» Espace administratif » Evaluations » Evaluation des acquis des élèves
Tout déplier Tout replier
EPS
LVE
EPS

Directeur de publication :
Eliane CHRISTIN
Webmestre :
Lionel ABRY


Evaluation des acquis des élèves
 

1. Dossiers de référence

- Dossier Eduscol pour l’éducation prioritaire « Conforter une école bienveillante et exigeante » : https://www.reseau-canope.fr/educat...

- Dossier Eduscol « Evaluer la maîtrise du socle commun aux cycles 2, 3 et 4 » : http://eduscol.education.fr/cid1038...

- Dossier Eduscol « Principes d’action pour évaluer les acquis des élèves » : http://eduscol.education.fr/cid1037...

2. Extraits de la circulaire de Préparation de la rentrée scolaire 2014 - [1]

I - Accompagner les élèves dans leurs apprentissages et la construction de leur parcours pour une meilleure insertion sociale et professionnelle
§ 2. Faire évoluer les pratiques d’évaluation des élèves : « Pour améliorer l’efficacité des apprentissages et la confiance en eux des élèves, il importe de faire évoluer les pratiques en matière d’évaluation des élèves. Il s’agit d’éviter que l’évaluation ne soit vécue par l’élève et sa famille comme un moyen de classement, de sanction, ou bien réduite à la seule notation. Elle doit faire l’objet d’une réflexion accrue des équipes pédagogiques. L’évaluation formative doit être conçue comme un moyen de faire progresser les élèves, au service des apprentissages.
Un premier temps d’évolution des pratiques d’évaluation sera engagé dès la rentrée 2014. Des fiches repères seront mises en ligne à la fin du printemps pour accompagner les enseignants dans cette évolution majeure pour le système éducatif. Il convient d’indiquer précisément ce qui est attendu de l’élève, de lui restituer un bilan détaillé de son travail et de lui donner les moyens de progresser et de résoudre ses difficultés scolaires. Il ne s’agit, en aucun cas, d’abaisser le niveau d’exigence requis par les prescriptions des programmes d’enseignement, mais de faire de l’évaluation une démarche, et non seulement une mesure, afin que l’élève se sente valorisé et encouragé à prendre confiance en ses capacités et puisse progresser. Dans cette perspective, la notation chiffrée peut jouer tout son rôle dans la démarche d’évaluation dès lors qu’elle identifie les réussites comme les points à améliorer et indique à l’élève les moyens pour améliorer ses résultats (voir fiche annexe « L’évaluation des acquis des élèves »). »

Annexe 3 : L’évaluation des acquis des élèves
§ 3 : Privilégier une évaluation positive et bienveillante favorisant la réussite de tous les élèves :
« La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République appelle à faire évoluer les modalités d’évaluation des élèves vers une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles, pour mesurer le degré d’acquisition des connaissances et des compétences ainsi que la progression de l’élève. »

3. Extrait de la circulaire de rentrée 2016 - [2]

« L’évaluation doit permettre à chaque élève d’identifier ses acquis et ses difficultés afin de pouvoir progresser. Les nouvelles préconisations relatives à l’évaluation des élèves visent ainsi à améliorer l’efficacité des apprentissages. La maîtrise progressive des compétences déclinées par le socle commun s’évalue désormais en cohérence avec les nouveaux programmes d’enseignement, permettant une seule et même évaluation des acquis. Le niveau de maîtrise de chacune des composantes du socle commun de connaissances, de compétences et de culture est apprécié, en fin de cycle, selon une échelle de référence comportant quatre échelons (maîtrise insuffisante, maîtrise fragile, maîtrise satisfaisante et très bonne maîtrise). Les attendus de fin de cycle étant précisés dans les programmes, les équipes enseignantes, les élèves et leurs familles disposent de repères pour mesurer leur acquisition. Les professeurs disposeront en outre d’une banque d’outils d’évaluation leur permettant, pour certaines compétences, d’objectiver le positionnement des élèves sur l’échelle de référence en fin de cycle. En cours de cycle, les modalités de l’évaluation sont laissées à l’appréciation des équipes. Elles constituent un objet de travail essentiel pour les conseils de cycle, à l’école primaire, ou pour le conseil pédagogique, au collège. Pour ce dernier, le positionnement de l’élève peut se faire à travers la notation ou d’autres formes d’évaluation, dès lors que sont clairement explicités les points acquis et ceux restant à consolider avant l’évaluation de fin de cycle. »


[1] BO n° 21 du 22 mai 2014 http://www.education.gouv.fr/pid255...

[2] BOn°15 du 14 avril 2016 http://www.education.gouv.fr/pid285...

 
 

 
 
 
Plan du site     |     Mentions légales     |     Accessibilité     |     Syndication     |     Espace rédacteurs     |    Se connecter  
  197 articles  |  Nombres de visites : 14 aujourd'hui, 28 hier, 320315 depuis le début, 26 en moyenne par jour (3752 maximum)  | 5 visiteurs en ce moment