Vous êtes ici : Accueil > Usages du numérique > La lettre du référent numérique > Journal de l’ATICE n°13 - Novembre 2008
Par : ERUN
Publié : 11 novembre 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

Journal de l’ATICE n°13 - Novembre 2008

ME JOINDRE...

par mail : christophe.gilger@ac-grenoble.fr

Pour une meilleure efficacité et un délai de réponse plus court,
me joindre de préférence par mail.

par courrier : IEN Passy - 175, rue Paul Corbin - 74190 PASSY

par téléphone (messagerie en cas d’absence) : 04 50 93 19 01 les jeudis et vendredis

UN SITE INTERNET

Nom : Les favoris de Wellitoo (le portail des élèves de cycle 3)

Un site plein de ressources pour le cycle 3 et ce dans toutes les matières. Des rallyes internet, des activités en ligne, des liens vers des sites d’école, des sites institutionnels, des logiciels pédagogiques téléchargeables... le tout classé par disciplines mais également par thèmes. Site extrêmement riche, directement utilisable par les élèves comme ressource documentaire.

Cliquez sur le lien :

http://weblitoo.net/favoris/index.php

UN LOGICIEL PEDAGOGIQUE

Titre : 7x8

Il s’agit d’un logiciel gratuit pour apprendre efficacement les tables de multiplications (version maison et version école). Un test d’auto-évaluation, des exercices ciblés, des conseils... à installer dans sa classe pour l’apprentissage mais aussi pour la remédiation. Le logiciel, à partir d’un test d’auto-évaluation, propose des exercices appropriés.

Quelques données statistiques relevées grâce à ce logiciel (des indices qui peuvent nous aider à cibler les apprentissages ?)

Les produits les plus mal connus sont 8x8, 7x8 et 8x7 : 50% des élèves de sixième les ignorent. Par contre, 9×9 ne pose pas de problème.
Les tables les moins bien maîtrisées sont celles de 7 et de 8.
Les mieux connues sont naturellement celles de 2 et de 5.

Cliquez sur le lien :

http://ppradeau.club.fr/index.html

UNE PRATIQUE DE CLASSE

Le soutien peut être un moment privilégié pour utiliser l’outil informatique en classe ou en salle informatique car on n’a qu’un petit groupe. Pourquoi les groupes de soutien d’une école ne tourneraient pas à tour de rôle en salle informatique (sur une, deux séances, sur une période...) ?

Logiciels de mathématiques à télécharger :

http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-gervais/spip.php?article405

Logiciels de français à télécharger :

http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-gervais/spip.php?article380

LE DOSSIER

« Faire vivre » le B2I dans l’école

La validation du B2I et l’utilisation de l’outil informatique est une demande institutionnelle redéfinie dans le B.0 du 20 juillet 2006.

Texte du B.O. :

http://www.education.gouv.fr/bo/2006/29/MENE0601490A.htm

Le B2I doit être validé pour chaque élève de CM2 et transmis au Collège. Celui-ci est indispensable pour les collégiens pour l’obtention de leur Brevet. A terme il sera intégré dans le livret personnel de compétence de l’élève.

Suite à plusieurs interrogations, certains points me semblent important à préciser (repréciser ?) concernant le B2I :


- Le B2I n’est pas une fin en soi, l’essentiel est que les élèves soient familiarisés avec l’outil informatique, qu’ils utilisent l’ordinateur dans leurs apprentissages et qu’ils en connaissent les principales fonctions. Cependant, le B2I doit être renseigné et transmis au collège.

- Les différents ITEMS du B2I peuvent être vécus comme une contrainte par certains mais également comme une aide par d’autres car il définit la programmation à effectuer sur la scolarité en école primaire.

- La validation du B2I n’est pas du seul ressort du maître de CM2. Certains points du B2I peuvent être validés dès la maternelle. Le B2I doit donc être mis en place en conseil de maître de cycle afin que chaque enseignant soit impliqué dans sa validation et qu’il soit intégré au livret d’évaluation qui suit l’élève au long de sa scolarité. Plus c’est commencé tôt, moins chacun a du travail !

- Il est possible (souhaitable ?) de définir une programmation sur la scolarité. Dans quelle classe ou cycle on travaille la compétence et dans quelle classe (ou cycle) on la valide.

- Pour obtenir le B2I, 18 points doivent être validés sur 22. L’enfant obtient alors l’attestation.

- L’élève peut s’auto-évaluer, mais c’est le maître qui valide.

- Il n’est pas nécessaire de « faire passer » devant un ordinateur chaque élève un par un pour évaluer chaque compétence : c’est trop lourd à gérer. Quand vous estimez qu’un élève ou groupe d’élève maîtrise une compétence vous pouvez lui valider.

Les documents et les aides

La feuille de position départementale

http://www.ac-grenoble.fr/tice74/spip.php?article365

L’attestation à délivrer à l’élève en fin de CM2

http://www.ac-grenoble.fr/tice74/spip.php?article365

Ressources et outils pédagogiques pour le B2I

http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-gervais/spip.php?article308

Des outils d’évaluation du B2I

http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-gervais/spip.php?article309

Je me tiens à votre entière disposition pour toute aide à la validation du B2I. Je n’ai pas de solutions miracles, mais je peux vous apporter quelques pistes. J’ai travaillé et vais travailler avec plusieurs écoles lors d’interventions en classe afin d’aider les enseignants à valider certains points. N’hésitez pas...

VERSION IMPRIMABLE DU JOURNAL n°13 de NOVEMBRE 2008

Lettre n°13 - Novembre 2008
Version imprimable