Protéger les élèves (internet)

Protection contre les images choquantes

ou comment sécuriser son moteur de recherche, les accès à Youtube… à l’école comme à la maison.

Internet, c’est comme le reste, ça s’apprend ! Oui, mais si on peut protéger les enfants en amont, c’est encore mieux.

Quelques conseils pratiques et manipulations simples à faire sur vos postes enseignants et élèves :

Protection des mineurs et filtrage académique (obligatoire)

La circulaire relative à l’usage de l’internet dans le cadre pédagogique et de la protection des mineurs du 18 février 2004 prévoit « la mise en œuvre d’outils de filtrage dans les établissements ou les écoles ». La mise en place d’un dispositif de filtrage dans un établissement scolaire est une nécessité. Elle permet d’augmenter le niveau de protection des mineurs, à priori, en réduisant le risque que ceux-ci soient confrontés à des contenus illicites ou inappropriés à leur âge.

Sécurisation du moteur de recherche

  • Pensez à utiliser des moteurs de recherche alternatifs : Qwant ou Qwant Junior
    qwant
  • ou DuckDuckGo par exemple, pour éviter le « tracking ».duckduckgo
    Si vous utilisez un autre moteur de recherche, allez dans les préférences puis modifiez le filtre adulte.
  • Si vous utilisez le moteur de recherche « Google« , largement utilisé dans les écoles : Sélectionnez le mode « Safe Search » dans le paramétrage de Google :
  1. Rendez-vous sur Google https://www.google.fr,
  2. Cliquez sur « Paramètres » en bas à droite de la page
  3. Cliquez sur « Paramètres de recherche« 

Paramètres de rechercheSafeSearchAttention ce filtrage doit être fait sur chaque poste.

  • Pour des enfants plus grands ou à l’aise sur le web, bloquez ce paramétrage avec votre compte :verrouiler safe search

Mode restreint sur Youtube

Sur Youtube, activez en bas de la page le mode « restreint« .

youtube mode restreintAvec tout cela, les enfants peuvent surfer plus « tranquille » et vous aussi !

Vidéo projection

Lorsque vous effectuez une recherche spontanée, pensez à appuyer sur le bouton « FREEZE » ou « GEL » de la télécommande de votre vidéoprojecteur.

Et si ça arrive ?

Un élève « tombe » sur des photos à caractère sexuel explicite, sur des scènes de violence non adaptées en classe, malgré toutes les protections et les dispositions prises. En tant que responsable des élèves, on se sent évidemment coupable, impuissant et l’on a extrêmement peur de la réaction des familles, c’est NORMAL.

Pas de panique, malheureusement personne n’est à l’abri de ce genre de problèmes :

  1. Informez l’équipe de circonscription ;
  2. Rencontrez les parents de l’enfant à qui cela est arrivé et expliquez ce qui est mis en place, et comment le contrôle vous a échappé ;
  3. Informez par le biais des cahiers de liaison les familles (si le problème a fait tâche d’huile) ;
  4. Profitez-en pour travailler ces aspects en classe avec les élèves, c’est une occasion.

Des sites pour la classe

http://www.surferprudent.org/

http://www.internetsanscrainte.fr

www.pointdecontact.net