» Pédagogie » Sciences » Technologie et langage travaillés en projet à l’aide des tablettes tactiles
Intérêts du recours au numérique et à la réalité augmentée
Tout déplier Tout replier

 

Directeur de publication :
Fabienne VERNET
Webmestre :
En attente de nomination


Technologie et langage travaillés en projet à l’aide des tablettes tactiles
Intérêts du recours au numérique et à la réalité augmentée
 



Cet article rend compte d’un ambitieux projet conduit par M. Sylvain MIRALLES dans sa classe de grande section à l’école maternelle de la Rampe, Grenoble.
Projet ambitieux au sens où il vise des apprentissages technologiques et langagiers de haut niveau pour des élèves de l’âge considéré, favorisés par le recours au numérique et à certaines fonctionnalités des tablettes tactiles.




Objectif du projet :

Un robot complexe, construit en légos techniques, est présenté aux élèves. Il s’agit de réaliser une "notice de montage" qui sera transmise à l’autre classe de grande section de l’école avec les pièces détachées du robot, afin que cette dernière puisse le reconstituer.







- DESCRIPTIF :

Nature de la notice de montage :

La notice de montage proposée vise à mettre en synergie le duo d’artefacts tangible et numérique que constituent :

  • Une grande affiche présentant la chronologie des étapes de la construction du robot matérialisées par des vignettes (photographies) assorties de légendes textuelles (forme "classique" de la notice de montage) ;
  • Les vidéos commentées réalisées pour chaque étape de la construction, auxquelles le recours se fait en réalité augmentée à partir de l’affiche et au moyen de la tablette numérique.

Principe de la réalité augmentée utilisée :

Il s’agit, grâce à des applications spécifiques installables sur les tablettes numériques ("Aurasma" en l’occurrence, pour celle utilisée ici) de réaliser des vidéos qui se déclenchent au "passage" de l’écran de la tablette sur un visuel spécifique. Ici, les "auras" créées (cad les vidéos capables de reconnaître le visuel devant les déclencher) sont les vidéos de chaque étape de la construction, respectivement déclenchées par l’image associée à la même étape de la construction.

Déroulement de l’activité :

  • Observation collective du robot
  • Photographie du robot construit
  • Démontage et inventaire des pièces (production d’une affiche)
  • Reconstitution du robot par différents élèves ou groupes d’élèves, avec prises de vues libres par ces derniers, destinées à illustrer les étapes de la notice de montage
  • Séance d’argumentation collective destinée à opérer le choix des images à retenir (qualité de la prise de vue - netteté, cadrage - ; pertinence quant au nombre de pièces manipulées et assemblées entre deux prises de vues - ni trop ni trop peu -)
  • Création de l’affiche de la notice : placement chronologique des images et oralisation/rédaction des légendes explicatives de ces photographies séquentielles.
  • Production des vidéos :






- ANALYSE DE L’INTERET DU RECOURS AUX TABLETTES TACTILES DANS CE TYPE DE PROJET, POUR LES APPRENTISSAGES DES ELEVES :

Facilité de mise en oeuvre :

  • Lègères, maniables, d’une grande autonomie de charge et d’une ergonomie intuitive, les tablettes numériques constituent un outil numérique aisément appropriable par les élèves, même d’âge maternel, grâce également au caractère essentiellement tactile des manipulations.
  • A la condition de les doter d’une housse de protection robuste, elle favorisent de fait leur manipulation par les élèves dans de nombreuses circonstances même s’il convient de les déplacer ou les transférer d’un élève à l’autre : travail individuel, en groupe, statique ou en déplacement, ...
  • => Dans ce projet, à l’issue d’une démonstration initiale du maître pour chacune des nouvelles fonctions utilisées, les élèves ont ensuite réalisé la totalité des manipulations nécessaires à la production finale : prises de vues fixes et vidéo, construction des auras.

Prise de vue numérique :

  • La prise de vue numérique permet la création de ressources personnalisées immédiatement disponibles et directement reliées à la situation :
    • Photographie du robot construit permettant de disposer d’une image de l’objectif à atteindre
    • Prises de vue des étapes de la construction fournissant des ressources en actes au fil de l’activité de construction des élèves
    • La prise de vue numérique (affranchissant du coût de reproduction) a en outre permis un travail sans limitation sur un grand nombre d’images : situation favorable à l’insertion dans l’activité d’une séance de langage oral visant un travail d’argumentation (du choix des images ad-hoc à retenir pour la notice)

Enregistrements de vidéos sur lesquelles les élèves filmés commentent leurs actes :

  • Mise à disposition collective de ressources parfaitement ciblées sur l’activité proposée et plus riches que le seul recours à une image fixe (étayage)
  • L’activité même de manipulation commentée par l’élève acteur de la construction constitue là encore une occasion de construction du langage oral, au travers de la capture vidéo réalisée, avec comme potentiel :
    • La possibilité de réécoute et d’auto-évaluation ou d’évaluation collective argumentée : le message délivré, destiné à une situation de communication réelle (permettre aux élèves de l’autre classe de réaliser la construction du robot) est-il convenable : audible, bien construit (syntaxe) ; le propos est-il pertinent précis ?
    • Un exemple de réécoute du message délivré et de validation (par l’élève, le groupe, puis le maître qui confirme) :
      IMG/flv/02_-_Video_etape_1_verification.flv
    • Dans le cas contraire, le support numérique permet aisément d’effacer et recommencer l’enregistrement, facteur d’étayage des progrès et de transformation du statut de l’erreur (production non irrémédiablement figée)

Production d’auras :

  • A l’enrichissement que la vidéo apporte déjà face au simple recours à des images fixes, le recours aux auras rajoute de plus la circonstanciation de la mise à disposition de la ressource : nul besoin de chercher dans un quelconque "catalogue" de ressources celle à laquelle il convient de recourir à tel ou tel moment : la mise à disposition est auto-déterminée par les propriétés de l’aura qui délivre la "bonne" vidéo en fonction de l’étape considérée. Les auras procurent ainsi un allègement de la charge cognitive, la centration pouvant s’opérer exclusivlement sur l’objet d’étude concerné.

Suivi et compte-rendu du projet :
Aristide CRIQUET et Nelly TARBOURIECH, personnes ressources TICE du département de l’Isère

 
 
Publié le samedi 4 juillet 2015
Mis à jour le lundi 6 juillet 2015

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le mercredi 5 décembre 2012
 
Publié le mercredi 19 décembre 2012
 
Publié le dimanche 25 novembre 2012
Mis à jour le mercredi 5 décembre 2012
 
Publié le mercredi 12 décembre 2012
Mis à jour le mercredi 19 décembre 2012
 
Publié le mardi 22 février 2011
Mis à jour le lundi 10 décembre 2012
 
Publié le mardi 2 décembre 2008
 
Publié le mardi 27 septembre 2011
 
Publié le jeudi 7 octobre 2010
 
Publié le mardi 26 avril 2011
 
Publié le jeudi 19 septembre 2013
 
Mentions légales     |     RSS     |    Se connecter  
  Mis à jour le lundi 16 octobre 2017  |  280 articles  |  Nombres de visites : 43 aujourd'hui, 105 hier, 314248 depuis le début, 91 en moyenne par jour (3434 maximum)  | 5 visiteurs en ce moment