» REFONDATION DE L’ECOLE » Actualités institutionnelles » Dispositif du « quart d’heure lecture »
Tout déplier Tout replier
REFONDATION DE L’ECOLE

 

Directeur de publication : Corinne Bousigue
Webmestre : Anne.jacob


Dispositif du « quart d’heure lecture »
 

Dans le cadre de la mobilisation en faveur du livre et de la lecture et comme annoncé lors de la conférence de presse des ministres de l’éducation nationale et de la culture sur l’éducation aux arts et à la culture du 17 septembre dernier, des temps banalisés de lecture personnelle du type « quart d’heure lecture » doivent être mis en place dans les écoles élémentaires et les collèges. La note de service « Lecture : construire le parcours d’un lecteur autonome » n°2018-049 du 25 avril 2018 souligne la nécessité de « consacrer une place [à la lecture personnelle d’ouvrages librement choisis par l’élève] dans le temps scolaire », car il s’agit d’un « temps constitutif des apprentissages, essentiel pour développer l’intérêt et le goût de l’enfant pour la lecture ». Les récentes modifications apportées aux programmes des cycles 2, 3 et 4 par l’arrêté du 17 juillet 2018 rappellent cette nécessité.

1. Caractéristiques du dispositif

Il s’agit d’organiser un temps quotidien, partagé collectivement, de lecture personnelle dans une école ou un établissement scolaire :

  • 10 à 20 minutes sont consacrées chaque jour à la lecture personnelle ;
  • seuls le silence et la possession d’un livre sont obligatoires : il s’agit de créer les conditions favorables à la lecture pour en susciter le désir et non d’imposer la lecture ;
  • le texte lu par chacun est librement choisi ; cependant, pour favoriser la lecture prolongée d’œuvres d’une certaine envergure et développer ainsi des compétences spécifiques et le goût pour la littérature, la lecture doit prioritairement porter sur des œuvres de fiction ou de réflexion. La lecture de manuels scolaires n’est pas acceptée.

La mise en place du dispositif demande une préparation en amont pour :

  • en faire un projet de l’école ou de l’établissement porté par l’ensemble des enseignants, des personnels administratifs et techniques et des parents d’élève ; impliquer les élèves dans sa mise en place et son pilotage ;
  • déterminer le créneau horaire quotidien idoine ;
  • ouvrir des espaces de lecture, notamment des salles de classe, sous la supervision des enseignants et des surveillants en collège ainsi que des personnels administratifs et de direction ;
  • faciliter l’accès aux livres, les emprunts et la circulation des livres ;
  • favoriser les discussions et échanges autour des lectures faites.

Les écoles et les établissements doivent être particulièrement attentifs au suivi des élèves les plus en difficulté en lecture ou les plus réticents, aux oublis, volontaires ou non, de livre, au fonds de livres disponibles pour alimenter les lectures (collaboration avec la bibliothèque publique de proximité).

2. Modalités de développement du dispositif

Les équipes enseignantes et éducatives des écoles et des collèges seront fortement incitées à élaborer des projets de dispositif d’incitation à la lecture personnelle type « quart d’heure lecture )), selon les formes et les modalités adaptées à leurs objectifs, à leurs ressources et à leurs contraintes. Il importe qu’écoles et établissements s’en approprient le principe et le réinventent librement ; le projet peut par exemple ne se déployer que sur une partie de l’année et être précédé ou relayé par d’autres actions autour du livre, de la lecture et de l’écriture.

PDF - 468.8 ko
 
 
Publié le vendredi 12 octobre 2018

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le vendredi 19 octobre 2018
 
Publié le vendredi 12 octobre 2018
 
Mentions légales     |    Se connecter  
  Mis à jour le mardi 24 septembre 2019  |  237 articles  |  Nombres de visites : 60 aujourd'hui, 100 hier, 478456 depuis le début, 95 en moyenne par jour (2700 maximum)  | 9 visiteurs en ce moment