» Vie des écoles » Archives » Formation du citoyen et éducation artistique à l’école du Château (VIZILLE)
Tout déplier Tout replier
Vie des écoles

 

Directeur de publication : Corinne Bousigue
Webmestre : Anne.jacob


Formation du citoyen et éducation artistique à l’école du Château (VIZILLE)
 

Quand l’éducation artistique rencontre la formation du citoyen : Création cinématographique à l’école du Château à Vizille

Dans le cadre de leur projet d’école visant notamment l’amélioration de l’estime de soi et du langage oral, les classes de l’école ont participé au Prix des Incorruptibles, en partenariat avec la médiathèque.

http://www.mediatheque-vizille.fr/page/prix-des-incorruptibles?teaser

En complément du travail effectué en classe, la structure municipale a conduit des animations autour des livres de la sélection et organisé un Cabaret Littéraire, temps final du projet au cours duquel chaque classe a proposé une restitution artistique en lien avec le Prix : chant, création poétique, saynète… selon les niveaux de classe et le projet de parcours artistique de l’école.

C’est dans ce cadre que la classe de CM2 de Damien Vaugoyeau a mis en place le projet de création d’un film adapté du roman « Qui veut le cœur d’Artie Show ? » d’Emmanuel Tredez

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092551981

Adaptation, story-board, casting, tournage, conception de la bande-annonce, réalisation d’affiches avec les élèves de sixième, présentation du film lors du Cabaret puis au public de la Salle du Jeu de Paume, les différentes étapes ont permis aux élèves de travailler à la com-préhension orale, la production d’écrits variés, s’initier à la création d’images et l’utilisation du numérique mais également acquérir des compétences relevant du domaine de la formation du citoyen à travers :

- un projet dans lequel chacun a pu s’engager selon ses compétences ou besoins mais toujours au service du collectif,
- des débats afin d’effectuer les choix artistiques
- l’autonomie dans la réalisation des tâches assignées, qu’elles soient individuelles ou collectives
- la responsabilisation : respecter les règles de fonctionnement édictées par l’enseignant et effectuer son travail scolaire « quotidien » étaient les préalables à la poursuite du projet.

Enfin, l’évaluation des différentes compétences disciplinaires travaillées au cours de ce projet a contribué pleinement à sa valorisation : outre les diverses restitutions et temps de partages (publications écrites, cabaret, projections…), une évaluation explicite de compétences ciblées figurant dans le livret scolaire a permis de rendre les élèves conscients de leurs apprentissages et des enjeux de ce qui aurait pu leur apparaître comme un « non-travail ».

Dernier atout de cette évaluation « intégrée » : pour l’enseignant, un gain de temps avec un projet qui ne vient pas s’ajouter aux enseignements disciplinaires mais qui en constitue le support et leur donne tout leur sens.

JPEG - 46.5 ko
affiche
PNG - 124.7 ko
storyboard1
PNG - 275.7 ko
storyboard2

Bande-annonce réalisée par les élèves

Le film « Serial Lover » réalisé par les élèves

Coeur d’Artie Show from grenoble quatre on Vimeo.

 
 
Publié le jeudi 16 juin 2016

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le mercredi 29 juin 2016
Mis à jour le jeudi 30 juin 2016
 
Publié le vendredi 14 avril 2017
 
Mentions légales     |    Se connecter  
  Mis à jour le mardi 24 septembre 2019  |  237 articles  |  Nombres de visites : 70 aujourd'hui, 82 hier, 478284 depuis le début, 93 en moyenne par jour (2700 maximum)  | 3 visiteurs en ce moment