Circonscription

Fermer APC

Fermer Coordonnées

Fermer Ecoles collège

Fermer Evaluations

Fermer Formation continue 2015 2016

Fermer Livret(s)

Fermer Projets

Fermer Projets EPS

Fermer Ressources Admin.

Fermer Ressources Arts et culture

Fermer Ressources EPS

Fermer Suivi des élèves

Pédagogie
Actions Projets
Prêt aux écoles
Etude de la langue - Apprendre à lire

Dossier : Apprendre à lire
Dossier suivi par Frédérique Mirgalet
Conseillère pédagogique St Marcellin

Faire le point sur la question, afin que chacun se détermine sur sa méthode et le choix d'un manuel en connaissance de cause.

Que nous disent les programmes de 2008?

FRANÇAIS

À la fin de la grande section de l'école maternelle, l'élève a large­ment accru son vocabulaire, il est capable de s'exprimer, d'écouter et de prendre la parole. Il comprend un récit lorsqu'il est lu par un adulte, il distingue clairement les sonorités de la langue et les signes graphiques qui les représentent à l'écrit.

Au cours préparatoire, l'apprentissage de la lecture passe par le décodage et l'identification des mots et par l'acquisition progressive des connaissances et compétences nécessaires à la compréhension des textes. Le code alphabétique doit faire l’objet d'un travail systé­matique dès le début de l'année. Les apprentissages de la lecture et de l'écriture, qu'il s'agisse des mots, des phrases, des textes, menés de pair, se renforcent mutuellement tout au long du cycle. Ces apprentissages s'appuient sur la pratique orale du langage et sur l'acquisition du vocabulaire ; ils s'accompagnent d'une première initiation à la grammaire et à l'orthographe. Les élèves apprennent progressivement à maîtriser les gestes de l'écriture cursive : écrire en respectant les graphies, les liaisons entre les lettres, les accents, les espaces entre les mots, les signes de ponc­tuation, les majuscules. ..

Lecture, écriture

Dès le cours préparatoire, les élèves s'entraînent à déchiffrer et à écrire seuls des mots déjà connus. L'articulation entre lecture et écriture est indispensable à cet apprentissage. Cet entraînement conduit progressivement l'élève à lire d'une manière plus aisée et plus rapide (déchiffrage, identification de la signification). Au cours élémentaire première année, des textes plus longs et plus variés, comportant des phrases plus complexes, sont progressivement proposés aux élèves.

Savoir déchiffrer et reconnaître la signification des mots ne suffit pas pour lire une phrase ou un texte ; les élèves apprennent aussi à prendre appui sur l'organisation de la phrase ou du texte qu' ils lisent.

Ils acquièrent le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes qu'ils sont amenés à lire.

L'appui sur un manuel de qualité est un gage de succès pour cet enseignement délicat. La lecture de textes du patrimoine et d'œuvres destinés aux jeunes enfants, dont la poésie, permet d'accéder à une première culture littéraire.

Les élèves apprennent à rédiger de manière autonome un texte court rechercher et organiser des idées, choisir du vocabulaire, construire et enchaîner des phrases, prêter attention à l'orthographe.

Ils sont amenés à utiliser l'ordinateur : écriture au clavier, utilisation d'un dictionnaire électronique.

 



Que nous dit la recherche ?
Conférence de consensus sur la lecture, Paris les 4 et 5 décembre 2003

Le PIREF (Programme incitatif de recherche en éducation et formation) a organisé à Paris les 4 et 5 décembre 2003 une conférence de consensus, démarche originale qui constitue une première dans le domaine de l’éducation.
Ce sont en effet des enseignants, des praticiens, qui ont défini les questions auxquelles des chercheurs, spécialistes reconnus des disciplines travaillant sur la lecture, ont répondu d’abord par un texte d’une dizaine de pages adressé au PIREF, puis lors de la conférence elle-même.
Pour chaque chercheur, vous trouverez le compte rendu de sa réponse orale et pour la plupart d’entre eux un lien vers le texte préalable.
lien vers le site

* Réponse de Roland Goigoux à la seconde question de la conférence de consensus

Comment organiser et planifier l’enseignement de la lecture aux différentes étapes de la scolarité primaire ?
Comment doser les différentes composantes de cet ensemble ? Quelle est la pertinence des diverses méthodes ?


"La question qui nous est adressée pose le problème de la planification de l’enseignement de la lecture. Elle concerne donc l’activité professionnelle des maîtres, c’est-à-dire la préparation et la réalisation de tâches qu’il s’agit de choisir et d’agencer dans le temps et dont il faut réguler le déroulement en classe. Pour y répondre, nous décrirons d’abord les différentes composantes impliquées dans l’enseignement de la lecture puis la manière dont elles sont traitées par les méthodes utilisées au cycle 2. (...) "
Lire le texte dans son intégralité

Les difficultés d’apprentissage par Bentolila

"De façon quelque peu schématique, disons qu'il y a deux manières de mal lire.
La première consiste en une soumission d'une telle servilité à la phrase et au texte que l'on n'en effleure même plus le sens : on aligne mots après mots, on peut leur donner forme sonore, mais on ne s'appuie pas sur l'écrit pour édifier soi-même une représentation personnelle. Englué dans un rapport malhabile avec les mécanismes du code, le déchiffreur maladroit, focalisé sur l’identification laborieuse et non automatique des mots, condamné à un déchiffrage à courte vue, est incapable de comprendre le texte. Il peut certes construire des éléments de signification locale appartenant à la microstructure, mais il ne pourra pas construire une signification globale cohérente de l’ensemble du texte. Il subit passivement et douloureusement une loi dont il ne maîtrise ni les enjeux ni les règles.
La seconde façon de ne pas savoir lire est à l'opposé de la première. C'est le cas des élèves qui situent ailleurs que dans le texte lui-même les fondements essentiels de leur compréhension. Ignorant dans une proportion importante les directives données par les phrases et les textes, ils n'en construisent pas véritablement le sens, mais tentent de l'inventer en s'appuyant sur la base fragile d'indices très partiellement reconnus. Le texte devient alors un prétexte à imaginer des histoires dont la compréhension, élaborée à partir de la signification de quelques mots glanés au hasard d'un survol, vient largement d'ailleurs. Le plus souvent, cette " lecture " approximative, qui destitue le texte de sa fonction, aboutit à une signification nourrie de stéréotypes et de banalités fictionnelles ; ce comportement déviant caractérise une forte majorité des jeunes adultes illettrés."
Lire dans son intégralité le texte de Bentolila : "Apprendre à lire: l’essentiel en 10 pages et 40 notions"





Quelles conséquences pour l'enseignement de la lecture au CP ?
Au niveau des pratiques pédagogiques :
Dans le choix d'un manuel de lecture:

Pour savoir lire, il faut savoir décoder, connaître du vocabulaire, être capable de comprendre ce qu'on lit.

Qu'est ce que ça signifie concrêtement dans une classe?

Compte rendu de l'animation pédagogique : savoir lire


 

Choisir un manuel de lecture n'est pas anodin. Tous les manuels ne se valent pas, tous ne proposent pas les mêmes choix, tous n'ont pas les mêmes priorités.
Il est donc indispensable, au moment de choisir, de se poser la question de l'équilibre entre les différentes entrées dans la lecture et dans l'écrit et de choisir son manuel en connaissance de cause.
Choisir un manuel

Se repérer parmi les manuels de lecture pour le CP
Analyse de manuels


Compte-rendu de l'animation pédagogique du 17 mars 2004 : "Le manuel de lecture au CP"

A partir de l'ouvrage : « Le manuel de lecture au CP » Observatoire National de la lecture, scérén SAVOIR LIRE, (2003)

Accès au compte-rendu



Date de création : 06/10/2006 · 09:51
Dernière modification : 29/01/2010 · 11:44
Catégorie : Etude de la langue
Page lue 1403 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 23

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
Calendrier
Notes de Service
Visites

 0 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Recherche



I-Prof

 logo_i-prof.gif

Mentions légales
° Directeur de publication : Serge BIENVENU
° Webmestre : Cyril Girard
° Mentions légales
° Accessibilité du site
^ Haut ^