Académie de Grenoble

Littéraire

« Les classes préparatoires littéraires préparent notamment aux écoles normales supérieures, à l’école nationale des chartes, aux écoles supérieures de commerce et de gestion et aux instituts d’études politiques ». (Instructions officielles parues au BOEN).

Il faut souligner l’extrême variété des débouchés offerts aux étudiants passés par la filière hypokhâgne-khâgne. Elle n’a aucun équivalent dans les autres CPGE. Aux débouchés traditionnels mais diversifiés de l’enseignement, s’ajoutent ceux des carrières du droit, de l’administration (IEP, IRA, ENA), de la conservation et de la valorisation des biens culturels, du tourisme, du commerce (HEC, ESSEC, ECSP etc) et des métiers de la communication (journalisme, traduction-interprétariat, métiers de la scène, du cinéma...). Aussi, la finalité de ces classes n’est pas uniquement la préparation aux concours des Écoles Normales Supérieures qui restent néanmoins leur première raison d’être. L’intérêt de l’hypokhâgne et de la khâgne consiste dans la formation pluridisciplinaire qui y est dispensée dans le domaine littéraire.