Circonscription

Fermer APC

Fermer Coordonnées

Fermer Ecoles collège

Fermer Evaluations

Fermer Formation continue 2015 2016

Fermer Livret(s)

Fermer Projets

Fermer Projets EPS

Fermer Ressources Admin.

Fermer Ressources Arts et culture

Fermer Ressources EPS

Fermer Suivi des élèves

Pédagogie
Actions Projets
Prêt aux écoles
Etude de la langue - Lire au cycle 3

Le point sur les problèmes de compréhension

en lecture au cycle 3

Document élaboré à la suite de l’animation pédagogique d’octobre 2009

par Frédérique MIRGALET,

Conseillère pédagogique de St Marcellin

Novembre 2009

 

Les problèmes de compréhension en lecture au cycle 3 sont le plus souvent liés à une attention mobilisée par le décodage, au manque de vocabulaire, à la méconnaissance du domaine, à une capacité de mémoire limitée, à l’incapacité de faire des inférences et au manque de stratégies de contrôle.

Le document qui suit est succinct et propose essentiellement des outils pour l’enseignant. Pour plus d’information, rendez vous sur l’article traitant de la compréhension en lecture au cycle 2, qui détaille chacun des points ci-dessous.

 

1.     Une attention mobilisée par le décodage

 Lorsque la charge mentale d’un enfant est mobilisée par un décodage laborieux, il n’a plus de ressource à consacrer à la compréhension. Il est donc absolument nécessaire de l’aider à améliorer le décodage. Il est donc indispensable de travailler encore et toujours la technique de lecture avec certains élèves de cycle 3.

Certains outils existants sont toujours de véritables ressources d’entrainement :

le logiciel ELSA   http://www.lecture.org/catalog/index.htm  

ou encore les fichiers de lecture A.R.T.H.U.R. Ateliers de lecture des Editions Nathan. http://www.nathan.fr/catalogue/resultat.asp?entite=NATHAN%2B%25C9l%25E9mentaire&ordre=date_parution&collection=163&action=ok .  

ainsi que l’indémodable « Nous devenons de vrais lecteurs »  chez RETZ  http://www.editions-retz.com/product-9782725618098.html

Il existe aujourd’hui un outil efficace pour augmenter la vitesse de lecture en améliorant l’automatisation de l’identification, issu des recherches américaines, expérimenté et adapté par Michel Zorman aux Editions de la Cigale : Fluence CP/CE, CE/CM ou CM/ 6ème 5ème  http://www.editions-cigale.com/Fluence.html

 

2.     Le manque de vocabulaire

Il suffit de 9 mots inconnus dans un texte de 60 mots pour que le sens soit inaccessible. Or,  La syntaxe permet à certains élèves de donner l’impression d’une bonne compréhension de l’explicite d’un texte alors que parfois la signification du texte leur échappe totalement. Bien connaître un mot c’est le comprendre, savoir l’utiliser, pouvoir l’utiliser dans plusieurs contextes. Il est donc indispensable de travailler le vocabulaire à l’école. Le mot est un élément de la langue qu’il faut manipuler souvent et beaucoup pour se l’approprier. On va donc profiter à l’école de toutes les occasions d’enrichir le vocabulaire. Travailler les mots, jouer avec les mots, rencontrer et utiliser des mots nouveaux.

On repère dans les disciplines scientifiques, artistiques et humanistes tous les mots utiles à connaître.

A partir d’un stock de mots, on définit, on explique, on catégorise, on travaille sur le mot, on travaille sur l’objet sonore, on travaille sur l’objet visuel, on utilise, on répète, on classe, on associe à d’autres.

On pense à l’étymologie, on travaille les familles, radicaux, suffixes, préfixes

On joue avec la langue.

Quelques outils :

50 jeux de langue  http://users.skynet.be/Landroit/indexj.html

Jeux de vocabulaire et jeux de langue, Site de Grenoble 5, http://www.ac-grenoble.fr/ien.grenoble5/spip.php?rubrique80

Mélimo, cahier de la fourmi, éditions de la Cigale http://www.editions-cigale.com/Cahier-8-Melimo-CM.html

Batimo, cahier de la fourmi, éditions de la Cigale http://www.editions-cigale.com/Cahier-3-Batimo-CM.html pour travailler préfixes, suffixes, radicaux 

 

3.     La méconnaissance du domaine

Plus un enfant a de connaissance sur le monde, par son vécu, par ses lectures antérieures, par une étude, mieux il peut comprendre ce qu’il lit.

On privilégiera donc toutes les situations qui permettent de doter les élèves d’expériences sur le monde… La découverte du monde au cycle 2, les disciplines humanistes et scientifiques au cycle 3, la littérature, les contes, apprentissages qui ne sauraient être sacrifiés au profit de travail spécifique sur la lecture.

4.     Une capacité de mémoire limitée

Pour lire, l’individu a besoin d’exercer sa mémoire : d’un point de vue très simpliste, de la mémoire à court terme ou mémoire de travail pour lire des phrases et les comprendre, mémoire à long terme pour faire des inférences.  Toutes les situations permettant de mobiliser l’attention et la mémoire sont susceptibles de développer celle-ci. A titre d’information, car l’outil est destiné aux élèves de grande section, jeter un coup d’œil sur Focus, cahier de la fourmi, éditions de la Cigale, qui propose un travail de l’attention soutenue et de l’attention partagée. Le principe peut être adapté pour des plus grands. http://www.editions-cigale.com/Focus-GS.html

 

5.     L’incapacité de faire des inférences et le manque de stratégies de contrôle.

Les inférences sont les opérations qui vont nous conduire à rendre explicite l'implicite : repérage des référents des pronoms, des anaphores, inférences logiques ou grammaticales, inférences rétrogrades.

Ces opérations doivent être travaillées de façon spécifique avec certains élèves pour les rendre autonomes et efficaces dans leur lecture.

Quelques outils d’entrainement :

Stratégies pour lire au quotidien, Apprendre à inférer, CRDP de Bourgogne http://crdp.ac-dijon.fr/librairie/visufich2.php?reference=210b5211

Petits exercices pour apprendre à inférer : http://www.educalire.net/lectsens.htm

Compréhension CE1 Editions de la Cigale (entrainements à la compréhension, remédiation au CE2 pour les élèves en très grande difficulté) http://www.editions-cigale.com/Entrainement-Comprehension-CE1.html

Travailler les inférences en ligne : Site de l’API http://www.aideeleves.net/api/travaux/inferences/inferences.htm

Travailler la compréhension : « Lector et lectrix » de  Rolland Goigoux et Sylvie Cèbe chez RETZ  http://www.editions-retz.com/product-9782725627328.html . Excellent outil qui permet de travailler les stratégies de compréhension et les stratégies de contrôle.

Travailler la compréhension en littérature : Biblio, cahier de la fourmi, Editions de la Cigale, auteur Sandra Gouttenoire, CPC Pont de Cheruy. (à paraître très prochainement)

 

Pour en savoir plus et trouver de très nombreux exercices en ligne, rendez-vous sur l'excellent site "soutien lecture"


Date de création : 09/11/2009 · 12:27
Dernière modification : 10/12/2009 · 16:12
Catégorie : Etude de la langue
Page lue 1167 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 23

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
Calendrier
Notes de Service
Visites

 0 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Recherche



I-Prof

 logo_i-prof.gif

Mentions légales
° Directeur de publication : Serge BIENVENU
° Webmestre : Cyril Girard
° Mentions légales
° Accessibilité du site
^ Haut ^