Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > E.P.S. > Gymnastique > gymnastique au cycle 1
Par : CPC EPS
Publié : 11 janvier 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

gymnastique au cycle 1

Vidéo à voir : "Agir avec son corps pour mieux s’exprimer avec des mots" : http://www.crdp-montpellier.fr/bsd/index.aspx

Définition de l’activité gymnique :

  • C’est une activité de création de figures libres ou imposées, enchaînées ou non, mais possédant un certain rythme
  • C’est une activité de maîtrise corporelle dans des postures souvent inhabituelles (aériennes , manuelles et renversées) où les membres supérieurs sont souvent sollicités et l’équilibration verticale du bipède sans cesse remise en cause.
  • C’est une activité de préoccupation esthétique qui exige une certaine correction d’exécution et qui est destinée à être vue et jugée → des critères de réalisation/critères de réussite

Les enjeux de la gymnastique à l’école :
Pour permettre à l’élève durant sa scolarité à :
apprendre à piloter son corps dans l’espace aérien : adopter des postures inhabituelles de plus en plus aériennes, manuelles et renversées.

  • apprendre à maitriser la prise de risque dans des situations où la personne est engagée affectivement et assurer ainsi sa sécurité corporelle par une organisation posturale tonique dans un contexte où l’on ose.
  • assumer son corps dans et devant un groupe, d’apprendre à le mettre en valeur
  • vivre l’exercice de la responsabilité et de l’autonomie à travers des roles sociaux différents que l’on assure tour à tour.
  • assumer un projet individuel et collectif et d’acquérir des comportements citoyens
  • exercer sa compétence à évaluer, juger selon des critères explicités
  • accéder à la « culture gymnique et acrobatique »

Les problèmes fondamentaux posés à l’enfant :
La pratique de la gymnastique permet de passer d’un équilibre vertical de terrien à la construction de nouveaux équilibres de plus en plus renversés et aériens.

  • remettre en cause de son équilibre de bipède de terrien
  • prendre des risques pour complexifier ses actions
  • prendre des informations de nature différente
  • contrôler ses émotions

Les compétences prioritairement visées au cycle 1


Compétences disciplinaires :

utiliser à son initiative ou en réponse aux sollicitations du milieu, un répertoire aussi large que possible d’actions élémentaires : se déplacer en équilibre, tourner, rouler, se renverser, sauter et se réceptionner, se balancer, franchir, voler...
oser réaliser en toute sécurité tout en acceptant de prendre des risques mesurés, des actions dans un environnement familier puis progressivement plus inhabituel.

Compétences spécifiques :
- Adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées en remettant en cause l’équilibre bipède du terrien (se renverser, tourner, quitter ses appuis)
- Se repérer et se déplacer dans l’espace
- Décrire ou représenter un parcours simple

Compétences transversales :
- devenir élève : respecter les autres et accepter les contraintes collectives
- se situer dans un espace
- utiliser sa mémoire
- affirmer son autonomie dans l’espace par rapport aux objets et aux personnes : exécuter des tâches simples en autonomie
- adapter son comportement à l’activité, connaître son corps et manifester de l’aisance corporelle
- éprouver de la confiance en soi, contrôler ses émotions
- être sensible à des valeurs esthétiques et exprimer ses préférences, y compris dans des productions
- observer, interroger, verbaliser ce qui est compris ou le traduire par un dessin, une ébauche de schéma ou de report de résultats
- exprimer ce qui est ressenti, nommer les activités et les objets utilisés, dire ce que l’on apprend, ce que l’on fait et envie de faire
- participer à un projet dont il connaît l’objet

Evaluation :
Dans la mesure où il y a codification, il devient indispensable d’évaluer la prestation de chacun.
Pour ce faire, construire un code de notation avec la participation des enfants en définissant des critères.

Sécurité :
Si un certain risque fait partie intégrante de l’activité gymnique, il s’agit toujours d’un risque calculé, dans un environnement aménagé.
Toujours placer des tapis pour amortir toute chute éventuelle

Documents joints