’ingénieur telles que l’École Polytechnique, les Écoles Centrales et les Écoles de Mines, mais également à des écoles de commerce et de management telles que HEC et l’ESSEC ou encore aux célèbres Écoles Normales Supérieures. Toutefois cette liste n’est pas exhaustive il existe une grande diversité de formation qui correspondra au profil de chaque étudiants. Il est également possible à la fin des deux années de prépa de se réorienter vers l’université puisque le Lycée Berthollet permet à ses étudiants d’acquérir les crédits ECTS nécessaires à la poursuite de leurs études. En résumé venir étudier en prépa permet d’acquérir un socle de connaissances, de compétences et surtout de méthodes pouvant être utilisées dans la poursuite d’études supérieures.

Venir étudier dans une classe prépa doit avant tout être un choix qui correspond à un caractère et à des ambitions.

En premier lieu les CPGE offrent un enseignement généraliste de grande qualité mais qui s’accompagne d’une charge importante de travail. Il est essentiel d’apprendre à gérer cet effort et d’être capable de fournir un travail personnel régulier sans jamais dépasser ses limites personnelles. Au Lycée Berthollet nous encourageons vivement nos étudiants à conserver du temps pour aller au cinéma, conserver un entrainement dans un sport de leur choix ou poursuivre des études de musique.

Dans un second temps les classes prépas ont pour particularité d’encourager la cohésion entre étudiants et avec les équipes pédagogiques. Les cours ne sont pas dispensés dans des amphithéâtres de 300 places, le système de classe est conservé avec des groupes dédoublés pour les Travaux Pratiques ou les Travaux Dirigés. Il arrive régulièrement qu’un professeur se consacre à une seule et unique classe ce qui permet un lien plus intense entre l’équipe enseignante et les étudiants. Enfin les étudiants passent plusieurs heures par semaine, seuls ou par trinôme, avec un professeur pour approfondir les notions en cours d’acquisition. C’est ce qu’on appelle les colles qui n’ont bien sûr rien à voir avec les sanctions infligées dans le secondaire !