MGEN et conditions de travail

(actualisé le ) par Isabelle Gerbaud

La MGEN est au service des personnels.

3 axes d’interventions :

  • Le Réseau PAS (Prévention, aide et suivi), décliné avec la prévention des risques professionnels et l’Espace d’Accueil et d’Ecoute (entretiens individuels et groupes de paroles).
  • L’action sociale, la place de la MGEN au service des personnels.
  • La Prévention dans les écoles avec la possibilité d’interventions.

— 1 Réseau PAS : Pour rappel, il s’inscrit au niveau national dans l’accord cadre du—20 février 2014 successeur de ceux de 2008 et de 2003, au niveau académique dans la convention signée le 17 mai 2013 et au niveau départemental dans la convention d’avril 2010. Il concerne l’ensemble des personnels de l’Education Nationale, enseignants ou non, adhérents MGEN ou non. Les dispositifs mis en œuvre sont pilotés et financés à part égale par l’Institution et la MGEN.

Le premier objectif porte sur la prévention des risques professionnels auprès des personnels :
La MGEN travaille sur 3 thèmes identifiés comme prioritaires, la voix, les Risques Psychosociaux et les Troubles Musculo-Squelettiques.

Un des objectifs du Réseau PAS sur lesquels la MGEN Drôme peut s’engager concerne « L’accompagnement des personnels en situation de grande fragilité afin d’assurer un soutien adapté au contexte personnel et/ou professionnel de l’agent, notamment par la mise en place d’un lieu neutre de parole »
Concrètement, cela concerne :
L’Espace d’Ecoute et d’Accueil. Ce dispositif permet à tout agent en activité de bénéficier de 3 séances avec un psychologue clinicien ou du travail qui accompagne et oriente éventuellement le collègue. Sur la Drôme, il s’agit de Grégory Boutin, psychologue du travail. En 2013, 43 personnes ont bénéficié de ce dispositif pour un total de 70 entretiens.
Les groupes de parole. C’est un dispositif qui a vu le jour en Drôme sur le premier degré pour la première fois l’an dernier. Ils seront donc proposés cette année encore à tous les collègues. L’an dernier, les demandes ont été formulées par des équipes qui partageaient une problématique commune : « Travailler avec des familles de milieu populaire », « difficulté à gérer des cas spécifiques », « élaborer une posture commune sur l’enfant et sa famille ».La MGEN s’adapte, toujours dans le souci de venir en aide, sans stigmatisation et dans un cadre neutre, aux collègues qui en auraient besoin. L’intervention du psychologue se fait dans le cadre d’un cahier des charges commandé et validé par la Directrice académique.

— 2 L’action sociale : Un focus rapide sur cette question permet de repréciser les modalités d’intervention de la MGEN. Elle travaille en partenariat avec l’Education nationale dans le cadre de la CDAS (Commission départementale d’action sociale) et prend pour ses adhérents le relais après la décision de cette instance. C’est la MGEN qui gère les prêts sociaux accordés par la CDAS. Les actions des services de la DSDEN et de la MGEN sont coordonnées. Il faut savoir que nombre de collègues passent à côté des aides auxquelles ils pourraient prétendre par méconnaissance et manque d’information. Ces aides prennent la forme d’aides financières, de prêts à taux 0 ou réduits selon les montants voire d’un montage des 2 et peuvent être accordés à plusieurs reprises dans la vie d’un collègue.

— 3 Prévention dans les écoles : La MGEN peut également intervenir dans les écoles qui souhaiteraient aborder des thèmes de prévention Ce n’est pas quelque chose de nouveau, elle le faisait historiquement soit seule soit en partenariat. La section de la Drôme travaille beaucoup avec la Mutualité Française Rhône Alpes qui peut financer des interventions et mettre à disposition des outils et des intervenants. Pour illustrer, une action sur le sommeil au service des apprentissages a été menée l’an dernier ainsi qu’une autre sur l’hygiène de vie et la nourriture. Les créneaux sont peu nombreux, mais il ne faut pas hésiter à solliciter la MGEN en se regroupant par exemple pour l’année suivante.

Vous pouvez directement contacter la MGEN 04 75 78 49 16 ou Christophe Demaroux cdemaroux@mgen.fr