Vous êtes ici : Accueil > Espace enseignants > Domaines disciplinaires > Mathématiques > Atelier géométrie mars 2012
Par : CPC EPS
Publié : 9 mars 2012

Atelier géométrie mars 2012

Documents présentés lors de l’animation pédagogique en mars 2012 à Boussy.

Géométrie Les connaissances spatiales

L’enseignement de la géométrie renvoie à deux champs de connaissances : celui des connaissances spatiales nécessaires à l’enfant pour contrôler ses rapport usuels à l’espace (désigné par structuration de l’espace) et celui de la géométrie proprement dite.

Les compétences géométriques relèvent de 4 familles :
repérage et orientation
relations et propriétés
solides
figures planes

A l’école primaire, la difficulté d’acquisition des connaissances spatiales proprement dites est sous-estimée. Il est laisser à la charge de l’élève d’établir les rapports adéquats entre l’espace et les concepts géométriques qui lui sont enseignés cad faire relation entre espace réel et sa représentation. Les manuels font l’impasse sur ces relations à construire.

Les programmes 2008 en matière d’objectifs et de contenus à enseigner dans le domaine spatial :

Au cycle 1, la structuration de l’espace apparaît explicitement dans les parties « agir et s’exprimer avec son corps » et « découvrir le monde » avec les compétences :
- se repérer et se déplacer dans l’espace
- décrire ou représenter un parcours simple
- se situer dans l’espace et situer des objets par rapport à soi
- comprendre et utiliser à bon escient le vocabulaire du repérage et des relations dans le temps et dans l’espace

Au cycle 2, les connaissances et compétences spatiales sont réparties dans deux domaines, les mathématiques : « les élèves enrichissent leurs connaissances en matière d’orientation et de repérage » et en « découverte du monde » : « les élèves découvrent et commencent à élaborer des représentations simples de l’espace familier : la classe, l’école, le quartier, le village, la ville. Ils comparent ces milieux familiers avec d’autres milieux et espaces plus lointains. Ils découvrent des formes usuelles de représentation de l’espace (photographies, cartes, mappemondes, planisphères, globe). »

Compétences du socle commun attendues en fin de CE1  : « situer un objet par rapport à soi ou à un autre objet, donner sa position et décrire son déplacement »

Les connaissances spatiales des élèves du cycle 3 ne doivent pas être considérées comme achevées et doivent faire l’objet d’un travail particulier (thème 7 de Ermel géométrie : « systèmes de repères »)

Difficulté principale : représenter l’espace sur une feuille de papier

Lecture de 3 séquences :
- les boites retournées CE1 et CE2, revue Grand N n°84
- on retrouve sa place ! GS et CP, revue Grand N n° 83
- retrouver un objet caché et différents points de vue sur un assemblage d’objets, doc d’accompagnement des programmes, mathématiques, 2003, cycle 2

PDF - 2.5 Mo
Conclusion "Espace et Géométrie"

Documents joints