Enseigner l’occitan : vers une dynamique des langues ?

(actualisé le )

Dans une société où la communication prend de plus en plus d’importance, l’apprentissage de l’occitan (ou provençal) permet d’utiliser des ressources locales, de se relier à un héritage culturel, tout en préparant l’enfant à manier les échanges linguistiques.

 Intérêts de l'enseignement de l'occitan

Les compétences linguistiques sont additives.

Lorsqu’on apprend une langue étrangère ou régionale les compétences que l’on acquiert dans le maniement du langage vont servir lorsqu’on étudiera une autre langue.
Plus cet enseignement démarre tôt, plus les processus (éducation de l’oreille, articulation...) se mettent en place rapidement. Dès qu’il est confronté à une langue autre que sa langue maternelle, l’enfant apprend à dissocier le mot du sens qu’on lui attribue ; il s’agit d’un processus essentiel qui facilitera l’apprentissage de nouvelles langues.

Intérêt culturel et débouchés

Aujourd’hui l’identité culturelle, la transmission d’une langue, de savoirs, sont perçus très positivement et donnent une image de marque aux régions, aux pays et aux lieux. Cet apprentissage peut ouvrir ultérieurement aux élèves des débouchés dans les domaines de l’animation culturelle, l’enseignement, le tourisme, la communication...

Une cohérence éducative

L’enseignement de l’occitan en primaire peut se prolonger dans les collèges de Nyons, Pierrelatte, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Suze-La-Rousse dans le cadre d’une option de langue régionale.

L’occitan, langue vivante

L’occitan, comme le français, est une langue issue du latin. L’occitan s’est transmis presque complètement par tradition orale, c’est une langue très imagée, directe et concrète. Elle possède en outre un registre très étendu de niveaux de langage. Aussi bien langue des troubadours que langue du peuple , elle a été illustrée par des écrivains et poètes prestigieux comme Frédéric Mistral, prix Nobel de littérature, des auteurs contemporains et cinéastes comme Max Rouquette, Jean Fléchet...

Une langue originale

L’occitan, appelé dans le sud de la Drôme « Provençal » ou « Vivaro-alpin » exprime d’une façon originale, et probablement unique, une pensée. On connaît le proverbe « Traduttore e tradittore » qui signifie que chaque langue est porteuse d’un sens qui lui est propre, un sens qui ne peut se comprendre en profondeur que par une approche globale dans la « version originale. »

 Quelques documents pour l'apprentissage de l'occitan

Méthodes pour l’apprentissage de l’occitan : Nous pouvons en citer deux :

  • Camin de lengo (Ed Lou prouvençau à l’escolo) et
  • Manuel pratique de provençal contemporain de Alain Barthélémy et Guy Martin, Ed Edisud.
    Vous trouverez de fiches sur la langue d’oc à l’usage des enseignants sur le site prouvençaulengovivo : http://prouvencaulengovivo.free.fr/cours.htm
    voir les fiches

On peut utiliser comme illustration le DVD en provençal Les belles histoires de Pomme d’api réalisé par une association d’Aix-en-Provence, le Coloc, en liaison avec France 3 Marseille. (Disponible en prêt à la bibliothèque pédagogique de Nyons)
Il existe également à la bibliothèque pédagogique de Nyons des livrets de contes provençaux dont j’ai réalisé un enregistrement sur disque, disponible sur CD également en prêt. On peut également pour d’autres ouvrages consulter le chapitre bibliographie sur cette page.
Les enseignants qui souhaitent plus de renseignements ou qui envisagent une collaboration peuvent me contacter.

Jean-Louis Ramel,
Enseignant de langue et culture régionales