Académie de Grenoble

Caroline

HK-K 2011-2013, spécialité histoire-géographie.

La prépa m’a permis de mûrir mon projet professionnel et de me structurer après le lycée. Le fait d’avoir un projet qui me tenait tant à cœur m’a guidée pendant ces deux années, à l’issue desquelles je suis entrée en L2 d’Anthropologie et de Langues Étrangères Appliquées, spécialité, Anglais et Chinois à Lyon II. Pendant l’été 2014, j’ai fait un stage dans une société de conseils philanthropiques à côté de Philadelphie.

En 2015, j’ai mené toujours de front ces deux licences que j’ai validées avec mentions. Après la licence, j’ai décidé de quitter le système éducatif pour partir à l’étranger. J’ai vécu six mois dans une association chinoise, dans l’orphelinat de Zhengzhou (Henan), auprès d’enfants ayant des problèmes de vue.

J’ai posé mes bagages en Mars 2016 à Édimbourg, que je n’ai pas quittée depuis. Aujourd’hui, je suis bénévole pour deux ONG et je prépare mon entrée à l’université d’Édimbourg pour un Master de Développement International.

Mon objectif est de travailler en lien avec les OBNL et les organisations non gouvernementales, particulièrement dans le domaine de la santé et de l’éducation afin de les aider à entrer en contact avec les populations, et ce, pour mettre en place des solutions réellement adaptées aux populations locales.

La prépa m’a beaucoup apporté, tant en structures et méthodologies qu’en culture. Ce sont des ressources que j’utilise tous les jours, dans le cadre de mes études ou dans le cadre de mon travail. Je considère que ces deux années m’ont forgée et, qu’aujourd’hui, je ne serai pas où j’en suis sans l’Hypokhâgne-Khâgne.